Imprimer

Le wali d'Alger, Abdelkader Zoukh a fait savoir lundi que "des modifications peuvent être apportées au Plan stratégique d'aménagement et d'urbanisme de la wilaya d'Alger", et ce à la lumière des consultations lancées dernièrement par la wilaya avec ses pairs de la Région d'Ile-de-France.  

S'exprimant en marge d'une journée d'étude organisée en partenariat avec les Ateliers français Jean Nouvel autour du plan stratégique de modernisation de la capitale, Zoukh a indiqué que le dialogue engagé par ses services avec les experts français sur l'avenir architectural et patrimonial de la capitale "pourrait aboutir à l'introduction de modifications ou des ajouts au Plan stratégique d'aménagement et d'urbanisme de la wilaya d'Alger".

Emettant des réserves quant à l'éventuelle inscription d'un budget supplémentaire dans ce sens, le wali a affirmé que "la Casbah étant partie intégrante de la capitale, le débat avec les concernés s'est orienté vers une réflexion sur la Baie d'Alger", en référence à la ligne reliant la Basse Casbah à la mosquée d'Alger (Sablettes et aménagement de Oued El Harrach).   Zoukh a fait savoir que la capitale verra le lancement prochain de plusieurs projets "dans la limite du foncier disponible", faisant état, à cet effet, d'un projet au niveau des voûtes d'Alger et d'un investissement "gigantesque" au niveau du Caroubier (commune de Hussein Dey), à savoir un complexe moderne comprenant un hôtel, des habitations, un centre d'affaires, et un centre de divertissement ainsi qu'un espace public à ciel ouvert.

Concernant la station d'essence située à côté de la mosquée d'Alger à Mohamadia, il a précisé qu'elle sera transférée à Sidi Rzine et l'assiette foncière libérée sera exploitée pour la réalisation d'un projet "répondant au nouveau contexte urbain".