Search
Le président français attendu ce mercredi à Alger
Samedi 21 Juillet 2018
Journal Electronique

Le président français, Emmanuel Macron, effectuera ce mercredi 6 décembre, une visite d'amitié et de travail en Algérie. 

Répondant à une invitation du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, cette visite qui s'inscrit dans le cadre du partenariat d'exception que l'Algérie et la France sont attelées à bâtir et à conforter, sera une occasion pour les deux pays, notamment durant les entretiens entre les deux Chefs d'Etat, d'explorer de nouvelles voies pour renforcer la coopération et le partenariat entre l'Algérie et la France et de procéder à une concertation sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun", souligne la Présidence de la République. 

La visite de Macron vise donc à donner un nouvel élan à la coopération économique algéro-française qui traduirait la volonté partagée par les deux Etats et maintes fois exprimée pour la promotion de "relations fortes" et parvenir, à terme, à bâtir "une relation d’exception".

La visite de Macron, qui s'inscrit dans le cadre du partenariat d'exception que les deux pays sont attelés à bâtir sera une occasion pour les deux parties, notamment dans les entretiens entre les deux chefs de l'Etat, d'explorer de "nouvelles voies pour renforcer la coopération et le  partenariat et de procéder à une concertation sur des questions régionales et internationales d'intérêt commun".

Le président français, qui sera accompagné du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, et du ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, aura à s’exprimer sur la coopération bilatérale dans les domaines politique et socio-économiques, les questions internationales et régionales notamment la Libye, le Mali et le Sahel et aussi sur la question mémorielle. Dans le registre de la coopération bilatérale, il est attendu à ce que la visite de Macron, la première depuis son accession à la magistrature suprême, ouvre de nouvelles perspectives de partenariat touchant divers domaines d'activité, un partenariat déjà renforcé à la faveur des accords  signés récemment à l'occasion de la 4ème session du Comité mixte économique mixte franco-algérien (COMEFA). Macron avait fait part lors de sa visite à Alger en février dernier en tant que candidat à la présidence française, de sa volonté de porter "une vision d'avenir" au partenariat entre l'Algérie et la France".

"Ma volonté est de porter une vision ouverte, dynamique et d'avenir pour donner plus de densité au partenariat entre l'Algérie et la France", avait-il déclaré, relevant que les relations entre les deux pays se sont améliorées au cours de ces deux dernières années, notamment après 2012 suite à la visite effectuée en Algérie par le président français, François Hollande, formulant, par la même occasion, le souhait de "renforcer les relations consulaires, scientifiques, culturelles et linguistiques entre les deux pays pour former une élite sur le plan académique". Sur le plan humain, il avait estimé que la communauté algérienne établie en France, représentait "un pont vivant entre les deux pays" et incarnait "une mémoire commune", faisant aussi part de sa volonté de "renforcer et poursuivre la réconciliation des mémoires, entamée ces dernières années". A propos de la question mémorielle, Macron avait qualifié, pendant sa campagne pour la présidentielle, la colonisation de l'Algérie par la France de "crime contre l'humanité". Dans son message de félicitations à M. Macron après son élection, le président Abdelaziz Bouteflika avait salué une "attitude pionnière", qui place le nouveau chef de l'Etat français dans "la position-clé de protagoniste, convaincu et convainquant, du parachèvement d'une réconciliation authentique entre nos deux pays". Le président Bouteflika avait, également, évoqué "l'ouverture de nouveaux horizons porteurs de la promesse d'une mémoire résolument assumée dans sa vérité et son intégrité et d'une amitié véritablement arrivée à la maturité ainsi que d'intérêts avantageusement équilibrés".

A propos des questions régionales, la visite de Macron en Algérie offre une opportunité aux deux pays de "renforcer" leur partenariat sur le  plan diplomatique et sécuritaire dans la mesure où Alger et Paris ont eu particulièrement à œuvrer ces dernières années en faveur de solutions de nature à restaurer la paix et la stabilité dans certains pays de la région notamment en Libye et au Mali ainsi que la question relative à la lutte contre le terrorisme. A Paris, la visite du président français à Alger, qui sera accompagné par près d'une soixantaine de journalistes représentant l'ensemble de la presse française, a été qualifiée lundi "d'importante" par l'Elysée. Pour la présidence française, le séjour de Macron à Alger constituera une nouvelle halte dans les relations entre Alger et Paris "appelées à se développer davantage".

Elle intervient, dans le sillage de la signature de plusieurs accords de coopération économique entre les deux pays à l'occasion de la tenue à Alger au mois de novembre dernier de la 4ème session du COMEFA, et à la veille de la réunion du Comité intergouvernemental de haut niveau (CIHN) prévu demain jeudi à Paris, sous la co-présidence des  Premiers ministres des deux pays. 

Santé

Environnement

Société

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

Ministère de l’Agriculture

Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazghi, effectue, samedi et dimanche, une visite de travail dans la wilaya de Laghouat.

Ministère de la Formation professionnelle

Le ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels organise, jusqu’au 15 septembre, une caravane pour faire connaître le secteur.

Ministère du Tourisme

Le ministre du tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, présidera, dimanche, à   9h30, à l’hôtel El Djazaïr, une rencontre qui regroupera les acteurs du tourisme, les cadres de l’administration centrale et des institutions sous tutelle.

Ministère de la Santé

Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière organisera, le 23 juillet à 9h30, à l’Institut national de la santé publique (El Biar, Alger), une conférence de presse sur le moustique tigre.

Ministère des Travaux publics

Le ministre des Travaux publics et des Transports et le wali d’Alger effectueront, dimanche, à partir de 7h30, une visite de travail dans la wilaya d’Alger.

Photo news
  • Tremblement exercice de terre
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Tremblement exercice de terre
  • Tremblement exercice de terre
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Crash d'un Illiouchine de transport militaire près de Boufarik, 257 morts
  • Crash d'un Illiouchine de transport militaire près de Boufarik, 257 morts
  • Crash d'un Illiouchine de transport militaire près de Boufarik, 257 morts
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Conférence de presse Ouyahia

Football

Sports Divers

Reportage

Conception/Kader Hamidi . Hebergement/Kdhosting : kdconcept