Bejaïa: les soldes, une culture encore embryonnaire
Search
Mercredi 03 Juin 2020
Journal Electronique

La période des soldes a commencé depuis le début de ce mois à Bejaïa, et les commerçants, comme leurs clients, ont encore jusqu’au 12 février pour, les uns, gonfler leur chiffre d’affaires, et les autres, satisfaire leur boulimie d’achat sans se mettre à plat leur budget. Mais il faut tout de même relativiser tout cela. Dans la capitale des Hammadites, il n’y a qu’à peine une vingtaine de magasins qui proposent des promotions. La plupart font dans l’habillement, même s’il y a quelques francs-tireurs dans l’ameublement ou l’électroménager, par exemple. Par rapport aux années précédentes, il y a certainement un léger mieux. Dans tous les cas, cela dénote que les campagnes de soldes ne sont pas encore bien ancrées, non pas chez le consommateur, mais plutôt chez les commerçants. Pour pouvoir proposer des soldes, il est nécessaire de demander une autorisation auprès de la direction du commerce, introduire un dossier qui détaille les articles à solder, qui doivent avoir au moins déjà trois mois en vitrine, leurs prix, anciens et nouveaux (que le commerçant fixe lui-même) qu’ils doivent distinctement afficher, les factures... Bref, même si la procédure est très simple, certains sont rebutés. Pour différentes raisons, bien sûr, que chacun peut deviner, connaissant les pratiques. Certains, d’ailleurs, ne se prennent pas trop la tête avec la réglementation, et affichent des soldes sans être autorisés. Ce qui, d’évidence, constitue une concurrence des plus déloyales. Pour autant, l’administration évite de sévir, pour promouvoir cette culture commerciale, et préfère jouer sur la corde sensible afin d’amener plutôt ces récalcitrants à se conformer à la loi. Le client, quant à lui, n’est pas toujours content également. Les soldes varient entre le petit mensonge et l’arnaque. Ainsi, le plus souvent, les articles soldés sont de piètre qualité et ne constituent qu’un petit rayon du magasin qui utilise en fait cette astuce pour attirer de la clientèle avec l’espoir d’écouler des articles bien plus chers, si le client fait preuve de naïveté, et nombre d’équipements proposés au solde sont en fait défectueux. Certains commerçants réduisent même la promotion sur les articles qui se soldent trop vite ! Bien sûr, les services de contrôle tentent tant bien que mal de circonscrire les malhonnêtetés, mais pour l’heure, ils font avec les moyens du bord. Malgré toutes ces anicroches, le consommateur est tout de même content que s’installe cette culture commerciale. Surtout en ces temps où tout flambe. Et puis, malgré tout, il reste toujours possible de dégotter la bonne affaire, car il y en a.

Ouali M.

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Histoire

Sciences et Technologies

    • Google ouvre son application de conférences vidéo au grand public

      Google a annoncé mercredi la mise à disposition gratuite de la plateforme de conférences vidéo, Google Meet, destinée au grand public.

      L'application va être progressivement étendue au grand public dans les prochaines semaines, à condition de disposer d'un compte Google (Gmail) ou d'une "identité Google", que l'on peut créer avec n'importe quel email personnel ou professionnel.

      Google Meet était jusqu'à présent réservé aux clients professionnels, soit 6 millions d'entreprises et organisations qui utilisent G-Suite, la gamme de logiciels de Google (avec les emails, le calendrier, le partage de documents, etc).

L'agenda

Ministère de l’Environnement
La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Mme Nacéra Benharath, présidera, le  04 juin , dans la wilaya de Ghardaïa et la wilaya déléguée d’El Ménéa, la célébration de la Journée mondiale de l’environnement.

Radio DGSN
L’émission «Li Amnikoum» de la Sûreté nationale diffusée sur les ondes de la Radio Chaîne I à 16h, sera le  03 juin , consacrée à la sensibilisation sur le danger de laisser les enfants seuls dans un véhicule.

Radio algérienne
L’Etablissement public de radiodiffusion sonore organise, le  04 juin à 9h, à l’auditorium du centre culturel Aïssa-Messaoudi, une cérémonie en l’honneur du personnel de la Radio algérienne mobilisé depuis le début de la crise sanitaire.

 

Assurance et finance islamique 

Sous le patronage du Haut-Conseil islamique, la 2e édition du Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.

 

Salon Impex2020
Le Salon Import-export inter-africain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal d’Alger.

Djazagro
Le Salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins Maritimes d’Alger.

Culture
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou annonce le report à des dates ultérieures du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. La date limite de dépôt des candidatures à ces deux manifestations à été donc prorogée.

Algérie Télécom
Algérie Télécom a lancé le 27 mars dernier le service de demande de lignes téléphoniques et celui de la signalisation des dérangements via son site web www.algérietelecom.dz .Les nouveaux demandeurs de lignes pourront suivre via le courrier électronique les étapes de l’étude de réalisation et les abonnés professionnels pourront signaler leurs dérangements sur le site web sans déplacement.

 

 

 

Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Football

Hebergement/Kdhosting : kdconcept