Imprimer

Pas moins de 1.098 cas de maladies transmissibles par les animaux à l’homme ont été enregistrés l’année dernière à travers la wilaya de Laghouat, a-t-on appris hier de la Direction locale de la santé et de la population (DSP). Parmi ces maladies sont notamment relevés 877 cas de brucellose (transmis par le cheptel) et 167 cas de leishmaniose (insectes vectoriels), a-t-on signalé lors d’une journée d’étude sur la lutte contre la leishmaniose cutanée. S’agissant de la brucellose, la pathologie a nettement reculé l’année dernière dans la wilaya de Laghouat par rapport à l’année l’ayant précédée où avaient été signalées 1.198 cas, a-t-on ajouté. Les services de la DSP ont imputé la hausse des cas de leishmaniose au manque d’aspersion d’insecticides, n’ayant pas dépassé les 27%, en plus de l’absence de l’insecticide Deltaméthrine au niveau de la plupart des communes de la wilaya. Par souci de relancer les programmes de lutte contre les pathologies transmissibles à l’homme par les animaux, des campagnes de sensibilisation ont été lancées avec le concours d’acteurs et d’associations locaux activant dans le domaine, selon les mêmes services.