Search
Exposition « Envolée de rêve » de Nacer-Eddine Douadi
Jeudi 16 Août 2018
Journal Electronique

La galerie Mohamed Racim, à Alger, abrite depuis le 10 février et au 02 mars prochain une exposition de l’artiste peintre Nacer-Eddine Douadi, intitulée « Envolée de rêves ».

La première chose qui attire chez cette artiste peinte de haut rang est la couleur, plus précisément trois couleurs qui ressortent à chaque fois, le bleu, l’ocre et l’oranger. Il explique que le bleu représente la sérénité, le repos et la transparence. Quant à l’ocre et l’oranger, elles sont des couleurs complémentaires au bleu, qui sont également un trait de son caractère et une expression de nôtre climat et environnement.

Le deuxième trait de caractère que l’on remarque est la dimension du tableau. Là aussi Douadi explique que le grand format, malgré qu’il ne soit pas très « vendable », donne plus de liberté et un espace d’expression plus important ou il est plus aisé de jouer sur une palette plus large de couleur et aussi de formes.

Dans cette exposition, on pourrait remarquer plusieurs séries d’œuvres, Douadi explique que chaque série représente une période distincte où les thèmes varient selon l’inspiration. Qu’elle soit abstraite, surréaliste où encore expressionniste l’œuvre est dicté par l’actualité ou tout simplement par des états d’âmes. La série comme « L’enfant martyr », « Les refugiés » ou encore « Le naufrage », est inspiré de la guerre en Syrie à travers laquelle on peut percevoir le drame et la douleur. Par la couleur qui tend plus vers le bleu sombre avec quelques influences de gris, puis par les expressions dans les visages qui montrent clairement la détresse des personnages, sur cette série le plasticien reconnait également une influence de l’école russe dans la forme des visage et la dureté des lignes. « Adam wa Hawa », « Le baiser » ou « La danseuse » sont une autre série, mélange d’abstrait et de figuratif, dans laquelle l’artiste travaille sur le corps et sur le mouvement avec une touche de sensualité.

Une autre caractéristique que l’on perçoit dans l’œuvre de Nacer-Eddine est le mouvement. Un mouvement qui anime la peinture, que ce soit dans la représentation du corps humain ou tout simplement dans la composition elle-même, les formes s’imbriquent et s’enlace dans une chorégraphie dont la couleur serait la musique. La dernière série sur laquelle Douadi a travaillé se distingue par des couleurs plus froide, où le bleu est présent avec des tons variés, mais ou l’ocre ou le rouge ne sont perceptible que vaguement. « L’algéroise », « La Casbah » où « le danseur Soufi », sont quelque toiles de cette dernière série. Souvent l’artiste s’inspire du quotidien, mais la plupart du temps, je ne décide pas de la conception de l’œuvre, elle se crée à mesure que j’avance et c’est elle qui me dicte ma démarche, affirme-t-il. Je sais rarement à quoi vais-je aboutir lorsque j’entame une œuvre ajoute Douadi.

Douad Nacer-Eddine nous invite, dans « Envolée de rêves », à un véritable voyage dans les méandres de l’art,  où les fromes et les couleurs subjuguent les sens et offrent aux yeux un spectacle vivant par la fluidité des formes et des traits.

Parcours en or

  

Natif d’Alger en 1957, Nacer-Eddine rejoint la société des Beaux arts d’Alger où il s’initie aux arts plastiques, juste après le collège dans les années 1970. En 1975 il intègre l’école nationale des beaux arts d’où il sort en 1979, avec un diplôme, option peinture. A sa sortie il va en Russie (ex URSS) où il effectue des études supérieures en arts à l’institut Sourikov des beaux arts de Moscou. En 1987. Master en main, Nacer-Eddine rentre au pays et occupe un poste d’enseignant à l’école régionale des beaux arts de Batna, à ce jour.

Déjà avant son départ en union soviétique, son identité artistique avait pris forme, il était porté vers le surréalisme, influencé, dit-il, par Salvador Dali,  son sujet de prédilection est le corps humain auquel il donne, selon son inspiration, mile et une formes. Il s’exprimera dans ce genre jusqu’en 1992. Par manque de galeries où d’atelier de peinture durant la période noire de l’Algérie, Nacer-Eddine mettra de coté ses pinceaux et ce consacrera uniquement à l’enseignement. En 2007, grâce à l’aide d’un ami et collègue, Moussa Kechkach, il arrive à se procurer un atelier de travail, où il peut enfin donner libre court à sa créativité. Tout en restant dans son courant initial, il s’essaye à d’autres genres tels l’expressionnisme et l’abstrait. Depuis il enchaine les expositions collectives avec d’autres artistes à Alger, El Oued, Biskra, Djelfa Laghouat, Guelma ou encore Blida. Il expose également en solo en Tunisie et en Algérie. Fils d’artiste il expose avec son père Mohamed en 2009 au Bastion 23 à Alger.

