Entretien avec Hasna Amina Messaïd de l’École nationale de management: «La communication politique ne s’improvise pas»
Search
Dimanche 26 Janvier 2020
Journal Electronique

La communication politique a pour vocation de transmettre, lors d’une campagne électorale, des messages à même de favoriser le soutien des électeurs. Cette approche semble totalement absente chez la plupart des prétendants à la magistrature suprême. Le Pr Hasna Amina Messaïd évoque l’importance d’une stratégie de communication.

Les déclarations à l’emporte-pièce de nombreux prétendants à la magistrature suprême ont choqué plus d’un. Qu’en pensez-vous?

La communication ne s’improvise pas, mais se prépare. Nous sommes face à une faiblesse d’expertise. Il est très important d’avoir à ce stade des conseillers en communication car il s’agit d’une communication très spécifique qui entre dans un cadre électoral. Elle doit être travaillée beaucoup plus qu’une communication institutionnelle ordinaire.  Et puis comment peut-on communiquer si nous n’avons pas suffisamment d’informations sur la population ? Nous n’avons que très peu d’études statistiques sur le profil des différentes catégories sociales et leurs préférences partisanes. Dans la mesure où il est quasi impossible de pouvoir intéresser toutes les couches de la population, le candidat doit impérativement identifier sa cible électorale. C’est le point faible de tous les candidats. Dans d’autres pays, les instituts de sondage et les bureaux d’études font des études pré-électorales pour connaître les attentes des citoyens. Ces derniers sont classés par catégorie et cela facilite la rédaction des discours des candidats orientés en fonction des aspirations de l’électorat ciblé. En Algérie, les  discours demeurent généralistes et semblent peu adaptés à une communication politique.

La communication se construit-elle en fonction du programme?

En dehors des capacités personnelles à pouvoir communiquer sur son programme, le candidat à la magistrature suprême doit avoir un message. Cet aspect à besoin d’être sérieusement travaillé chez les prétendants à la haute charge car la communication se construit et ne se décline pas en fonction d’idées. On parle de stratégie de communication et non du programme. Elle doit avoir un objectif à atteindre car l’électeur est à la recherche d’originalité et de la cohérence entre le message véhiculé et le candidat. Et c’est le travail du conseiller en communication qui doit orienter le candidat dans son choix des canaux de communication,  le style à utiliser et le meilleure moment pour communiquer ou pour publier sur les réseaux sociaux. A l’étranger, au-delà des stratégies de communication choisies minutieusement, les candidats à la présidentielle procèdent même à un relooking en perspective de la campagne électorale car cela a un impact très important chez l’électorat ciblé. On a beaucoup à apprendre des expériences d’autres pays pour pouvoir améliorer notre style de communication politique censée porter valeurs et messages.

Les réseaux sociaux ont-ils un impact sur la communication des candidats? 

Les réseaux sociaux jouent un grand rôle, d’où l’importance d’étudier le profil des utilisateurs de ces espaces de partage. Faire campagne sur internet est désormais indispensable.  Autre avantage, les candidats contournent la limitation légale du temps de parole et entrent en contact direct avec les citoyens. Le candidat doit néanmoins choisir la catégorie de personnes à cibler pour pouvoir mettre au point des éléments de langage les plus appropriés. Sans cela, il est difficile de formaliser un discours qui touche. Ce travail devrait se faire en amont pour pouvoir mieux exploiter la puissance de diffusion des informations par Internet, un nouveau champ d’expression.

Entretien réalisé par A. Boucetta

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

Ministère des Finances
Le ministre des Finances, Abderahmane Raouya, présidera, le 26 janvier à 8h30, la cérémonie de commémoration de la Journée internationale de la douane, organisée par la Direction générale des Douanes à la salle des conférences de la wilaya de Tipasa .

Ministère de l’Enseignement supérieur
La Direction générale de la recherche scientifique et du développement technologique du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique organisera, les 25 et  26 janvier à l’Université Djilali-Liabès de Sidi Bel-Abbès, un workshop sur l’élaboration d’un plan d’action national stratégique dans le domaine de la micro-électronique.

