Imprimer

Le président du parti Taj a affirmé, hier, que l’élection présidentielle se tiendra dans les délais prévus par la Constitution et la loi électorale. «Notre parti est dans l’attente de la décision du président de la République que nous soutenons», a-t-il précisé mardi à Alger lors d’une conférence de presse.

Amar Ghoul n’a pas manqué de réitérer le soutien de sa formation «au père et moudjahid Abdelaziz Bouteflika» l’invitant à continuer à gérer le pays et à se présenter à la prochaine présidentielle. «A Taj, nous attendons la décision du président de la république», a-t-il insisté, précisant que son parti soutiendra toute décision du président de la République en perspectives de la prochaine présidentielle.

Par ailleurs, Ghoul a évoqué la lettre de l’ANP mettant en garde des officiers à la retraite qui ont interpellé le général de corps d’armée, vice-ministre de la Défense nationale et chef d’état-major Ahmed Gaïd Salah pour s’impliquer dans la politique. «La lettre de l’ANP a été forte, claire et tranchante», a-t-il souligné. «Elle a mis les points sur les i et fin à toute polémique politique», a-t-il ajouté. Pour Ghoul, «le contenu de la lettre va dans le sens du message lu lors de la rencontre gouvernement-walis».

A propos de la conférence de consensus défendue par son parti, il a affirmé que cette initiative «est toujours d’actualité et sa tenue n’est conditionnée par aucun délai».

"L'appel lancé par TAJ pour la tenue d'une conférence du consensus national en vue de resserrer les rangs, relever les défis et faire face aux problèmes soulevés tient toujours, et il est nullement lié à la prochaine élection présidentielle", a déclaré Ghoul lors d'une conférence de presse, soulignant que son parti "n'a pas lié cette conférence ni à la prorogation de l'actuel mandat présidentiel ni à son report".

Par ailleurs, il a fait savoir que les rencontres des partis de l'Alliance présidentielle se "poursuivent" et que l'Alliance est en train de travailler, clairement et aisément tant sur le plan collectif que bilatéral, réitérant, à cet égard, "l'engagement de son parti aux décisions de l'Alliance présidentielle dont l'instance de coordination se réunira prochainement dans le cadre des préparatifs pour les prochaines échéances".

M. Benkeddada