Imprimer

Moussa Touati, président du Front national algérien (FNA), a lancé, samedi, un appel pour l’annulation de l’élection présidentielle du 18 avril prochain.

Lors d’un point de presse au siège du parti à Alger, Moussa Touati a soutenu que «la situation de blocage nécessite une réponse positive de la part des institutions de l’Etat qui doivent satisfaire les revendications exprimées par le mouvement populaire». Pour Touati, le FNA a toujours plaidé pour que le peuple retrouve sa souveraineté. Selon lui, si aujourd’hui, le peuple occupe la rue, c’est pour mettre fin à la marginalisation dont il se dit victime. Il a, par ailleurs, proposé une voie pour sortir, de ce qu’il qualifie, de «crise politique». Outre ’annulation de la prochaine élection, il recommande une période de transition et la refonte des institutions. Il préconise aussi l’ouverture d’un débat auquel prendront part tous les courants politiques et le mouvement associatif. Il évoquera l’expérience de 1995, année où fut tenue une conférence nationale qui avait conduit à la mise en place d’un consensus national. Moussa Touati proposera enfin aussi une révision de la Constitution et la consécration la justice sociale.

M. Benkeddada