Ali Benflis : pas de dialogue sans conditions
Search
Mardi 21 Janvier 2020
Journal Electronique

Le président du parti Talaie El Hourriyet, Ali Benflis, a indiqué, hier, que le dialogue national est la solution pour dénouer la crise politique. «Mais à condition que le pouvoir ne s’ingère pas dans le processus de son déroulement», s’est-il empressé d’ajouter. Invité du forum du quotidien «El-Hiwar», Benflis a rappelé que des partis d’opposition se sont réunis récemment et ont adopté une plate-forme pour sortir de la crise et éviter le pourrissement. «C’est un pas vers la sortie de la crise», a-t-il asséné. Il invitera, d’ailleurs, les autres partis à formuler des propositions pour élargir la plate-forme consensuelle. Pour lui, «le dialogue national a besoin surtout d’un environnement calme et serein sur lequel ne pèsent pas des menaces ou des intimidations». A ce propos, il a condamné les dépassements et les arrestations de manifestants lors des manifestations populaires. «Ces pratiques ne servent à rien. Le peuple s’est libéré et il est décidé à aller jusqu’au bout de ses revendications», a-t-il poursuivi. Parlant de la transition, il a expliqué que «des symboles du pouvoir doivent partir, car le peuple fait confiance à d’autres qui peuvent assurer la gestion de la période de transition».

Interrogé sur l’instance indépendante qui a pour mission d’organiser et de suivre l’élection présidentielle, il a souhaité que celle-ci intervienne dans moins de six mois. A une question sur le vide constitutionnel, Benflis a précisé en homme de loi que «cette situation était prévisible mais ne constitue aucun danger du moment que le peuple est décidé à défendre sa liberté et sa souveraineté». L’ex-ministre de la Justice refusera surtout d’être taxé d’homme du système. A ce sujet, Benflis a rappelé qu’il a toujours refusé de cautionner certaines décisions politiques du temps où il était ministre de la Justice, en 1991. Il a rappelé aussi son passage en tant que chef de gouvernement, un poste qu’il quitta car s’étant opposé à Bouteflika. «De 2000 à 2003, j’ai refusé de participer au changement de la loi sur l’hydrocarbure et cela m’a coûté cher après mon départ», s’est rappelé Benflis qui a évoqué les déboires de sa candidature à l’élection présidentielle de 2014. A une question sur la mise en détention de Lakhdar Bouregaâ, Benflis, fils de chahid, a refusé qu’on mette en doute ou qu’on salisse le parcours du combattant. «Sa place doit être auprès de ses enfants et non en prison», a-t-il lancé.  

M. Benkeddada

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

FCE

Sous le patronage des ministres des Finances et du Commerce, et en présence du wali de Tipasa, la délégation du Forum des chefs d’entreprise de Tipasa organise, le 21 janvier , à 9h, à l’Université Mosli-Abdellah, une journée d’étude sous le thème «la loi de finances 2020 et son impact sur les entreprises économiques».

HCI

Le Haut-Conseil islamique organisera, les 25 et 26 février, en coopération avec la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, le colloque international Mohamed El Arabi Ben Etebani intitulé «La connaissance nodale et son impact sur l’unité et la stabilité de la nation».

DGF
La Direction générale des forêts organise, le 22 janvier  , à partir de 14h30, à l’hôtel Golden Tulipe d’Alger, un atelier consacré à la valorisation des produits forestiers à travers la validation du rapport juridique établi par un expert de la FAO.

 Salon national du recrutement

Le 14e Salon national du recrutement «Carrefour, emploi et formation» se tiendra, du 28 au 30 janvier, au Centre international des conférences Abdellatif-Rahal (Alger).

 

Hodna Soummam

L’agence de bassin hydrographique algérois Hodna Soummam organise le 21 janvier , à 13h, à Aïn Benian (Alger), une journée de sensibilisation sur l’économie d’eau, à l’occasion de l’installation officielle d’une «classe d’eau» à l’école Larbi-Tebessi.

Université Oran 1

L’Université Oran 1 Ahmed-Ben-Bella organisera, à la fin du mois de janvier, des journées scientifiques dédiées à l’agriculture intelligente.

Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans, en bonne santé, à faire un don de son sang.

Machaâl EchaHid

L’association Machaâl Echahid, en collaboration avec le quotidien El Moudjahid, organise, le 22 janvier à 10h, à l’occasion du 60e anniversaire de la création de l’état-major de l’Armée de libération nationale (ALN), une conférence de la mémoire en hommage à ses membres.

Ambassade de la RASD

L’ambassade de la République arabe sahraouie démocratique organise le 21 janvier , à 10h30, au Centre médiatique sahraoui (Didouche-Mourad, Alger), une rencontre sur la cause sahraouie, animée par l’ambassadeur sahraoui, Abdelkader Taleb Omar, et Saïd El Ayachi, président de la Commission nationale algérienne pour la solidarité avec le peuple sahraoui.

Opéra d’Alger
Sous l’égide du ministère de la Culture, l’opéra d’Alger Boualem-Bessaïh présente, du 21 au 24 janvier à 19h, le spectacle «la Belle au bois dormant», du ballet de Saint-Pétersbourg.

Ligue algérienne de la pensée et de la culture
La Ligue algérienne de la pensée et de la culture organisera sa 9e conférence, le 25 janvier, à 13h, au palais de la culture Moufdi-Zakaria (Alger).

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept