Makri: «L’armée doit aider dans le choix d’une personnalité consensuelle qui remplacera le chef de l’Etat»
Search
Mercredi 24 Juillet 2019
Journal Electronique

Pour sortir de la crise actuelle que subit le pays, le président du MSP, Abderrazak Makri, a appelé, hier, l’institution militaire à prendre ses responsabilités en vue d’accompagner la transition démocratique. De son point de vue, l’armée doit aider dans le choix d’une personnalité politique consensuelle qui remplacera le chef de l’Etat actuel, exactement comme elle a aidé pour la démission de Bouteflika.

«La solution est très facile. Il faut juste qu’il y ait une volonté politique. Il ne faut pas rater cette occasion historique. Nous voulons un nouveau chef d’Etat avec qui on pourra dialoguer pour ne pas mettre l’armée dans la gêne. L’institution militaire à un poids sur la scène politique. Elle doit utiliser son statut pour faire sortir le pays de sa crise. La force essentielle qui détient le pouvoir, c’est l’institution militaire. Il faut que le dialogue soit entamé avec les tenants du pouvoir. Actuellement, c’est l’armée qui incarne ce pouvoir», a-t-il expliqué dans une conférence au forum d’El Moudjahid. Dans ce sillage, il a indiqué que sa formation n’engagera pas de dialogue «tant qu’il n’y aura pas de projet de réformes sérieux». Pour Makri, le MSP se joint au hirak qui demande la nomination d’un nouveau chef de l’Etat qui soit accepté par le peuple. Selon lui, la mobilisation doit se poursuivre pour concrétiser la transition tant souhaitée. Il se dit optimiste tant que le hirak résiste à toutes les entraves. D’après lui, le Ramadhan pourrait voir la naissance d’une nouvelle Algérie si le cap de la révolution citoyenne est maintenu. Makri a tenu à préciser cependant que le hirak ne demande pas le départ du chef d’état-major de l’ANP, Gaïd-Salah.

Le MSP prendra-t-il part à l’élection présidentielle du 4 juillet ? Le chef du parti a expliqué que pour l’heure, l’ensemble des militants s’accordent à dire que cette opération électorale souffre d’un manque de crédibilité. Mais la décision finale sera prise au moment opportun par le conseil consultatif du parti, a-t-il indiqué en estimant que «ceux qui insistent sur la tenue de ce scrutin veulent s’aventurer avec l’avenir du pays». «La situation actuelle exige de l’entente et non de la discorde et cette élection ne peut en aucun cas avoir lieu», a-t-il estimé.

Abordant la question des poursuites judiciaires lancées récemment contre de hauts responsables de l’Etat, le patron du MSP a souligné que c’est un processus tout à fait normal notamment après les accusations émises par Gaïd-Salah. Pour ce qui est de l’incarcération de Louisa Hanoune, il a affirmé qu’il est contre le fait qu’un chef de parti soit emprisonné pour ses opinions. Par ailleurs, il n’a pas nié avoir rencontré Saïd Bouteflika, le frère de l’ex-président de la République, pour faire la promotion de son projet de consensus national, affirmant que cette rencontre a eu lieu avec l’aval de l’armée et de l’opposition.

En réponse à ceux qui accusent son parti d’avoir cautionné le système à travers sa participation à l’alliance présidentielle, le leader du MSP a rappelé que ce fut une expérience qui a été sanctionnée par un échec. A la question de savoir s’il risque d’être convoqué par la justice pour des faits de corruption ? «Je défie quiconque de prouver à mon encontre un fait de corruption.  Nul ne peut me reprocher quoi que ce soit. Makri n’est impliqué dans aucune trahison économique, politique ou sécuritaire. L’histoire du MSP est honorable», a-t-il lancé.

Karima Alloun Kordjani

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Ministère de la Formation professionnelle

Le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Dada Moussa Belkhir, effectuera, le 25 juillet , une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Skikda.

