Les chevreaux de Mizrana
Search
Jeudi 06 Août 2020
Journal Electronique

La tradition est bien ancrée. Dans cette région de Kabylie coincée entre mer et forêt, sacrifier, le jour de l’Aïd ou pour toute autre occasion, un tendre chevreau ou un bouc encorné est un geste familier et ordinaire. Moutons et vaches ont toujours fait partie du décor des lieux mais les rochers escarpés, les éboulis pierreux et les maquis en font le royaume du caprin. Il peut se hisser sur les pierres les plus glissantes, se tenir en équilibre au-dessus des précipices et gambader là où le mouton n’oserait pas s’aventurer. A l’un, les vastes étendues et le plat, à l’autre, l’ivresse des hauteurs. Le mouton est devenu le symbole de la servitude. «C’est bon pour l’âne ou pour le bœuf de brouter dans un clos. Les chèvres, il leur faut du large», écrivit, il y a longtemps, Alphonse Daudet à propos de la «Chèvre de Monsieur Seguin». Même si la Fontaine dans une de ses fables en fit un animal qui avec «autant de jugement que de barbe au menton» fut victime du renard «passé maître en fait de tromperie», le bouc incarne le goût du risque, la légèreté du mouvement. Il ne dégage pas toujours une odeur de parfum mais sa viande est, dit-on, de meilleure qualité avec un faible taux de cholestérol et de matières grasses nocives pour le corps. Dans les restaurants, il a détrôné mouton, bœuf et poulet. «C’était la richesse de mon père», se souvient une femme de près de 80 ans. «Il n’avait pas à chercher un mouton alors qu’il avait toujours à portée de main une belle bête à sacrifier. Dans les années 1940 et 1950, ses figues et son troupeau le faisaient vivre». Son fils, qui se pique de religion, explique doctement que dans une échelle des meilleures bêtes à immoler, «le fils de la chèvre», s’il n’est pas illicite d’un point de vue religieux, arrive en 7e position. Pourtant, elle ne se voit pas préférer un steak de chameau ou même de mouton à une succulente entrecôte de cabri. Le second fils est sur les traces de son grand-père maternel. Quelques jours avant l’Aïd, des villages des alentours ou de la région, des clients qui ont déjà réservé un beau chevreau ou un bouc viennent prendre possession de la bête à sacrifier. Les prix varient entre 30.000 et 50.000 DA et les connaisseurs se contentent de regarder sa dentition pour vous renseigner sur son âge. D’autres font les marchés où ventes et achats se succèdent au gré des semaines, et c’est tout un élevage à caractère familial qui est en train de ressusciter. «Mais à l’avenir, des projets plus consistants pourraient voir le jour», anticipe un homme qui ne compte pas sur sa misérable retraite de moins de 30.000 DA pour vivre. Chaque année, il vend cinq ou six têtes. L’entreprise Tifra Lait, implantée dans la ville de Tigzirt et dont la success story a commencé avec l’importation de chèvres, a déjà inauguré une bergerie sur les hauteurs. La vente de lait et la fabrication artisanale de fromage de chèvre que l’Etat doit encourager et accompagner pourraient susciter, à l’avenir, d’autres vocations et ambitions.

 Hammoudi R

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 AFIC 2020

Le Forum africain sur l’investissement et le commerce AFIC 2020 aura lieu les 10 et 11 octobre à l’hôtel Sheraton d’Alger, sous le thème «Transformation énergétique, l’économie alternative».

 

Exposition  virtuelle

Sous l’égide du ministère de la Culture, l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) organise une exposition virtuelle animée par l’artiste plasticien Younès Kouider sur la page facebook

 

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.


Salon Import-export

Le salon import-export  interafricain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif Rahal d’Alger. 

Djazagro
Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins  Maritimes 

 

Algérie Télécom

Algérie Télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algerietelecom.dz
Les nouveaux demandeurs de ligne pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation, et les abonnés professionnels pourront signaler le dérangement de leur ligne directement sur le site web sans déplacement.

Direction de la culture de Tizi Ouzou
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou fait part du report du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours du Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. Le délai de dépôt des candidatures à ces deux manifestations est donc prorogé.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang.

Fédération algérienne de voile 
Le premier stage des sélections algériennes de voile se déroulera la mi-août à l’Ecole nationale des sports nautiques et subaquatiques d’Alger-Plage (Est).

Football

Hebergement/Kdhosting : kdconcept