Imprimer

Le Maroc a affirmé maintenir une attitude "de non-ingérence" par rapport aux manifestations en Algérie, a déclaré samedi son chef de la diplomatire, Nasser Bourita.

"Le royaume marocain a décidé de se tenir à une attitude de non-ingérence par rapport aux récents développements en Algérie, et s'est abstenu de tout commentaire à ce sujet", a souligné le ministre marocain des Affaires étrangères. "Le Maroc n'a ni à se mêler des développements internes que connait l'Algérie, ni à les commenter", a-t-il ajouté.