Ministère du Commerce
Le ministre du Commerce, Kamel Rezig, accompagné du ministre délégué au Commerce extérieur, Aïssa Bekkaï, présidera, le  25 janvier  à 9h au siège de l’Agence nationale de promotion du commerce extérieur, la rencontre nationale avec les cadres du secteur.

 

Ministère de la culture 

La ministre de la Culture, Malika Bendouda, présidera, le 25 janvier à 15h30 au Théâtre national algérien Mahieddine-Bachtarzi (Alger), la cérémonie en l’honneur du groupe artistique de la pièce théâtral GPS.

Ministère de l’Enseignement supérieur

La Direction générale de la recherche scientifique et du développement technologique du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique organisera, les 25 et 26 janvier à l’Université Djilali- Liabès de Sidi Bel-Abbès, un workshop sur l’élaboration d’un plan d’action national stratégique dans le domaine de la micro-électronique.

 

Musée national du moudjahid
Le Musée national du moudjahid organisera, le 27 janvier à 10h, simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, la 435e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

Wilaya d’Alger
Le wali d’Alger présidera, le 25 janvier   à 13h30 à la salle de conférences de la wilaya, en compagnie des ministres du Commerce et de la Micro-Entreprise, des Start-Up et de l’Economie de la connaissance, et des ministres délégués chargés des Incubateurs et des Start-Up, une conférence de presse autour de la campagne de sensibilisation sur la numérisation, la passation de marchés et le paiement électronique.

Salon national du recrutement
Le 14e Salon national du recrutement «Carrefour, emploi et formation» se tiendra du 28 au 30 janvier à la Safex (Alger).


éditionS Chihab
Les Editions Chihab organisent, le 25 janvier  à 14h à la librairie Chihab (Bab El Oued, Alger), une rencontre-débat avec Abdelkader Kara à l’occasion de la parution de son ouvrage «Mémoire d’un combattant de la base de l’Est».

HCI

Le Haut-Conseil islamique organisera, les 25 et 26 février, en coopération avec la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, le colloque international Mohamed El Arabi Ben Etebani intitulé «La connaissance nodale et son impact sur l’unité et la stabilité de la nation».

 

 Salon national du recrutement

Le 14e Salon national du recrutement «Carrefour, emploi et formation» se tiendra, du 28 au 30 janvier, au Centre international des conférences Abdellatif-Rahal (Alger).

 

Université Oran 1

L’Université Oran 1 Ahmed-Ben-Bella organisera, à la fin du mois de janvier, des journées scientifiques dédiées à l’agriculture intelligente.

Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans, en bonne santé, à faire un don de son sang.

 

Opéra d’Alger
Sous l’égide du ministère de la Culture, l’opéra d’Alger Boualem-Bessaïh présente, du 21 au 24 janvier à 19h, le spectacle «la Belle au bois dormant», du ballet de Saint-Pétersbourg.

Ligue algérienne de la pensée et de la culture
La Ligue algérienne de la pensée et de la culture organisera sa 9e conférence, le 25 janvier, à 13h, au palais de la culture Moufdi-Zakaria (Alger).

 

Éditions Chihab
Les éditions Chihab organiseront, le 25 janvier à 14h, à la librairie Chihab, à Alger, une rencontre-débat avec Abdelkader Kara à l’occasion de la parution de son ouvrage Mémoire d’un combattant de la base de l’Est.

 

Ligue algérienne de la pensée et la culture
La Ligue algérienne de la pensée et de la culture organisera sa 9e conférence, le 25 janvier à 13h, au palais de la culture Moufdi-Zakaria, Alger.

UGCAA

L’Union générale des commerçants et artisans algériens organisera, le 26 janvier à 10h en son siège à Alger, une conférence de presse sur les accidents de la circulation.

 

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept