Le SG de l’union de wilaya UGTA d’Alger accuse ses prédécesseurs de malversations
Search
Jeudi 20 Février 2020
Journal Electronique

Le secrétaire général de l’Union UGTA d’Alger, Amar Takjout vient de jeter un véritable pavé dans la mare en dénonçant l’inexistence de bilans moraux et financiers de ses prédécesseurs.

«Depuis mon installation le 5 janviers 2018, nous avons lancé des investigations et vérifié en vain les archives   pour retrouver une trace de ces bilans. Je n’ai trouvé aucune pièce comptable justifiant les dépenses de mes prédécesseurs», a-t-il déploré. Selon lui, les derniers bilans retrouvés remontent à plus de 20 ans. Depuis, aucune trace. Face à cette absence de traçabilité et de transparence, le responsable syndical a réagi en saisissant l’exécutif de la Centrale syndicale, afin de soumettre ce dossier à la commission de discipline. Des mesures conservatoires ont été déjà prises à l’encontre de certains membres de l’Union de wilaya qui ont été suspendus et convoqués. «Ils devront s’expliquer sur les griefs qui leur sont reprochés», a fait savoir Takdjout qui insiste sur l’impératif de traiter «cette affaire» au sein de la commission de discipline. Faute de quoi, la justice sera saisie. Le responsable a rappelé que les statuts de l’organisation syndicale lui confèrent des prérogatives pour entreprendre une telle action. Il ne s’agit point, a-t-il précisé, de lancer l’anathème sur qui que ce soit mais de plutôt tirer au clair cet aspect obscur.  

                                     «Les mis en cause devront s’expliquer »

Il a fait savoir que l’Union d’Alger réalise pourtant   des entrées financières considérables estimées en milliards de centimes. Elles peuvent atteindre les 4 milliards chaque année générées, entre autres, par les cotisations des syndicalistes et de la location de locaux.   Or, ce qui reste dans les caisses est loin de représenter le niveau de ces ressources. « L’argent des travailleurs a été dilapidé sans aucune justification », a-t-il avancé avec amertume. Les mis en cause devront s’expliquer, a insisté Takdjout précisant que même ceux qui ont quitté l’organisation   seront convoqués.   Il confie qu’une partie   sont des ex -secrétaires nationaux devenus aujourd’hui membres de la commission exécutive nationale. « Ces haut responsables à l’origine de la faillite de l’union d’Alger   n’ont pas daigné laisser des traces   sur leurs   dépenses. Comment osent -ils dénoncer   aujourd’hui la corruption   et faire partie du mouvement de contestation lancé contre le secrétaire général de l’UGTA », s’est il exclamé. « Ce n’est pas beau de faire porter le chapeau à une seule personne alors qu’ils ont tiré profit de leurs postes ».

Cela n’empêche pas, a-t-il dit, de reconnaitre la responsabilité de la haute instance de l’UGTA qui devait être, de son point de vue,   plus regardante sur la gestion des dépenses et plus persévérante dans la préservation de   son patrimoine.   Takdjout souligne qu’il est de son devoir de faire part de cette situation qu’il juge anormale. Pour lui « l’UGTA ne sera grandie que si elle opère une véritable opération d’assainissement ». Une condition sine qua non pour réussir son 13e congrès avancé et   dont la tenue devra se faire avant la fin de l’année en cours. Les instances locales devront préparer cet événement important au terme duquel un nouveau secrétaire général sera élu. «Le plus important est que les vrais militants fassent partie des congressistes et que la prochaine direction soit collégiale» ,a-t-il souhaité.

Wassila Ould Hamouda

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

    • Conférence-débat sur Larbi Tébessi

      Les participants à une conférence historique consacrée à cheikh chahid Larbi Tébessi, tenue lundi dernier à l’université de Tébessa, ont appelé à consacrer davantage d’études et de recherches à cette figure emblématique du réformisme et du nationalisme algérien contemporain. «L’association des oulémas algériens, dirigée par Larbi Tébessi à une époque cruciale de l’histoire nationale, a contribué à la formation de la génération des moudjahidine artisane de la Révolution de Novembre,

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Ministère du Travail

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Chawki Acheuk Youcef, préside, le 20 février  à 9h, à l’Ecole supérieure de la sécurité sociale, les travaux de la journée d’information sous le thème «Un dialogue social inclusif pour une Algérie nouvelle».

Ministère de la Communication

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer, procédera, le 20 février, à l’Ecole supérieure du journalisme et des sciences de l’information d’Alger, au lancement des travaux de la rencontre nationale sur la presse électronique algérienne.

 

Ministère de l’Environnement

La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Nassira Benharrats, présidera, en présence de membres du gouvernement et d’acteurs de la société civile, le 20 février à Sidi Abdellah (Alger), une vaste campagne de reboisement.

 

Commune d’Alger-Centre La commune 

d’Alger-Centre célèbre, jeudi 20 février , à 16h, à la cinémathèque d’Alger, la Journée nationale de La Casbah.

  

HCA 

Le Haut-Commissariat à l’amazighité célébrera, les 21 et 22 février, à Ghardaïa, la Journée internationale de la langue maternelle.

MDN
La 1re Région militaire organise, jusqu’au 20 février, à l’Ecole nationale des techniques aéronautiques, le championnat national militaire de boxe.

 HCI

Le Haut-Conseil islamique organise, les 25 et 26 février, en coopération avec la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, le colloque international Mohamed-El-Arabi-Ben-Etebani intitulé «La connaissance nodale et son impact sur l’unité et la stabilité de la nation».

HCLA
Le Haut-Conseil de la langue arabe organise, les 19 et 20 février, à 9h, à la Bibliothèque El Hamma (Alger), une rencontre nationale sur les écoles coraniques et leur rôle dans le développement de la langue arabe.

 

Opéra d’Alger

L’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïh accueillera,le   jeudi 20 février à 16h, une exposition de l’artiste-peintre Fatma-Zohra Bouaouni, intitulée 
«Inspirations», et à 19h30, un concert des traditions lyriques féminines de la Saoura, intitulé «Lemma de Béchar», animé par Hasna El-Bacharia et Souad Asla.

Chu Mustapha

Le centre hospitalo-universitaire Mustapha-Pacha et le laboratoire de microbiologie médical organisent, jeudi 20 février , à 8h30, au CHU Mustapha, la 1re Journée de microbiologie, sous le thème «Coronavirus, gestion et surveillance du risque infectieux».

Commune Raïs Hamidou

La commune de Raïs Hamidou (Alger) organise, le vendredi 21 février , à 9h, devant la maison de jeunes, une exposition de voitures et de motos.

 

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept