Le foisonnement des candidatures: des spécialistes appellent à une révision de la loi
Search
Mercredi 21 Août 2019
Journal Electronique

Le foisonnement des candidats à la présidentielle qui fait le buzz sur les réseaux sociaux fait grincer les dents des constitutionnalistes et certains partis qui crient à la folklorisation du système politique. «Avoir autant de candidats sans aucune qualification requiert une étude approfondie», reconnaît le Dr Messaoud Chihoub, professeur et spécialiste en droit constitutionnel. «Afin de consacrer la démocratie et le pluralisme, la loi est restée très ouverte s’agissant des conditions exigées des candidats. C’est une des raisons qui a poussé un nombre élevé de citoyens à se jeter dans le bain», poursuit le professeur. Mais selon lui, «cette situation ne risque pas de trop durer, car le Conseil constitutionnel saura réduire le nombre de ces candidats loufoques qui pourraient même se retirer avant le dépôt des dossiers, faute de pouvoir recueillir les 60.000 signatures exigées par la loi. Il est dommage que celle-ci n’ait pas établi de conditions précises pour le retrait des formulaires. Aujourd’hui, il suffit d’une lettre d’intention adressée au ministère de l’Intérieur», regrette-t-il. Il s’interroge aussi sur le programme électoral de ces prétendants à la candidature, d’autant plus qu’ils n’ont que 25 jours pour l’expliquer et tenter de convaincre. «Il est temps de revoir la loi organique pour imposer des conditions plus dures. Le législateur doit remettre de l’ordre dans la phase de la souscription et dans celle de l’étude des dossiers des candidats», préconise-t-il.

Cet engouement sans précédent est étroitement lié à «l’indulgence de la loi électorale et les avantages financiers que les candidats espèrent encaisser à la fin de la campagne électorale», estime Chihoub. A cela viennent s’ajouter «les dons qui proviendraient de sympathisants et le fait qu’ils puissent bénéficier de l’ouverture du champ médiatique». Même constat chez le Dr Issaâd, professeur en droit constitutionnel. «On assiste à une pléthore de candidats fantaisistes dont le nombre a dépassé la centaine», constate-t-il. Selon lui, «la loi actuelle le permet, d’où l’importance de prévoir un autre texte pour éviter que les formulaires ne soient retirés aussi facilement». «Le gouvernement pourrait saisir le Parlement pour trancher la question», a-t-il ajouté.

                                                           Folklorisation

«En l’absence de critères précis, beaucoup veulent prétendre à la magistrature suprême», constate Abdelhak Kazitani, sénateur RND. «C’est une occasion pour certains de se faire connaître», ajoute-t-il. Et de rappeler la nécessité de fixer des critères strictes, car il y va de l’image de l’Algérie à l’extérieur comme à l’intérieur.

«On assiste à la folklorisation du système politique. Laisser des personnes sans aucune base électorale se présenter est une manière de dépolitiser la société et de l’éloigner du scrutin», clame Mohamed Nebbou, ancien premier secrétaire national du FFS. Pour lui «il est malheureux que des partis   qui peinent à présenter une liste communale se rabattent sur la présidentielle». Qaunt au député du parti des travailleurs, Ramdane Taâzibt, «ce fait dévalorise la fonction présidentielle».

Fatima Saïdi du MSP abonde dans le même sens : «Le nombre de candidats qui ont retiré les formulaires dépasse tout entendement. Le problème se pose dans la loi.» Il existe, selon elle, «un vide juridique qu’il faut absolument rectifier, car le problème se pose aussi lors des élections communales et législatives».

Assia Boucetta

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

    • Conférence sur Zighoud Youcef au Musée du Moudjahid : Le « sauveur» de la révolution

      Les événements du 20 août 1955 auraient «sauvé» la révolution, selon Mohamed Guechoud . Lors d’une rencontre, Mardi, au musée du Moudjahid, ce membre de l’ALN a rappelé qu’à cette période la révolution passait par une phase difficile, suite à la mort et l’arrestation d’un bon nombre de leaders du FLN, dont des membres du groupe des 22. «C’est ce qui a compromis la stratégie de lutte suivie jusque là. La France coloniale avait mobilisé toutes ses forces dans la région des Aurès, pensant que c’était le fief de la révolution», a-t-il expliqué. « Très vite, elle a mis la région sous- embargo, rendant difficile la communication entre les chefs de la révolution et l’acheminement du ravitaillement», a-t-il renchéri.

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Ministère de la Solidarité
La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia, présidera, le  1 er  Août  à 11h, un déjeuner en l’honneur des pèlerins pris en charge par la présidence la République, choisis parmi les familles les plus démunies issues de différents wilayas du pays.

Ministère de la Santé
Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mohamed Miraoui, sera au Caire, les 01 et 02 Août , pour participer aux travaux de la 3e session du Comité technique spécialisé sur la santé, la population et le contrôle de la drogue.