Tout en continuant à enseigner l’art à Banta, Nacer-Eddine Douadi, se laisse emporter par l’inspiration et donne libre cours à sa créativité. Jouant de ses pinceaux dans son style de prédilection, le surréalisme, Il ne rechigne pas à explorer d’autres styles et d’autres expressions artistiques.

 

Hakim Metref

Santé

Environnement

    • Forêt de Bouchaoui : Colère contre l’Abattage d’arbres

      Depuis quelques semaines, un bras de fer oppose des habitants de quartiers limitrophes à la forêt de Bouchaoui au réseau de protection de l’enfance Nada. Le projet de création d’un foyer du cœur censé accueillir jusqu’à 200 enfants en situation difficile est à l’origine de la querelle. Dans une vidéo, largement partagée sur les réseaux sociaux ces derniers jours, les riverains dénoncent notamment la fermeture d’un des quatre accès à la forêt de Bouchaoui et même la «destruction» d’une partie de cette dernière. Sur place, la population se dit «inquiète et en colère».

Société

Destination Algérie

Culture

    • Azzedine Mihoubi : Plus de 700.000 spectateurs aux festivités culturelles de l’été

      Plus de 700.000 spectateurs ont assisté aux différents festivals et activités culturelles organisés depuis le début de l’été 2018 à travers le territoire national, a affirmé, dimanche soir dernier à Guelma, le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi.  Répondant à une question de l’APS, lors d’une conférence de presse qu’il a animée à la maison de la culture de Guelma en marge d’une visite de travail et d’inspection dans la wilaya, le ministre a estimé que le public qui assistera aux différentes activités artistiques peut dépasser fin août courant 1.000.000 de spectateurs.

Histoire

    • Exposition sur l'offensive du nord Constantinois

      Le Centre des archives nationales a organisé, Dimanche à Alger, une exposition de documents intitulée "l'offensive du Nord constantinois: un premier pas pour l'internationalisation de la cause algérienne et la tenue du congrès de la Soummam", à l'occasion du double anniversaire de l'offensive du Nord constantinois le 20 août 1955 et la tenue du congrès de la Soummam le 20 août 1956.

Sciences et Technologies

L'agenda

Ministère de la Culture

Le ministre de la culture, Azzedine Mihoubi, rendra, aujourd’hui à 18h, à la salle Ibn Zeydoun, hommage au chanteur, Sadek Djamaoui du groupe El Bahara.

Ministère de l’Environnement

La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables Fatma-Zohra Zerouati poursuit aujourd’hui sa visite de travail et d’inspection dans la Wilaya de Tébessa.

Ministère de la Formation professionnelle

Le ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels organise, jusqu’au 15 septembre, une caravane de sensibilisation autour de son secteur.

Ministère des Moudjahidine

Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni présidera les 19 et 20 août, dans la wilaya de Tébessa, la célébration officielle de la journée nationale du Moudjahid correspondant au 20 août 1955-1956/2018

HCI

Sous le haut patronage du Haut-Conseil islamique et avec la collaboration de l’association Saafi spécialisée dans la finance islamique, un colloque international sera organisé les 24 et 25 novembre au palais de la culture à Alger, sur le thème  «L’Assurance takâfoul et son rôle dans le développement économique global».

ONCI

L’Office national de la culture et de l’information organise, jusqu’au 18 août à Oran, les journées culturelles du Sud animées par une pléiade d’artistes et artisans de Béchar et d’Ouargla. Des expositions artisanales et des soirées artistiques se tiendront sur l’esplanade Sidi M’Hamed.

Don de sang

La fédération algérienne des donneurs de sang, en collaboration avec l’agence nationale de don de sang, lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à offrir un peu de son sang.

SEAAL

Pour la préservation des milieux aquatiques, Seaal lance la cinquième édition des journées «Main dans la main» jusqu’au 6 septembre sous le thème «Mobilisons-nous pour la préservation de notre littoral.»

 

Musée national du moudjahid

Le Musée national du moudjahid organise, aujourd’hui à 10h, au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, la 286e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

SMA

Les Scouts musulmans algériens accueilleront, au Village africain de Sidi-Fredj, du 25 août 2018 au 5 septembre 2018, la 32e édition du Camp arabe de scouts avec la participation de 19 pays arabes représentés par plus de 1.200 jeunes.

Photo news
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • École El Melah
  • École El Melah
  • École El Melah
  • École El Melah
  • École El Melah
  • École El Melah
  • École El Melah
  • École El Melah
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust

Football

Sports Divers

Reportage

Conception/Kader Hamidi . Hebergement/Kdhosting : kdconcept