Imprimer

Des citoyens de la commune d’Ahmeur el Ain (wilaya de Tipasa), se mobilisent ces derniers jours et réclament la délocalisation d’un projet de réalisation d’un centre d’enfouissement technique (CET) qui devrait être implanté dans la commune limitrophe de Oued Djer(W. Blida) . Selon Kamel Lahiani, vice-président de l’APC, le site choisi pour abriter le CET est une ancienne carrière située non loin des habitations. «Le projet est implanté à quelques dizaines de mètres de Hssassna et des Cités 490, 200 et 70 logements dont une partie est déjà habitée», dit-il. Le siège de la mairie se situe à seulement 1 km de la carrière. Selon lui, le refus des habitants est motivé en majeure partie par l’impact du CET sur l’environnement et la santé publique.

«Nous avons toujours à l’esprit l’épisode de choléra de l’été dernier où les analyses effectuées sur les eaux de la source de Sidi El Kebir ont révélé la présence de germes cholérique» rappelle-t-il. Selon lui, le futur CET traitera des déchets solides et des ordures ménagères. « Il y a risque avéré de contamination des eaux souterraines de Oued Djer qui alimentent la source de Sidi El Kebir, sans compter la pollution de l’air avec la propagation des odeurs qui incommoderont les habitants», renchérit-il. Selon lui, les membres de l’APC ont adressé une lettre à la daïra et au wali afin qu’ils interviennent pour la délocalisation du projet. En outre, une lettre appuyée par une pétition a été adressée à la ministre de l’Environnement et des Énergies renouvelables afin qu’elle intervienne.

Amirouche Lebbal