CRA

Le Croissant-Rouge algérien initie une opération de solidarité humanitaire en faveur des familles vulnérables de Tinzaouatine (Tamanrasset). Un avion cargo militaire acheminera, le 27 juillet jusqu’à Tinzaouatine,13 tonnes d’aides diverses.

 

Musée du moudjahid
Le Musée national du moudjahid organisera le 25 juillet, à 10h, la 382e rencontre simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

 

Forum d’El Moudjahid

Le forum d’El Moudjahid, en coordination avec Machaâl Echahid, commémorera, le 24 juillet  à 10h, le 60e anniversaire de la mort du syndicaliste Aïssat Idir où un hommage lui sera rendu par le moudjahid syndicaliste Abdelmadjid Azzi.

 

 RASD

L’ambassade de la République arabe sahraouie démocratique organise sa 10e édition de l’université d’été des cadres de la RASD et du Front Polisario, dont la cérémonie d’ouverture aura lieu, le 27 juillet à 10h, à l’université M’hamed Bougara de Boumerdès.

Etablissement arts et culture

L’Etablissement arts et culture de la wilaya d’Alger organise, jusqu’au 31 juillet à la galerie d’arts Aïcha-Haddad, une exposition collective avec les artistes Akila Saïm, Hani Benkaci, Abdeslam Cherfaoui et Nassima Abdoun.

 

Ministère de la Formation professionnelle 

Le ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels organise une campagne d’information et de sensibilisation pour les inscriptions de septembre 2019 et informe :
         - Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 21 septembre sur le site web  et au niveau de tous les établissements de formation professionnelle.
         - Les journées de sélection et d’orientation : les 22, 23 et 24 septembre.
         - La proclamation des résultats :  le 26 septembre.
         - Rentrée officielle : le 29 septembre.

 AARC

L’Agence algérienne pour le rayonnement culturel organisera, à Aïn Defla du 22 au 25 juillet avec la collaboration de la direction de la culture de la wilaya, la 2e édition de «Ciné Ville», en partenariat avec le Centre national du cinéma et de l’audiovisuel, le Centre algérien de développement du cinéma et l’Entreprise publique de télévision.

 

 

 Musée national du moudjahi

Le Musée national du moudjahid organisera, les 22 et 25 juillet à 10h, simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, les 381e et 382e rencontres avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

 Oref

L’Office Riadh El Feth organise, jusqu’au 31 juillet de 10h à 20h30 au cercle Frantz-Fanon, une exposition collective d’arts plastiques et de photographies d’art intitulée «Vue sur mer».

 

Galerie Ezzou’Art

La galerie Ezzou’art abritera jusqu’au 31 juillet un vernissage de l’exposition «Voyage à travers l’art», de l’artiste peintre Aïcha Khodja Semar.

Office Riadh El Feth

L’Office Riadh El Feth organise jusqu’au 31 juillet au cercle Frantz-Fanon de 10h à 20h30, une exposition collective d’arts plastiques et photographies d’art intitulée «Vue sur mer.»

 FLN

Le secrétaire général du FLN, Mohamed Djemaï, présidera le 24 juillet à 14h, à l’hôtel Riadh Sidi Fredj (Alger), la réunion des secrétaires des mouhafadate et des présidents des commissions transitoires et présidera le 25 juillet à 8h, au CIC Abdellatif-Rahal, les travaux de la session ordinaire du comité central.

 

Sonelgaz
La Société nationale de l’électricité  et du gaz organise le 24 juillet à 10h, au niveau de la salle des conférences du centre de formation de l’IFEG, à Ben Aknoun (Alger),
une conférence de presse dédiée au 50e anniversaire de Sonelgaz.

 

 Galerie Ezzou’art
La galerie Ezzou’art abritera jusqu’au 31 juillet un vernissage de l’exposition «Voyage à travers l’art», de l’artiste peintre Aïcha Khodja Semar.

CAN 2019

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept