Search
La consommation de drogue en hausse durant le Ramadhan
Dimanche 22 Octobre 2017
Journal Electronique

Le trafic de drogue, notamment le kif traité et les psychotropes enregistre  une hausse sensible, depuis le début du mois de ramadhan, selon les statistiques des services de sécurité.  Les soirées ramadanesques  donnent lieu à une consommation de drogue plus intense. Il ne se passe un jour sans que les services de sécurité n’annoncent des saisies de quantités de psychotropes et résine de cannabis. Les enquêtes sécuritaires font  ressortir de nouveaux consommateurs - des primo-consommateurs.  Les  usagers habituels ont augmenté leur  consommation en ce mois sacré. «Durant le mois de ramadhan, il est impossible de déterminer un profil d’un consommateur de drogue. Ce n’est pas la population classique », nous confie  un officier de la Police Judicaire.

Dispositif « anti-drogue » de la police

Face à ce constat, un dispositif « anti-drogue » a été mis en œuvre, à la veille du mois sacré, par le Haut Commandement de la police. Selon la cellule de communication de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN), les services de police mènent des descentes, dans le cadre des efforts visant à resserrer  l’étau sur les réseaux criminels, qui menacent la sécurité du citoyen et de ses biens. « Ces descentes ciblent les quartiers populaires notamment les points noirs et les lieux suspects. Elles se sont soldées par la saisie d’importantes quantités de cannabis et de comprimés psychotropes », a indiqué la même source. Durant les deux semaines du mois sacré, une quantité  prés de 10 quintaux de kif traité a été récupérée par les différents services de sécurité ainsi que prés de 2 000 comprimés de psychotropes. Aucune étude épidémique sur la consommation de stupéfiants durant le mois sacré n’a été menée, à l’exception d’un rapport élaboré, l’année passée,  par la Ligue Algérienne des Droits de l’Homme (LADDH). Cette étude a fait ressortir une hausse de 18% de la consommation de drogue notamment le kif traité durant le ramadan. Cette augmentation est expliquée par l’orientation des consommateurs de boissons alcoolisées et les fumeurs de cigarettes vers le « hashish ». la LADDH a affirmé que l’augmentation drogues et psychotropes est  favorisée par plusieurs facteurs dont  « le  changement de l’emploi du temps des consommateurs et toxicomanes, en majorité des jeunes et des chômeurs, qui voient leurs veillés prolongées jusqu’à l’aube sous l’effet d’une ambiance générale où les « mahchachates » de quartier et autres lieux de rencontres nocturnes se multiplient ».Du point scientifique, les études en psychiatrie et en toxicologie ont mis en garde contre  la consommation de stupéfiants concentrée dans le temps associée aux grandes quantités de café et au manque d’alcool  et de stupéfiants  « qui provoque une irritabilité des comportements. Le changement de substance du jour au lendemain dans un contexte de physiologie perturbée provoque un grand énervement, notamment chez les plus jeunes ». Ce qui explique le recours à la violence durant ce mois notamment les homicides avec arme blanche. Ce constat a été confirmé par des jeunes et même des consommateurs âgés interpellés en flagrant délit  et présentés devant la justice. Sid Ali, 42 ans a été présenté devant le tribunal de Sidi M’Hamed à Alger, suite à son arrestation à El Madania, en possession d’une quantité de kif traité. Il a avoué qu’il consomme de la drogue durant le ramadhan « afin de compenser le manque d’alcool ». Les bars et les points de vente des boissons alcoolisées sont fermés durant le ramadan. « Généralement les points de ventes autorisés prennent un congé de 45 jours. Ils ferment dix jours avant le mois sacré. Certains clients s’apprivoisent à l’avance. Il y a une forte demande sur les liqueurs, qui se vendent très chers clandestinement, ce qui encourage les trafiquants à  s’adonner à cette activité durant le ramadan », a précisé un gérant d’un point de vente de boissons alcoolisées à Alger Centre. Face à cette situation, les services de sécurité mènent une lutte implacable contre la vente illicite de l’alcool. Les services de la Sûreté de Wilaya d’Alger, ont saisi durant ce week-end, 1 000 bouteilles de boissons alcoolisées de différents types, à Dar El Beida, destinées à la vente dans le marché informel.  Sid Ali est un « consommateur occasionnel ». Plusieurs consommateurs d’alcool s’adonnent à la drogue, pour assurer « leur jeûne »en raison de  l’interdiction de l’alcool dans le coran. « l'alcool ne ne doit plus être consommé 40 jours avant le mois sacré, car l'alcool reste dans le sang tout au long de cette durée. En revanche, il n’ya pas de  Hadith clair sur l’interdiction de la consommation de drogue durant le ramadhan. Ceci dit, le kif traité ou kachiets (les psychotropes) n’annulent pas le jeûne », nous ont confié des jeunes rencontrés au tribunal de Sidi M’Hamed. Ces derniers ont été  interpellés dans plusieurs quartiers de la capitale, par les services de sécurité, dans le cadre de la lutte contre la drogue. Oussama, un jeune « du milieu », nous a confié que les prix des drogues augmentent également. « Les opérations de police resserrent l’étau sur les fournisseurs. La demande est très forte en ramadhan, c’est une évidence. Cette année, il y a une demande sur les drogues dures notamment l’héroïne et une grande consommation de la « Chicha », a-t-il assuré.