Ministères de l’Agriculture et des Ressources en eau
Les ministres de l’Agriculture et des Ressources en eau coprésideront, le 1er Août à 9h, à la wilaya de Mascara, une rencontre intersectorielle de la mise en œuvre du programme d’extension des superficies irriguées.

Ministère de l’Enseignement supérieur
Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tayeb Bouzid, présidera, le 1er Août   à 9h, à la salle de conférences du ministère, les travaux de la conférence nationale des universités.

 

Musée du moudjahid
Le Musée national du moudjahid organisera, le 1 er  Août  à 10h, simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, la 384e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

Etablissement arts et culture

L’Etablissement arts et culture de la wilaya d’Alger organise, jusqu’au 31 juillet à la galerie d’arts Aïcha-Haddad, une exposition collective avec les artistes Akila Saïm, Hani Benkaci, Abdeslam Cherfaoui et Nassima Abdoun.

 

Ministère de la Formation professionnelle 

Le ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels organise une campagne d’information et de sensibilisation pour les inscriptions de septembre 2019 et informe :
         - Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 21 septembre sur le site web  et au niveau de tous les établissements de formation professionnelle.
         - Les journées de sélection et d’orientation : les 22, 23 et 24 septembre.
         - La proclamation des résultats :  le 26 septembre.
         - Rentrée officielle : le 29 septembre.

 

 Oref

L’Office Riadh El Feth organise, jusqu’au 31 juillet de 10h à 20h30 au cercle Frantz-Fanon, une exposition collective d’arts plastiques et de photographies d’art intitulée «Vue sur mer». 

Galerie Ezzou’Art

La galerie Ezzou’art abritera jusqu’au 31 juillet un vernissage de l’exposition «Voyage à travers l’art», de l’artiste peintre Aïcha Khodja Semar.

Office Riadh El Feth

L’Office Riadh El Feth organise jusqu’au 31 juillet au cercle Frantz-Fanon de 10h à 20h30, une exposition collective d’arts plastiques et photographies d’art intitulée «Vue sur mer.»

 

Algérie-Etats-Unis : 2e édition de l’université d’été de la Fondation AAF-CEST du 28 juillet au 3 août à Batna

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique organisera, du 28 juillet au 3 août, à l’Université Mustapha-Ben Boulaïd de Batna, la 2e édition de l’université d’été de la Fondation algéro-américaine pour la culture, l’éducation, la science et la technologie (AAF-CEST), et ce, avec le concours du ministère des Affaires étrangères et de l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique à Alger.

    

ONCI
L’Office national de la culture et de l’information lance son programme «l’été en musique» et organise du 1er au 5 août au Casif de Sidi-Fredj (Alger) :
-Cinéma en plein air dimanche et mardi.
-Spectacle varié au profit des enfants chaque mercredi.
Soirée artistique à 22h
Le 1er août : Cheb Houssem, Nadia Guerfi, Abdou Skikdi.
Le 2 août : Bilel Sghir, Mohamed Djefel, Nacir Naciro.

Salon des études à l’étranger
Le Salon des études à l’étranger organisé par Kaplan International se tiendra le 3 août de 9h à 19h à l’hôtel Holiday Inn de Chéraga, à Alger.

 

Musée du moudjahid
Le Musée national du moudjahid organisera, le 1er août à 10h, simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, la 384e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

 

TNA
Le Théâtre national algérien abrite, jusqu’au 3 août, la 9e édition du Théâtre du Sud.

Université Oran 1
L’Université Oran 1 Ahmed-Ben Bella et la Chambre de commerce et d’industrie d’Oran, à travers sa commission tourisme, organiseront, du 15 au 17 décembre à Oran, un colloque international sur les technologies de l’information au service du tourisme innovant de la ville d’Oran.

 

Opéra d’Alger
L’Opéra d’Alger Boualem- Bessaieh accueillera, les 14, 15 et 16 août prochains, le «Dzaïr Show». Plusieurs invités seront de la partie, dont Djam, Wary Nichen, Kader Bueno, Réda Seddiki, Malaika Belliard et Oumar Diaw. L’événement sera animé DJ R-One.

APC de Sidi M’Hamed
La commune de Sidi M’hamed organise, du 3 au 8 août, la semaine culturelle de Timentit Adrar à partir de 16h au parc de la Liberté.

 

SNTF : Nouveaux horaires sur la ligne Alger-Constantine
De nouveaux horaires seront mis en place à partir du 1er août sur la liaison de grande ligne Alger- Constantine, a indiqué hier la Société nationale des transports ferroviaires  (SNTF) dans un communiqué.
Concernant la ligne Alger-Constantine, le départ de la gare d’Alger est prévu à 7h25, tandis que l’arrivée est programmée à 14h49 en gare de Constantine. Quant à la ligne  Constantine-Alger, le départ a lieu à 6h40 et l’arrivée à Alger est prévue à 13h25

 

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept