Pénurie de certains médicaments:La chaîne de distribution perturbée
Search
Mercredi 12 Décembre 2018
Journal Electronique

Corticoïdes et Profenid injectables, Ventoline, Tardyferon B9. Comme d’autres médicaments qui connaissent des perturbations dans la distribution, ils sont introuvables. Selon l’Ordre national des pharmaciens, 243 médicaments sont en rupture de stock depuis quelques mois. Des pharmaciens ne manquent pas de déplorer le manque de certains médicaments importés depuis quelques mois en petites quantités.

La rupture d’approvisionnement est mal vécue par les prescripteurs, pharmaciens et malades. Le vice-président du Syndicat national algérien des pharmaciens d’officine (Snapo) parle même d’aggravation au courant de 2018. Selon lui, «le retard dans la signature des programmes d’importation est une des causes principales de la situation». Rahem Chafik évoque des raisons objectives comme le retard dans la remise du programme d’importation par certains importateurs et les engagements non tenus de certains producteurs locaux quant à la satisfaction des demandes. A cela s’ajoutent les difficultés administratives et techniques qui créent énormément de retards.

La pénurie n’est pas une fatalité

Pour lui, «la pénurie n’est pas pour autant une fatalité. Il faut seulement prendre les bonnes décisions». «Nous avons constaté une réelle volonté affichée au niveau du ministère de la Santé», a-t-il ajouté. La solution consiste aussi dans le renforcement des moyens budgétaires et humains de l’Agence du médicament, l’informatisation de tous les circuits et leur interconnexion. Il a enfin plaidé pour la levée de tous les facteurs qui bloquent les producteurs et une réorientation de la politique de soutien à l’industrie pharmaceutique. Selon Lotfi Benbahmed, président du Conseil national de l’ordre des pharmaciens, certains produits ont été protégés précocement pour encourager la production nationale. «Certains producteurs ont demandé au ministère de la Santé de protéger leurs produits avant même l’entrée en production de leurs unités et on s’est retrouvé avec une production virtuelle», ironise-t-il. Il a fait savoir que le secteur attend beaucoup de la nouvelle loi sanitaire qui réglera la problématique en signalant à temps les ruptures. Il propose au ministère de mettre en place un cadre réglementaire et un tableau de bord où importateurs, producteurs et distributeurs peuvent alerter sur un manque de produits pharmaceutiques.

Fin de la crise en 2019

Le Dr Ouatfa Benayad Cherif, directrice de l’Agence nationale des produits pharmaceutiques au ministère de la Santé, reconnaît des perturbations, mais assure que le problème ne se posera plus en 2019. «Nous allons y remédier. Nous avons donné suffisamment de temps aux opérateurs pour pouvoir déposer leurs programmes d’importation», a-t-elle expliqué. «Le ministre a donné des instructions pour régler le problème», a-t-elle ajouté. Selon elle, «la signature de programmes d’importation de certains médicaments a connu un retard à cause de produits locaux qui ne sont pas disponibles sur le marché». L’installation de la cellule de veille composée du président du Conseil de l’ordre, des associations de médicaments et le Syndicat des pharmaciens a été redynamisée au mois de juillet dernier. Elle a pour mission de faire des recommandations au ministère de la Santé. Le ministère a décidé d’accorder des avenants aux programmes additionnels d’importation des médicaments pour combler les insuffisances et les ruptures en médicaments. Plusieurs milliards de dollars ont été injectés pour encourager la production locale, notamment le médicament générique. Toutefois, les pharmaciens restent confrontés à un problème. «Certains malades refusent de prendre le générique et ne demandent que le produit d’origine», confie l’un d’entre eux. «L’industrie locale doit aller au-delà de la production de simples antalgiques et l’Etat doit encourager la production des produits inexistants», recommande-t-elle. L’industrie locale connaîtra-t-elle un nouvel essor ? Les autorités veulent mettre en place des outils nécessaires pour encourager la production nationale. Tant qu’on dépend de l’importation, le marché ne sera pas à l’abri de perturbations. L’actuelle n’est pas la première et ne sera sans doute pas la dernière.

Samira Belabed

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Ministère de l’Agriculture
Dans le cadre de la mise en œuvre du programme du développement durable, le ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la  Pêche organise, jusqu’au 13 décembre, au siège de la DGF, un atelier technique.

 Ministère des Ressources en eau
Le ministre des Ressources en eau, Mohamed Necib, effectuera les 15 et 16 décembre, une visite de travail dans la wilaya de M’sila.

 Ministère de la Culture

Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, présidera, le 13 décembre  à 17h, au palais de la culture Moufdi-Zakaria, la 8e édition du Festival culturel national de la création féminine.

Ministère de l’Industrie
Le ministère de l’Industrie et des Mines organise le 17 décembre à l’hôtel El Aurassi (Alger), le forum des affaires Algérie-Corée du Sud qui sera présidé par le Premier ministre, Ahmed Ouyahia et son homologue  coréen, Lee Nak Yeon.

Ministère des Moudjahidine
Le ministre des Moudjahidins, Tayeb Zitouni, effectuera, les 15 et 16 décembre 2018 une visite de travail dans  la wilaya d’El tarf.

Ministère de la Communication

Dans le cadre du projet de partenariat avec l’organisation internationale de la réforme pénale PRI et à l’occasion de la célébration du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, le Conseil national des droits de l’homme organisera, en coordination avec le ministère de la Communication, une session de formation, les 12 et 13 décembre à l’hôtel New Day à Hussein Dey (Alger).

Ministère du Commerce

Le ministre du Commerce, Saïd Djellab, effectuera, les 15 et 16 décembre, une visite de travail dans les wilayas de Biskra et El Oued.

Galerie Espaco
L’artiste plasticien Karim Sergoua présentera ses nouvelles œuvres sous le titre «7 Houmate», le 8 décembre à partir de 15h, à la galerie d’art Espaco. L’expo sera visible jusqu’au 8 janvier.

DGF
La Direction générale des forêts, point focal national du protocole de Nagoya, organisera, du 9 au 11 décembre, à 9h à l’hôtel Holiday (Alger), un atelier de formation sur les droits de propriété intellectuelle et l’accès et les partages des avantages APA.

 Radio algérienne
La Radio algérienne, avec la participation de
l’Onda, organisera, le 16 décembre à 16h au CIC d’Alger, la cérémonie de remise du prix du concours de poésie «Prix El Manara» dédié à la Grande-Msquée d’Alger.

FCE
Le Forum des chefs d’entreprise organisera, le 15 décembre , à 9h30, au Palais des expositions (Alger), son assemblée générale élective qui sera suivie de la pose de la première pierre du siège de l’organisation, situé au quartier des affaires (Bab Ezzouar,Alger).

Salon algérien des langues
L'agence d'événementiel et de promotion culturelle Phœnix Agency organisera, les 22 et 23 décembre au palais de la culture Moufdi-Zakaria, à Alger, le 1er «The languages fair : le Salon algérien des langues et des séjours linguistiques», avec accès gratuit au grand public.


Continuité pour la stabilité et les réformes
Le groupe Continuité pour la stabilité et les réformes organisera, le 15 décembre, à 9h30 à l’hôtel Riadh (Alger), une Journée d’étude sur l’émigration clandestine.

SAA

Le Fonds de garantie automobile, en coordination avec la Direction régionale de la SAA, organise, le 13- décembre  à 8h30, les travaux de la journée d’étude autour des «garanties automobiles», à Blida, route de la Chifa.

Groupe Continuité pour la stabilité et les réformes

Le groupe des partis G15+4 «Continuité pour la stabilité et les réformes» organise, le 15 décembre à 9h30, à la salle de conférences de l’hôtel El Riadh, une journée d’étude sur l’émigration clandestine.

TAJ

Le président du parti, Amar Ghoul, présidera, le 15 décembre à 9h30, à l’Ecole supérieure de l’hôtellerie (ESHRA), l’ouverture officielle du 1er congrès national du parti.

Direction générale des forêts

La Conservation des forêts et du Barrage vert de la wilaya d’Alger organise, le 15 décembre à 9h, à la forêt de Baïnem, le camping pédagogique sur les maladies et insectes qui menacent la flore.

 

Photo news
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  •  Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • École El Melah
  • École El Melah

Football

Sports Divers

Conception/Kader Hamidi . Hebergement/Kdhosting : kdconcept