Search
Les pharmaciens souhaitent prescrire certains médicaments
Dimanche 24 Juin 2018
Journal Electronique

Les pharmaciens souhaitent prescrire certains médicaments à leurs clients. Pour les pharmaciens, une telle autorisation, ouvre la perspectiviste d’une libéralisation des prix. Mais il restera à réglementer cette automédication d’autant plus que la ùajorité des officines ignorent quels sont les médicaments qu’elles pourraient conseiller à leurs clients sans l'avis du médecin.

«Les listes de médicaments à ne pas prescrire sans l’avis du médecin sont claires et connues par toutes les officines. Mais ce n’est pas le cas de la liste des médicaments qui peuvent être commercialisés sans ordonnance.», a signalé, lundi , le président du bureau d’Alger du conseil de l’ordre des pharmaciens, Abdelkrim Touahria, lors de la 11e journée nationale pharmaceutique du SNAPO (Syndicat National des Algérien des Pharmaciens d’Officines).

De ce fait, il a jugé qu’une formation continue des officines est nécessaire dans ce contexte. D’autant plus que, selon lui, 20% des clients achètent des médicaments sans ordonnance pour soigner des pathologies bénignes. Une pratique que le SNAPO et le conseil de l’ordre des pharmaciens espèrent élargir. C’était d’ailleurs le thème principal de cette journée pharmaceutique. Le but est de définir le concept de l’automédication qui donne le droit au pharmacien de prescrire des médicaments sans passer par un médecin.

«Une automédication bien encadrée par l’autorité de la santé, les industriels, les officines et la sécurité sociale ne peut être qu’avantageuse sur tous les plans. Elle joue un rôle important dans l’éducation sanitaire des patients», estime le président du SNAPO, Messaoud Belambri.

Pour le président du conseil de l’ordre des pharmaciens, Lotfi Benbahmed, «l’automédication permet au malade de prendre en charge sa santé avec le concours des officines ». Toutefois, il a pris soin de préciser que le pharmacien ne remplace pas le médecin. « Il le complète en proposant, par exemple, des médicaments qui ont moins d’effets secondaires», souligne-t-il.

Selon lui, le patient n’aura pas à payer les frais d’une consultation médicale et comme les médicaments non prescrits sont non remboursables, cela permet aux officines et à la sécurité sociale de renflouer leurs caisses. «Pour la mise en place de l’automédication, la nomenclature des médicaments doit être connue par les officines et par les citoyens et les marges bénéficiaires doivent être plus libres. Les deux premiers points sont pris en charge par notre législation. Reste le troisième point qui est en débat actuellement», fait-il savoir.

Le ministre de la santé, de la population et de la réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui, dont le discours a été lu par le directeur de la pharmacie au ministère de la Santé, Hamou Hafed, a qualifié l’automédication d’ «actualité brûlante», qui s’inscrit dans la politique de la tutelle destinée à l’optimisation des ressources. Elle s’inscrit également, dit-il, dans le cadre de l’élaboration du nouveau système de la santé dans tous ses volets, le coût, les prix notamment, assurant que les ressources financières sont disponibles à condition qu’elles soient à base de financements durables.

«Les thèmes qui seront abordés dans les ateliers lors de cette journée figurent parmi les chantiers engagés par la tutelle dans le cadre de la nouvelle stratégie relative à la santé, au niveau national», assure le ministre en saluant les progrès notés dans le secteur de la pharmacie grâce à la collaboration entre son département et les syndicats.

Le SNAPO s’est félicité également de cette collaboration et du dialogue ouvert entre les deux parties. «Actuellement, nous sommes en train de débattre la révision des marges bénéficiaires des pharmaciens et on se réjouit de la mise en place de la cellule de veille et du suivi du marché du médicament dont la mission est de proposer des mesures préventives contre les risques de pénurie», a relevé Belambri.    

F.B

 

Santé

Environnement

Société

Destination Algérie

Sciences et Technologies

Histoire

L'agenda

APN

L'assemblée Populaire Nationale reprendra lundi ces travaux en session plénière consacrés au vote du projet de loi organique relatif à la mise en œuvre de l'exception d'inconstitutionnalité et celui de la loi de finances complémentaire de l'année 2018ainsi que du projet de loi organique de l’Académie Algérienne de la langue Amazigh.

 

Ministère de l’Industrie

Le ministre de l’industrie et des mines, Yousef Yousfi, effectuera lundi une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Sétif.

 

Ministère du Tourisme

A l’occasion de la célébration de la journée nationale du Tourisme, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, M. Abdelkader Benmessaoud, effectuera lundi une visite de travail dans la wilaya de Tizi Ouzou.

 

Ministère des Moudjahidines

Le ministre des moudjahidines, M. Tayeb Zitouni effectuera lundi, une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Saïda.

 

Ministère de l’Environnement

La ministre de l’environnement et des énergies renouvelables, Fatma-Zohra Zerouati, recevra lundi, à 11h00, l’ambassadeur du royaume d’Espagne à Alger, M Santiago Cabanas au siège de son ministère.

 

 

Ministère de l’Habitat

Le ministre de l’habitat de l’urbanisme et de la ville, Abdelwahid Temmar, participe jusqu’au 27 juin à Djedda en Arabie Saoudite et à Abou Dhabi, Dubaï au Emirat Arabes Unis les journées d’informations sur le logement promotionnel public destinée aux ressortissants algériens à l’étranger.

 

Ministère de la Formation Professionnels

Le Ministère de la formation et de l'enseignement professionnels organise lundi à8h30 au Cercle Militaire Beni Messous Alger une cérémonie d'installation de conseil de partenariat pour la formation et l'enseignement professionnels.

 

Salon national E-commerce

Le Salon national du E-Commerce et du paiement électronique se tiendra jusqu’au 25 juin au Palais de la Culture Moufdi Zakaria.

 

Forum El Moudjahid

Le forum abritera lundi à 10h, la rencontre d’amitié et de fraternité citoyenne algéro-africaine, qui se tiendra à l’occasion de la visite de la délégation du collectif des citoyens africains résidents en France Amis de l’Algérie

 

Musée national du moudjahid

Le Musée national de moudjahid organise le 25 juin à10h à la kisma de Beni Messous et simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, la 271ème, rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

 

 

 

 

DGSN

Le directeur de la santé de l’action sociale et de l’activité sportive au niveau de la DGSN, présidera lundi à 8h30 à la maison de la culture Ibn Roch, dans la Wilaya de Djelfa, l’ouverture de la 77ème édition des journées d’information sur la sûreté nationale, qui auront lieu jusqu’au 28 juin.

Photo news
  • Tremblement exercice de terre
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Tremblement exercice de terre
  • Tremblement exercice de terre
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Crash d'un Illiouchine de transport militaire près de Boufarik, 257 morts
  • Crash d'un Illiouchine de transport militaire près de Boufarik, 257 morts
  • Crash d'un Illiouchine de transport militaire près de Boufarik, 257 morts
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Conférence de presse Ouyahia

Football

Reportage

PATRIMOINE

Conception/Kader Hamidi . Hebergement/Kdhosting : kdconcept