Plateforme du Forum du dialogue national : des politologues réagissent
Search
Lundi 18 Novembre 2019
Journal Electronique

La décantation imposée par la conférence nationale du dialogue qui a réuni 12 partis politiques et une cinquantaine d’associations et membres de la société civile n’a pas tardé à susciter la réaction entre partisans et opposants. Ainsi, la tendance qui a salué l’événement met en avant l’exclusivité du dialogue comme moyen moderne et unique  de sortie de crise, en  adéquation avec  le caractère pacifique du mouvement populaire. A contrario, les voies discordantes avancent la convergence de cette perspective avec la feuille de route du pouvoir.  Et pour mieux étayer cette réflexion, des politologues se penchent sur la plateforme publiée, hier, par le Forum du dialogue national. Pour Ameur Rekheïla, ex-membre du Conseil constitutionnel, «le consensus dégagé au sein de plusieurs forces politiques lors de ce Forum confère à cette action une assise solide». «Les recommandations de cette rencontre cadrent parfaitement avec la feuille de route proposée par le chef de l’Etat», rappelle-t-il. Selon lui, il est important, toutefois, de garder à l’esprit que des dissensions pourraient s’éclater au grand jour parmi ce panel qui regroupe la mouvance démocratique, islamiste et nationaliste. Trois obédiences qui auront du mal à se retrouver du point de vue politique, d’où l’importance d’être accompagné par le pouvoir qui a la capacité, d’après lui, d’assurer à ce groupement une coalition permanente. Evoquant les commentaires de certains acteurs du hirak qui ne semblent pas s’inscrire dans cette approche, Rekheïla considère qu’il «est normal de voir cette mouvance refuser d’aller vers l’élection sous l’égide d’un pouvoir discrédité». En revanche, «l’autre catégorie adhère à la légitimité constitutionnelle et refuse d’aller vers une période de transition. Ces derniers ont besoin d’un accompagnement du pouvoir dans la mesure où ces partis n’ont pas la base populaire escomptée pour renforcer le choix d’aller dans les plus brefs délais vers une élection présidentielle», plaide-t-il, rappelant qu’au lendemain du 9 juillet, Bensalah est appelé à convoquer de nouveau le corps électoral et à définir la date de l’élection présidentielle conformément à la Constitution. «Cette élection pourrait vraisemblablement être organisée au mois d’octobre prochain. C’est une urgence car le hirak est définitivement infiltré et pourrait éclater à tout moment», affirme le constitutionnaliste.

Abderrazak Saghour, enseignant en sciences politiques à l’université d’Alger, considère, pour sa part, l’événement comme un prolongement de la feuille de route de Bensalah. «La plateforme de Rahabi (coordinateur du Forum du dialogue national,ndlr), exprime un soutien à l’institution militaire et à l’organisation de l’élection présidentielle dans un délai ne dépassant pas les six mois», estime-t-il. Selon lui, les participants à ce Forum ont exprimé indirectement leur adhésion au discours du chef de l’Etat et cherchent à se positionner dans le nouvel échiquier politique. Même constat chez le politologue Abdelkader Kacher , pour qui «les participants à cette rencontre se sont prononcés au nom de leurs familles politiques». Il soutient, en outre, qu’«il n’est pas possible d’appeler à un dialogue auquel ne prendront pas part le pouvoir en place et l’institution militaire».

Assia Boucetta

Santé

    • Stériliser les moustiques pour combattre des maladies

      L'ONU a indiqué jeudi qu'elle allait examiner s'il était possible de combattre des maladies comme la dengue ou Zika en réduisant le nombre de moustiques dans le monde, en traquant et stérilisant les mâles. Le constat de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) est sans appel: les moustiques font partie des animaux les plus dangereux par le nombre de décès qu'ils provoquent dans le monde. L'infection à virus Zika, la dengue, le chikungunya et la fièvre jaune sont ainsi quatre maladies transmises à l'homme par la même espèce de moustique, appelé Aedes aegypti.

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

 

Ministère de l’Habitat
Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Kamel Beldjoud, poursuit sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Tébessa.

Ministère de l’Education nationale
Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, prendra part aux travaux de la 40e session de la Conférence générale de l’Unesco, qui aura lieu du 12 au 27 novembre à Paris (France).

Ministère de la Santé
Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière lance, du 17 au 19 novembre à Oran, une campagne de dépistage du diabète et l’HTA et leurs complications.

Ministère de l’Agriculture
Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Cherif Omari, procédera, le 18 novembre , à l’ouverture officielle de la 5e édition du Salon international de la datte (Sidab), à l’Ecole régionale des sports olympiques de la cité El-Allia, wilaya de Biskra.

Musée national du moudjahid

Le Musée national du moudjahid organise, le 18 novembre à 10h, la 415e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

Ministère des Travaux Publics et des Transports

Le ministre des Travaux Publics et des Transports, Mustapha Kouraba, présidera aujourd’hui à 10h le lancement de la 4e édition du Salon international du transport et de la logistique, prévu du 18 au 21 novembre au Palais des expositions, Pins Maritimes, Alger, organisé par la Chambre algérienne de commerce et d’industrie en partenariat avec la Safex, sous le thème «Le transport des marchandises en Algérie, opportunités et difficultés».

 

 

CNAS

La caisse nationale de sécurité sociale, agence d’Alger lance jusqu’au 21 novembre au niveau des universités d’Alger une campagne d’information et de sensibilisation au profit des étudiants.

 

Don de sang

La fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé pour faire don de sang.

 

 

 Cash Assurances

La compagnie d’assurance des hydrocarbures Cash organise le 18 novembre partir de 8h30, au CIC Abdellatif Rahal ,un séminaire au profit des dirigeants d’entreprises et leurs collaborateurs de la région centre ,portant le thème « L’assurance entre Innovation et Accompagnement »

 Ambassade du Japon

L’ambassade du Japon à Alger organise à partir du 14 novembre à17h, l’ouverture de la semaine culturelle japonaise au Musée des Beaux-arts d’Alger.

 

 Salle Ibn Zeydoun 

A l’occasion de la sortie de son nouvel album «Wlidy», le chanteur Youss donnera, le 21 novembre à la salle Ibn Zeydoun de l’Office Riadh El Feth, à Alger, un concert de musique.

 

Protection Civile
Sous le patronage du ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, la direction générale de la Protection civile lance, à partir de la wilaya de M’sila, une campagne nationale de prévention et de sensibilisation sur les dangers du monoxyde de carbone, sous le slogan «Un hiver chaud sans risques».

 

Park Mall de Sétif
Le groupe Babylone sera en concert le 30 novembre à 14h à la salle The Dôme Park Mall, Sétif. La première partie sera assurée par Dj. Souhil.

Coupole Mohamed-Boudiaf
Le rappeur franco-algérien Anas se produira pour la première fois en Algérie avec un concert prévu le 21 novembre prochain à partir de 18h à la Coupole du complexe Mohamed-Boudiaf d’Alger. La première partie du spectacle sera assurée par Dj Randall et Zedk.

 

 

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept