Imprimer

La Direction générale de la Protection civile (DGPC) compte mobiliser 14.840 éléments, afin de lutter davantage contre les feux de forêt et protéger les plages au niveau des différentes wilayas. En outre, 352 engins anti-incendie, 37 colonnes mobiles et 3.000 agents saisonniers supplémentaires seront déployés durant la période estivale de l’année 2019.

«Le nombre des colonnes sera également revu à la hausse, avec la mobilisation de 10 autres, soit 37 colonnes déployées à travers 37 wilayas», a précisé a indiqué, dimanche à Bouira, le sous-directeur de l’information et des statistiques à la DGPC, le colonel Farouk Achour, lors du 1er regroupement régional des directeurs de la PC des 24 wilayas du centre et de l’est du pays. En outre, la DGPC a mis en place un dispositif particulier dans les wilayas de Biskra, Ouargla et Ghardaïa destiné à prémunir leurs palmeraies contre les incendies.

«La particularité du dispositif spécial de la saison estivale 2019 est la mobilisation de deux colonnes mobiles pour la première fois à Biskra et Ghardaïa. Il s’agit d’un dispositif de proximité et de prévention afin d’assurer une intervention rapide», a précisé le colonel Lahiani, signalant que plus de 130.000 palmiers ont été détruits par les feux ces neuf dernières années.

                               Vaste campagne de sensibilisation en mai prochain

Par ailleurs, Farouk Achour a indiqué qu’une campagne nationale de sensibilisation sera lancée en mai prochain sur les dangers de la mer, la prévention des feux de forêt et des récoltes ainsi que sur les risques liés à l’envenimation scorpionique et les accidents de la circulation. Cette campagne, qui s’étalera sur une période de 20 jours, ciblera les enfants en particulier.

«Le souci majeur de la DGPC est la réduction des pertes humaines dues aux risques des baignades en mer et dans les réserves d’eau. La campagne consiste en l’organisation de caravanes qui sillonneront plusieurs wilayas ainsi que des journées d’information et de portes ouvertes au niveau des places publiques et lieux de loisirs, afin de toucher un large public. Par ailleurs, le sous-directeur de l’information et des statistiques s’est félicité des résultats réalisés durant la campagne 2018 qui a enregistré une baisse sensible des incidents. Il rappelé à l’occasion que 76.118 interventions ont été menées au niveau des plages autorisées ayant permis de sauver d’une noyade certaine près de 60.000 personnes. L’officier supérieur a déploré le décès de 105 personnes dans des plans d’eau, en majorité des enfants.

De notre envoyée spéciale à Bouira: Neïla Benrahal