Search
L'Algérie et le Japon veulent dynamiser les échanges commerciaux
Lundi 23 Juillet 2018
Journal Electronique

Les relations économiques entre l’Algérie et le Japon connaissent une régression depuis 2014. Durant les  trois dernières années, les échanges commerciaux entre les deux pays  de 2 milliards de dollars sont retombés  à 400 millions de dollars. Cette chute libre a conduit  les deux pays de multiplier les contacts en vue de redynamiser les relations économiques et trouver le meilleur moyen de booster les échanges et les investissements.  A cet effet , une  journée d’information sur le Japon fut  organisée, ce mercredi,  par la chambre Algérienne de commerce et d’industrie (CACI), en collaboration avec l’ambassade du Japon à Alger et le Club des Affaires Algérie-Japon. Lors de son intervention, l’ambassadeur du Japon, Massaya Fujiwara a  plaidé pour  une reprise en force des relations économiques bilatérales. Il a  annoncé l’arrivée, en février prochain, d’une forte délégation Japonaise en Algérie dans le but d’explorer les opportunités d’investissements. L’ambassadeur a également indiqué que de nombreux constructeurs d’automobiles de son pays , comme Toyota, Nissan, Suzuki,  des constructeurs de camions  veulent  construire des usines de montage d’automobiles en Algérie. Selon lui , «  son pays s’intéresse beaucoup   au marché d’automobile en Algérie car  il est le deuxième en Afrique ».  

Depuis quelques années, les exportations d’automobiles Japonaise vers l’Algérie a diminué  à cause des restrictions imposées par l’Etat Algérien sur les importations. « Je comprend le contexte économique Algérien et nous voulons bien accompagner l’effort économique en développant ce  secteur », a-t-il expliqué. « Les marques d’automobile Japonaises attendent le feu vert de l’Etat Algérien pour  s’installer et nous  souhaitons qu’un  accord soit signé le plus tôt possible », a indiqué l’ambassadeur. Susumu Kataoka, directeur de l'Organisation Japonaise du Commerce Extérieur (Jetro à Paris), a mis l‘accent  lui sur la chute des echanges , le nombre d’ entreprises japonaises en Algérie  passant  de 32 à 13.  « L’Algérie a adopté un durcissement des règles des échanges d’importation », dira t-il . « Il faut donner l’occasion d’enrichir les relations commerciales entre les deux pays », a souligné le directeur de Jetro. Questionné sur un éventuel retour en Algérie de son bureau , le représentant du commerce Japonais explique que cela dépendra du développement économique entre les deux pays.

Mme Safia Kouiret, directrice d’étude a l’ANDI a présenté une communication sur le l’environnement des affaires et les opportunités d’investissements en Algérie. « l’objectif est de rendre le code d’investissement plus attractif et séduisant pour les investisseurs étrangers », a-t-elle clamé . Elle évoquera aussi  les avantages qu’offre le code d’investissement. Abordant la règle 51/49,  elle expliquera  que ce dispositif offre au partenaire étranger toutes les garanties pour  rappatrier  les devises et son capital d’investissement en cas ou il cesse ses activités. L’économiste Mustapha Mekideche, président du club d’affaires Algérie-Japon exhorte les deux pays à investir qu’a faire du commerce. « Il faut d’abord qu’on se rattrape ,  retrouver le niveau des  2 milliards de dollars des échanges d’ il y a 3 ans puis passer a une autre étape plus importante qui repose exclusivement sur l’investissement » , affirme t-il . Pour  Le président de la CACI, Laid Benamor enfin «  cet événement permettra aux opérateurs économiques des deux pays d’orienter le partenariat algéro-Japonais  vers sa vraie dimension  qui est  la complémentarité ».

M. Benkeddada

                         

Santé

Environnement

Société

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

Ministère de l’Agriculture

Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazghi, effectue, samedi et dimanche, une visite de travail dans la wilaya de Laghouat.

Ministère de la Formation professionnelle

Le ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels organise, jusqu’au 15 septembre, une caravane pour faire connaître le secteur.

Ministère du Tourisme

Le ministre du tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, présidera, dimanche, à   9h30, à l’hôtel El Djazaïr, une rencontre qui regroupera les acteurs du tourisme, les cadres de l’administration centrale et des institutions sous tutelle.

Ministère de la Santé

Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière organisera, le 23 juillet à 9h30, à l’Institut national de la santé publique (El Biar, Alger), une conférence de presse sur le moustique tigre.

Ministère des Travaux publics

Le ministre des Travaux publics et des Transports et le wali d’Alger effectueront, dimanche, à partir de 7h30, une visite de travail dans la wilaya d’Alger.

Photo news
  • Tremblement exercice de terre
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Tremblement exercice de terre
  • Tremblement exercice de terre
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Crash d'un Illiouchine de transport militaire près de Boufarik, 257 morts
  • Crash d'un Illiouchine de transport militaire près de Boufarik, 257 morts
  • Crash d'un Illiouchine de transport militaire près de Boufarik, 257 morts
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Conférence de presse Ouyahia

Football

Sports Divers

Reportage

Conception/Kader Hamidi . Hebergement/Kdhosting : kdconcept