Imprimer

La direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a équipé ses hélicoptères d’une caméra embarquée WESCAM MX15 "Speedo", qui permet de mesurer la vitesse des véhicules sur une distance allant jusqu’à 800m. L’Algérie est le seul pays arabe et africain qui possède un tel dispositif adopté seulement par des pays européens dont l’Espagne. Cette fonctionnalité a été présentée, mercredi, à l’unité aérienne de la sûreté nationale d’Alger.

«C’est un système high-tech de détection et d’imagerie laser et infrarouge pour mesurer la vitesse  des véhicules par le mode Speedo basé sur la prise de trois lectures de vitesse au minimum séparée d’un intervalle de temps de trois secondes», a précisé le directeur, le commissaire divisionnaire Abdelmadjid Yahiaoui. «La moyenne entre les trois lectures sera validée», a-t-il expliqué. Le calcul de la vitesse est «un saut qualificatif dans le constat des infractions au code de la route, notamment celles liées à l’excès de vitesse», a ajouté l’officier supérieur de la police.

Le Speedo offre plusieurs choix opérationnels aux unités de la sécurité routière dans le traitement des affaires relatives aux délits routiers et infractions routières avec une erreur zéro. Le commissaire divisionnaire Yahiaoui a fait savoir que le nouveau système est opérationnel «à titre d’évaluation au niveau d’Alger et Oran, en attendant sa généralisation en 2019, avec la mise en service de l’unité aérienne régionale de Sétif». Il a signalé que «l’Unité aérienne est dotée de 10 hélicoptères équipés de caméras, qui seront tous dotés de Speedo».

Entrée en vigueur début janvier courant, le mode de mesure "Speedo" fonctionnera pendant les heures de pointe, à savoir de 7h00mn à 9h00mn puis de 16h30mn à 18h00mn avant d’être opérationnel 24/24.

Neïla Benrahal