Fermeture des salles de fêtes : Reports et annulations à foison
Search
Lundi 13 Juillet 2020
Journal Electronique

Rêvé, attendu et soigneusement préparé dans ses moindres détails, le plus beau jour de la vie, pour de nombreuses personnes, n’aura pas finalement lieu. La propagation de la pandémie de la Covid-19 a contraint les salles des fêtes à fermer. Cette décision a refroidi l’enthousiasme des nouveaux mariés et de leurs familles et plongé les gérants dans le désarroi le plus total. Closes depuis le 15 mars et jusqu’au 5 avril dernier, dans un premier temps, la cessation d’activité a été prolongée avec l’aggravation de la crise sanitaire.

Cette situation a contraint les familles à tout revoir. «La plupart des clients qui ont retenu La princesse ont annulé leur réservation», confie, amer, le propriétaire de la salle située à Aïn Naâdja (Alger). Pour Mohamed Chaâl, le temps est au remboursement des arrhes dans leur totalité. «Les acomptes, dans leur totalité, sont rendus aux clients», tient-il à préciser. Comme d’autres, il ne cache pas que «c’est une grande perte» mais, s’empresse-t-il d’ajouter, «l’essentiel est que cette situation ne dure pas et devienne vite un mauvais souvenir». Pour lui, l’année est compromise mais il espère reprendre l’activité, au mois d’octobre ou novembre. A la Salle El Boulboul, «tous les clients ont préféré reporter les cérémonies de mariage», nous dit-on. Face à la prolongation de la fermeture des salles, des candidats au mariage ont opté pour des cérémonies à la maison avec un nombre réduit d’invités. C’est le cas de Lyès, trentenaire, qui a prévu de convoler en justes noces le 19 mars dernier à la salle «L’olivier» des Annassers. Il a finalement décidé d’organiser un repas au profit de quelques convives. «Le nombre de mes amis ne dépassera pas six personnes», renchérit-il. Les voisins d’immeuble ne seront pas oubliés. Chacun recevra une assiette de couscous bien garnie comme le veut la tradition. Décision similaire pour Bilel dont le mariage était prévu à la Salle «Cristal» d’Aïn Naâdja (Alger), le 23 juillet prochain. «On ne sait ce que peut nous réserver l’avenir», s’exclame-t-il. Alors, au lieu de tout reporter, il va se contenter d’une petite réception pour ses parents. Sa sœur qui vit à l’étranger ne pourra assister au mariage. Pour ce qui est du remboursement des acomptes, Bilel, contrairement à certains de ses amis, n’a pas récupéré son dû. Certains gérants ont remboursé la totalité de la somme mais d’autres ont retenu 5.000 DA sur 55.000 DA versés. Covid ou pas, les rues d’Alger ont renoué, ces derniers temps, avec les cortèges. Des voitures décorées de fleurs et de rubans colorés traversent ses rues et boulevards même s’ils sont moins nombreux et moins bruyants. 

Souhila Habib

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

Radio algérienne

La Radio algérienne organise, le 12 juillet , une journée de sensibilisation sur la pandémie de coronavirus, retransmise par les 48 radios régionales et les chaînes nationales.

 

Exposition  virtuelle
Sous l’égide du ministère de la Culture, l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) organise une exposition virtuelle animée par l’artiste plasticien Younès Kouider sur la page facebook

 

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.


Salon Import-export

Le salon import-export  interafricain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif Rahal d’Alger. 

Djazagro
Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins  Maritimes 

 

Direction de la culture de Tizi Ouzou
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou fait part du report du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours du Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. Le délai de dépôt des candidatures à ces deux manifestations est donc prorogé.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept