Imprimer

Mohamed Djemai, a été élu Mardi 30 Avril SG du FLN à l'issue des travaux du comité central (CC) du parti du Front de Libération nationale. Les travaux ont repris, dans la matinée au Centre international des conférences (CIC), Abdelatif Rehal (Alger), en séance à huis clos consacrée à l'élection d'un nouveau Secrétaire général (SG) du parti . Au total, onze noms figuraient sur la liste préliminaire des candidats au poste de SG, à savoir Kharchi Ahmed, Djamel Benhamouda, Ali Seddiki, Mohamed Djellab, Said Bouhadja, Mustapha Mazouzi, Abdelhamid Si Afif, Said Bedaida, Mohamed Djemai, Aboul-Fadl Badji et Hocine Kheldoune.

Le FLN a arrêté une série de conditions auxquelles devra répondre le candidat au poste de SG dont l'intégrité, les compétences et l'ancienneté (10 ans au minimum), et ce conformément aux statuts du FLN portant candidature aux instances dirigeantes. Parmi les mesures prises dans le déroulement du vote du SG figurent l'impératif d'adopter le système du 2e tour dans le cas où aucun candidat n'obtient 50% +1, la proposition du candidat le moins âgé en cas d'égalité des voix, et l'adoption de deux bureaux (urnes) de vote par ordre alphabétique des wilayas, ainsi que la garantie de la neutralité, la transparence et la régularité de l'élection. Tout candidat au poste de SG du parti ouvre droit à la désignation d'un représentant à l'effet de suivre et de surveiller le vote et le dépouillement, sachant que cette opération est supervisée par un huissier de justice qui annonce les résultats définitifs et les inscrit sur un procès-verbal (PV) de cette session. Mardi dernier, les travaux du CC avaient enregistré de vives tensions et altercations entre les présents au sujet des anciennes figures, ministres et responsables rejetés par le peuple. Des voix se sont élevées pour réclamer l'accompagnement des revendications populaires par un renouvèlement du parti à travers l'élection de personnalités aptes à redorer son blason. (APS)