Le cri d’alarme de la Fondation Casbah : Neuf maisons sur dix menacent ruine
Search
Lundi 06 Juillet 2020
Journal Electronique

«Près de 90% des bâtisses de la Casbah risquent de tomber, d’un moment à l’autre, et s’il y a un séisme de magnitude 5 sur l’échelle de Richter, il n’y aura plus de Casbah.» C’est ce qu’a martelé avec force, hier, le président de fondation Casbah, Ali Mebtouche, lors d’une conférence de presse. Selon les chiffres de la fondation, 493 bâtisses seraient en état de vétusté très avancé, soit 33% du patrimoine bâti. «306 demeures sont en mauvais état, soit 20%, et 403 seraient dans un état moyen (27%), alors que le nombre de celles qui sont considérées en bon état ne dépasse pas les 298, à peine 20%. «Au lieu de vous inviter à l’inauguration d’un site restauré, vous êtes conviés à pleurer, avec nous, l’effondrement de la Casbah», a-t-il lancé dans un mélange de colère et de tristesse. Selon lui, la culture et l’histoire sont piétinées. «Toutes les bâtisses qui tombent en ruine sont signalées aux autorités. On a tout le temps alerté sur l’état de la Casbah qui tombe en ruine», s’est-il écrié. «J’ai rencontré, depuis la création de la fondation, les plus hautes autorités, des walis, chefs de daïra et présidents d’APC qui tous ont reçu un dossier complet sur la restauration de la Casbah, le développement du tourisme et de l’artisanat», a-t-il rappelé. «Aucune réponse, positive ou négative, ne nous est parvenue», s’est indigné Mebtouche. «La fondation n’est en rien responsable de ce qui arrive. La responsabilité incombe totalement aux autorités», a-t-il poursuivi. «Je suis arrivé à la conclusion que les personnes chargées du dossier sont incompétentes et ce qui les intéresse reste une voiture de luxe et une résidence», accusant «toute personne en charge de préserver ce patrimoine de saboteur et destructeur», s’est-il indigné, étouffé de colère. «La Casbah n’est pas un tas de pierre. C’est l’image de l’Algérie, notre passé qu’on est en train d’effacer, une page de notre histoire qu’on déchire», a-t-il renchéri. Le conférencier n’a pas manqué d’évoquer l’utilisation de matériaux comme l’aluminium dans certaines constructions. «On a demandé la démolition de huit maisons et aires de jeux qui doivent être reconstruites à l’identique», a-t-il annoncé. L’homme ne cache pas son scepticisme. «On est venu pour sauver la Casbah mais nous avons en face de nous des fonctionnaires payés pour faire leur travail et pour cela on n’arrive pas à coordonner et organiser une démarche commune», a-t-il regretté. «Depuis des années, on voit des chantiers partout, des amas de gravats non déblayés, des murs qui menacent de s’effondrer à tout moment, des décombres qui bloquent les accès des maisons. Cette cité millénaire risque de disparaître à tout moment», s’attriste Mebtouche. «Des responsables parlent de 54 architectes qui sillonnent la Casbah et de 362 maisons restaurées. «Je veux voir ces maisons et ces architectes», ironise-t-il. Le conférencier se dit révolté mais non découragé. «Tant que je suis en vie je défendrais la Casbah. J’accuse des autorités de destruction de ce patrimoine». Une profession de foi, et un SOS qui n’est sans doute ni le premier ni le dernier.
nSamira Belabed

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

Ministère de la Santé
Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, et le président de l’Association des ouléma algériens, Abderrezak Guessoum, animeront, le 05 juillet , à 10h, une conférence de presse au ministère de la Santé à Alger.

FAN
Le président du parti FAN, Djamel Ben Abdeslam présidera, le 05 juillet  à 9h30 au siège du parti à Aïn Naâdja, la cérémonie organisée à la double occasion de la fête de l’Indépendance et de la Jeunesse.

Talaie El Houryette
Abdelkader Saâdi, président par intérim de Talaie El Houryette animera, mardi prochain( 07 juillet ) , à 11h au siège du parti (Hydra, Alger), une conférence de presse portant sur le projet de révision de la Constitution.

 

Exposition  virtuelle
Sous l’égide du ministère de la Culture, l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) organise une exposition virtuelle animée par l’artiste plasticien Younès Kouider sur la page facebook

 

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.


Salon Import-export

Le salon import-export  interafricain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif Rahal d’Alger. 

Djazagro
Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins  Maritimes 

 

Culture
La direction de la culture de la  wilaya de Tizi Ouzou annonce le report à des dates ultérieures du Festival culturel national annuel du film amazigh — fcnafa — et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight, le dépôt des candidatures à ces deux manifestations à été donc prolongé.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept