Service public: Dahmoune insiste sur l’appui aux start-up
Search
Lundi 13 Juillet 2020
Journal Electronique

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire a organisé, hier, au Centre international des conférences à Alger, une conférence international intitulée «Appui aux start-up dans les domaines de service public local».

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Salah Eddine Dahmoune, a salué la tenue de cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des mesures prises par le gouvernement en faveur des start-up. Il a évoqué, entre autres, la création de trois zones technologiques et d’un fonds de financement et de solution aux initiatives des start-up, l’assouplissement de l’environnement fiscal, l’amélioration du climat des affaires par l’allégement des procédures administratives liées a la création et au développement de ces entreprises et la facilitation de leur accès au foncier.

Dahmoune a estimé que ces entités représentent un acteur incontournable dans l’objectif d’offrir un service public de proximité innovant à travers des solutions intelligentes, et ce, par le développement des relations contractuelles entre les acteurs du service public et ces start-up. «Cette conférence constitue un espace de concentration des solutions technologiques et une occasion pour améliorer et simplifier davantage le service public de proximité sous l’impulsion des start-up», a-t-il souligné. Elle vise aussi à initier un espace d’échange entre les start-up et l’ensemble des intervenants administratifs et économiques pour s’enquérir de leurs propositions, projets et offres ainsi que les différentes contraintes liées à leur environnement afin d’essayer de formuler des propositions visant à la prise en charge de leurs préoccupations. Dans ce sillage, Dahmoune a insisté sur la mise en œuvre d’une cartographie nationale des start-up, notamment celles activant dans le service public, leurs adresses et leur géolocalisation. Il a mis en avant le développement d’une plateforme numérique des start-up mise en ligne pour permettre aux jeunes entreprises de se développer dans une logique de croissance économique. «Nous voulons des espaces d’innovation et d’intelligence collective où se rencontrent les idées novatrices de nos jeunes avec les compétences et l’expérience de nos personnels», a soutenu le ministre. Et d’ajouter : «Nous avons déjà traité toutes les questions en relation avec les start-up sans pour autant arriver à traduire sur le terrain nos approches. Il est attendu de cette rencontre la rigueur et la persévérance dans la présentation des solutions.» «La balle est dans vote camp pour confirmer vos aptitudes à transformer cette volonté politique en projets efficaces et concrets», a déclaré Dahmoune. A cette occasion, il a relevé que la diaspora peut contribuer à l’émergence de start-up et donner des solutions innovantes en matière de gestion publique et de développement économique et social.

Prennent part à cette conférence, plus de 1.000 participants dont des start-up et des représentants de plusieurs instances, centres de recherche et secteurs concernés, en sus d’experts nationaux et étrangers.

                                                           Cellule de veille

Cette rencontre se veut un espace de concertation autour des solutions intelligentes et une occasion pour améliorer et simplifier davantage le service public de proximité à travers la promotion des start-up dans tous les domaines. Elle tend également à créer une plateforme d’échange entre les start-up et l’ensemble des intervenants administratifs et économiques pour mettre à profit les propositions, les projets et les offres et parvenir à des mesures permettant de prendre en charge les préoccupations soulevées. Aussi, 5 ateliers thématiques ont été organisés sur notamment la gestion des services publics de proximité, la géolocalisation ainsi que la numérisation des prestations de service public.

La conférence a été sanctionnée par une série de recommandations portant sur quatre axes majeurs, à savoir la coordination entre tous les intervenants, la mise en place de mécanismes fiables en matière de financement, la formation et enfin la coopération internationale. Il a été recommandé la mise en place d’une cellule au niveau des wilayas afin de faciliter la création et l’émergence des start-up. Comme il a été mis l’accent sur la nécessité de conclure des partenariats avec des opérateurs étrangers pour acquérir le savoir-faire

Amokrane H.

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

Radio algérienne

La Radio algérienne organise, le 12 juillet , une journée de sensibilisation sur la pandémie de coronavirus, retransmise par les 48 radios régionales et les chaînes nationales.

 

Exposition  virtuelle
Sous l’égide du ministère de la Culture, l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) organise une exposition virtuelle animée par l’artiste plasticien Younès Kouider sur la page facebook

 

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.


Salon Import-export

Le salon import-export  interafricain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif Rahal d’Alger. 

Djazagro
Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins  Maritimes 

 

Direction de la culture de Tizi Ouzou
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou fait part du report du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours du Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. Le délai de dépôt des candidatures à ces deux manifestations est donc prorogé.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept