Imprimer

Le ministre de l'Intérieur et des collectivités locales, Noureddine Bedoui a déclaré, lundi à Djelfa, que la Daïra de Ain Ouessara (100 km au nord du chef lieu de la wilaya) sera érigée en wilaya déléguée dans une première étape, avant de devenir une wilaya à part entière.

"Nous veillerons à votre accompagnement dans la concrétisation de cette démarche qui s'inscrit dans le cadre du projet de création des wilayas déléguées initié par le président de la République", a assuré le ministre à la population de Ain Ouessara lors de la pose de la première pierre du projet d'un Institut national spécialisé dans la formation professionnelle.

Soulignant que "la région s'impose de par ses capacités, son potentiel et sa position géographique", Le ministre a précisé que cette décision "est le fruit d'une préparation de plusieurs mois". Bedoui, qui était accompagné des ministres des Transports, des Travaux publics et des Ressources en eau, respectivement Abdelghani Zaalane et Hocine Necib, a déclaré que "cette visite se veut une affirmation de la poursuite de l'effort de développement qui a été couronné de résultats sur le terrain, et ce dans le cadre des réalisations des plans quinquennaux que ne peut nier que le méconnaissant et l'oublieux". "Certes, nous ne pouvons affirmer que nous avons pris en charge toutes les préoccupations mais il ne faut pas renier les efforts fournis depuis deux décennies dans la sécurité, la stabilité et la sérénité", a ajouté le ministre.

Après avoir écouté les préoccupations des responsables des Collectivités locales de Ain Ouessara et de Guernini, notamment dans les domaines de Ressources en eau, de Santé, de structures éducatives, de routes et d'assainissement, Bedoui a réitéré que "l'Etat ne ménagera aucun effort pour la parachèvement du processus de développement et la réponse aux aspirations des citoyens".