Caravane de l’ANCA sur le développement local :: A l’écoute des opérateurs
Search
Dimanche 05 Avril 2020
Journal Electronique

Toutes les préoccupations des professionnels de l’artisanat, du commerce et du tourisme, seront examinées par l’Association nationale des commerçants et de l’artisanat. C’est ce qu’a annoncé, jeudi dernier, son président, Hadj Tahar-Boulenouar, qui s’est exprimé au terme de la caravane nationale pour la défense du développement local dans le Sud, organisée par l’ANCA du 8 au 15 février. «J’ai instruit nos représentants de préparer, d’ici à lundi prochain, un rapport de toutes les propositions faites lors de nos rencontres pour les transmettre aux départements ministériels concernés, à savoir le Commerce, l’Agriculture et le Tourisme», a-t-il affirmé. Il a fait remarquer qu’il existe une réelle volonté de la part des pouvoirs publics de prendre en charge les doléances exprimées par tous les opérateurs pour donner une nouvelle dynamique à ces secteurs. Pour lui, les solutions doivent venir d’en bas. «Tout au long de la tournée, j’ai insisté sur la coordination entre tous les acteurs qu’il faut impérativement impliquer dans la prise de décisions», a-t-il indiqué. Il a estimé que l’efficacité de l’action publique ne peut être que le fruit de la décentralisation. «Notre principal objectif est d’écouter directement les professionnels, car le développement local est la condition sine qua non du développement national», a-t-il poursuivi. Evaluant la tournée, notre interlocuteur s’est dit entièrement satisfait de son déroulement. Il a souligné que des rencontres importantes sur le commerce, l’artisanat, l’industrie et le tourisme se sont tenues en présence de professionnels de chaque secteur, d’universitaires et des responsables locaux. «Elles nous ont permis de mieux connaître les problèmes des professionnels, les carences à combler et les acquis à consolider», a-t-il dit. L’objectif est de créer une véritable synergie entre les secteurs. Pour lui, la participation des universitaires a permis à l’association de mettre ces derniers en contact avec les producteurs. Pour lui, il y a des secteurs qui nécessitent une intervention rapide des pouvoirs publics pour éviter que la situation empire. Il a, notamment, évoqué l’artisanat qui souffre de maux chroniques tels que le manque de matières premières et l’absence d’un réseau de commercialisation efficace, sans omettre la faiblesse de la formation. Boulenouar a soutenu que la caravane a le mérite de regrouper tous les acteurs autour d’une table pour discuter de leurs problèmes et trouver ensemble les solutions appropriées. Sur le plan de la forme, il a fait savoir que le programme, prévu lors de la tournée, a été exécuté. «Nous avons organisé trois rencontres sur le tourisme, l’artisanat et l’agriculture ainsiq ue des sorties sur le terrain», a-t-il rappelé.  

Boulenouar a mis en avant la nécessité de promouvoir les systèmes de stockage. Il a reconnu que le Sud souffre d’un grand déficit en la matière. Il a aussi évoqué le développement urgent de l’industrie de la transformation. Enfin, le président de l’ANCA a confié que la tournée se veut un moyen de renforcer les capacités de réaction de ses représentants au niveau local. «Il y a des insuffisances à prendre en charge. Nous devons faire confiance à nos représentants qui doivent être un trait d’union entre les opérateurs et les responsables», a-t-il conclu.  
 A. H.

 

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Ministèrede la solidarité
Dans le cadre de la prise en charge des familles démunies, le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme organise, le 01 avril à 10h, avec la participation de plusieurs secteurs ministériels, des caravanes de solidarité. Le coup d’envoi sera donné par la ministre Madame Kaoutar Kirikou, et le ministre de l’Agriculture, Cherif Omar

 Protection civile

La direction de la Protection civile de la wilaya d’Alger organise, en collaboration avec les associations des vétérinaires et des maitres assistants, le 31 mars, deux opérations de désinfection à l’hôpital d’El Kettar (10h) et de Zemerli (14h).

Algérie Télécom

Algérie télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algérietelecom.dz. Les nouveaux demandeurs de lignes pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation et les abonnés professionnels pourront signaler leurs dérangements directement sur le site web sans déplacement.

Djazagro

Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais
des expositions des Pins-Maritimes (Alger).

Urbanisme

La revue Vies de Villes organise, le 8 avril prochain à l’Ecole d’hôtellerie et de restauration d’Alger, une journée d’étude sous le thème «Concevoir l’habillage architectural : Esthétique, couleurs, métabolisme et durabilité».

Salon import-export

Le Salon import-export inter-africains Impex 2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal d’Alger.

Culture

La direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou annonce le report, à des dates ultérieures, du Festival culturel national annuel du film amazigh (Fcnafa) et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturgie en tamazight. Le dépôt des candidatures à ces deux manifestations a été, donc, prolongé.

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé pour faire
don de sang.

 

Centre d’études diocésain
Le centre d’études diocésain Les Glycines ferme ses portes et annonce la suspension de toutes ses activités culturelles et scientifiques jusqu’à nouvel ordre, et ce, en raison de la pandémie du coronavirus.

 

Radio DGSN
L’émission «Li Amnikoum» de la Sûreté nationale émise sur les ondes de la radio Chaine I sera consacrée, le 01 avril  à partir de 16h, aux questions de l’utilité du confinement pour éviter la propagation de coronavirus.

Hebergement/Kdhosting : kdconcept