Je fais le carême, la prière et je me drogue

Parmi les personnes interpellés, des jeunes arrêtés à proximité des mosquées après l’accomplissement de la prière des « Tarawihs ». Lyes, un étudiant universitaire « pratiquant » fait le carême, la prière mais interpellé en flagrant de consommation d’un « joint ».  Il a avoué qu’il consomme du kif traité la nuit « pour assurer une khlawa religieuse »et être plus proche du bon dieu en cette période, notamment durant les derniers dix jours du mois sacré. «C’est une forme de spiritualité mais puisée dans le « Haschisch » ». Noureddine lui, a été interpellé, à quelques minutes, du f’tour, par une patrouille de la police, au centre de la capitale. « J’ai pris des cuillères de chorba (soupe) et je suis sorti sous prétexte de prendre un café mais je suis tombé sur la police. « Zetla » c’est sacré pour moi durant le ramadhan, c’est un stabilisateur pour mon corps ». Tu jeûnes ? « Bien sûr et comment, non, non, je fais le carême » nous a répondu l’homme de plus de 40 ans, tout en précisant que « la drogue n’est pas haram. Après l’Icha, tu fais ce qui te plait, ce n’est pas péché », a-t-il argumenté.

La drogue annule-t-elle le jeûne ?

La drogue est-elle tolérée ?  Kamel Touati, imam de la mosquée à El Madania a précisé qu’il a relevé  une grande consommation chez des personnes âgées. « C’est là un sérieux problème » a –il dit. Concernant les gens qui font la prière sous l’effet de la drogue, il a estimé que « ce sont des « visiteurs de mosquées et pas de fideles », a –t-il répondu. A notre question sur l’absence d’un verset dans le Coran  interdisant  clairement la consommation de drogue, l’imam a évoqué le hadith du  prophète qui dit « Tout ce qui entraîne l’ivresse est interdit de consommation ».  En effet, tout ce qui rend ivre ou qui fait perdre à la personne ses moyens : comme l’alcool ou les drogues, ainsi que tout ce qui porte préjudice à la santé ou à la vie comme la cigarette, est considéré comme illicite. « Un jeûneur qui consomme  des stupéfiants la nuit est sous l’effet de ces produits la journée, c’est un grand pêché parce que le jeûneur doit être conscient de ses actes et l’intention est une condition sans laquelle  le carême est annulé », a-t-il dit.

Une crise de foi

Abdelkrim Hamzaoui, sociologue et chercheur a soutenu que les accros à la  drogue ne changent pas leurs habitudes, durant le mois sacré. « Malheureusement le jeûne est  perçu  ces dernières années, comme un mois pour cesser seulement  de  boire et de manger, pas plus ». « Pire, tous les fléaux sont autorisés après El Iftar comme la consommation de drogue, la prostitution, le vol et autres », regrette t-il. Le sociologue  déplore l’existence d’une culture négative notamment chez les jeunes. Ils  profitent des contradictions entre rites alors que notre rite malékite est clair sur la question. « Les jeunes procèdent à « l’auto-fetwa » ou exploitent les conflits rituels, pour justifier des actes contraires aux valeurs de l’islam. Ces dernières années, nous vivons une crise de foi », estime t-il.

Neila Benrahal

  • L'Algérie et la Russie signent 5 accords de coopération
  • L'Algérie et la Russie signent 5 accords de coopération
  • L'Algérie et la Russie signent 5 accords de coopération
  • L'Algérie et la Russie signent 5 accords de coopération
  • L'Algérie et la Russie signent 5 accords de coopération
  • L'Algérie et la Russie signent 5 accords de coopération
  • L'Algérie et la Russie signent 5 accords de coopération
  • La loi sur les hydrocarbures :La première mouture sera prête en juin 2018
  • La loi sur les hydrocarbures :La première mouture sera prête en juin 2018
  • La loi sur les hydrocarbures :La première mouture sera prête en juin 2018
  • La loi sur les hydrocarbures :La première mouture sera prête en juin 2018

Monde

    • Etats-Unis : tournée de Tillerson dans plusieurs pays

      Le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson a entamé, ce vendredi, une tournée le conduira en Arabie saoudite, Qatar, Pakistan, en Inde et en Suisse, a indiqué le département d'Etat. Il s’agit de plusieurs visites ayant pour but de « faire le point  sur les questions liées aux conflits en cours et  les repositionnements  nés  des évolutions géostratégiques dans  les pays et les régions concernées ». 

Société

    • Baisse sensible de la violence, selon les services de sécurité

      Le phénomène de la violence dans les nouveaux quartiers est plus  d’ordre social que sécuritaire, selon des études analytiques des services de sécurité qui  plaident  pour un accompagnement social de l’action policière. Pour ce faire, les services de police et de la Gendarmerie Nationale ont opté pour le travail de proximité, l’anticipation et la prévention.

Environnement

    • La presse a un rôle stratégique dans la protection de l'environnement

      Le journaliste constitue un maillon essentiel dans la stratégie de protection de l’environnement adoptée par l’Algérie, a affirmé, ce samedi, la ministre de l’Environnement et des énergies renouvelables, Fatma-Zohra Zerouati à l’occasion de la célébration de la journée nationale de la presse.

Economie

    • FCE : Hadad mis en garde contre toute critique contre le Gouvernement

      Les membres du forum des chefs d’entreprises  (FCE) sont avertis : « il n’est nullement tolérable de critiquer le gouvernement » leur a mentionné Ali Haddad,  précisant clairement qu’il s’agit là « d’une ligne rouge » tracé par le FCE qu’il ne faut pas dépasser. 

Culture

    • Le 1er festival national de poésie amazighe s'ouvre à Illizi

      Le 1er Festival National de Poésie Amazigh s’est ouvert, vendredi dernier, à la maison de la Culture Othmane Bali d’Illizi.

      Cette  première édition est organisée par le Haut Commissariat à l’Amazighité (HCA), en collaboration avec  le ministère de la Culture, la wilaya d’Illizi et l’association locale de l’amitié pour l’échange et la promotion des initiatives de jeunes et leur insertion. 

Sciences et Technologies

    • Développement de l’Intelligence Artificielle : entre menace et opportunité

      Depuis l’invention de l’ordinateur, un débat passionné et passionnant oppose les ‘’technophiles’’ convaincus  des apports de cette  technologie au profit de l’Humanité et les ‘’technophobes’’  qui voient le ‘’mal technologique’’ partout. Les progrès en matière de programmation informatique n’y échappent pas. Un petit tour d’horizons sur les  acteurs et enjeux de ce débat.

Sports

    • Ligue 1 Mobilis (8e journée) : le leader en péril à Belouizdad

      Le classique, ESS–USMA étant reporté, tous les regards seront braqués ce week-end vers le stade du 20 Août 55 d’Alger qui abritera le choc de cette 8e journée du championnat national de Ligue 1 Mobilis, entre le CRB et le CSC, deux teams figurant dans le haut du tableau.

      Difficile victoire de l’ESS, mardi dernier, le leader constantinois sera encore soumis à rude épreuve du côté de laâkiba où le onze local est généralement intraitable.

    • 1/2 finale de la ligue des champions d'afrique/ Samedi à Casablanca : WAC – USMA : les usmistes en conquérants

      L’USMA joue gros, samedi soir au complexe Mohamed V de Casablanca lorsqu’il affrontera le WAC local en match retour des demi-finales de la ligue des champions africaine. Et pour cause, l’enjeu n’est autre qu’une place en finale de cette prestigieuse épreuve continentale que les gars de soustara avaient perdu en 2015 face a l’ogre congolais du TP Mazembe.

      Dos au mur après le nul (0-0), concédé il y’a de une vingtaine de jours, sur la pelouse du stade du 05 Juillet, les Rouge et Noir de soustara sont dans l’obligation de réaliser un résultat probant en terre marocaine s’ils veulent continuer encore à croire en leur chances de décrocher ce fameux titre continental qui fait tant rêver les fans algérois.

Santé

Medias

L'agenda

Ministère de la Communication

Sous le haut patronage du Président de la République, le ministre de la Communication, M. Djamel Kaouane, présidera aujourd'hui  à 18h au Centre international des conférences, Abdelatif Rahal Club des Pins, la cérémonie de remise du « Prix du Président de la République du journaliste professionnel ».

Ministère des affaires étrangers

Sous la coprésidence de l'Algérie et du Canada, la première réunion plénière du groupe, de travail du forum mondial de lutte contre le terrorisme (GCTF) sur l'Afrique de l'ouest. se tiendra demain à 8h à Alger au (centre international des conférences) ou l'ouverture de la réunion est prévu ainsi que l'allocution du Ministre des affaires étrangers M. Abdelkader Messahel.

Ministère des ressources en eau

Le ministre des ressources en eau M. Hocine Necib effectuera aujourd'hui une visite du travail et d'inspection dans la wilaya de Mascara.

Ministère de la culture

Le ministre de la Culture, effectuera demain, une visite de travail et d’inspection dans les différents projets du secteur, au niveau de la Wilaya d’Alger.

Ministère des travaux publics

Le ministre des travaux publics et des transports, Abdelghani Zaalane et la ministre de la poste, des télécommunications et des technologies numériques, Imane  Houda Feraoune présideront le aujourd'hui au niveau de l’autoroute Est-Ouest dans la région de Boumadfaa wilaya de Ain Defla à la signature de protocole d’accord entre l’Algérienne de la gestion des Autoroutes « AGA » et Algérie Télécom.

Ministère de l’Energie

Le ministre de l’énergie, Mustapha Guitoune, demain octobre à Oran à l’inauguration du 8é salon international des Energies propre, des Energies renouvelables et du développement durable « ERA2017 », et effectuera par la suite une visite de travail dans les wilayas d’Oran et de Mostaganem le 23 et 24 octobre 2017.

Ministère de l'environnement et des énergies renouvelables

La Ministre de l'environnement et des énergies renouvelables. Fatma zohra zerouati procedera demain à l'ouverture du  8ème Salon international des énergies propres, des énergies renouvelables et du développement durable, «Era 2017»,qui se déroulera au Centre des conventions d'Oran (CCO).

HCLA

Le président du  Haut conseil de la langue arabe, Salah Belaid animera demain à11h, une conférence de presse sur les ondes de la chaine I.

Dans le cadre du centenaire de la naissance de l’homme de lettres et du chercheur Mouloud Mammeri, le Haut Commissariat à l’Amazighité organise du 20 au 24 octobre dans la ville d’Illizi, le festival national de la poésie amazighe.

Musée du Moudjahid

Le musée national du moudjahid organise demain à 14h, simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, la 203é rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de libération.

Fédération  algérienne  des donneurs de sang

A l’occasion de la journée nationale  des donneurs de sang le 25 Octobre 2017, la fédération Algérienne des donneurs de sang, en collaboration avec l’Agence national du sang, lance un appel à l’ensemble de la population âgée entre 18 à 65 ans et en bonne santé, de répondre en masse à l’appel du cœur et aller offrir un peu de son sang.      

SIBAL Expo 2017

La première édition du salon international  des boissons en Algérie, Salon SIBAL –EXPO 2017 aura lieu du 27 au 29 novembre au CIC International des Conférences d’Alger.

SILA

Le commissaire du salon international de la 22ème édition du Livre d'Alger 2017 M. Hamidou Messaoudi animera aujourd'hui à 9h30 à la bibliothèque d'el Hamma, une conférence de presse.

Forum el Moudjahid

Le forum d'el moudjahid recevra aujourd'hui à 10h M.Djamel Kaouane Ministre de la communication.

DGSN

Dans le cadre des préoccupations des citoyens et a l'occasion du troisième anniversaire de lancement de l'espace radio du la sureté national,  le programme de la radio « Fi Samim » organise aujourd'hui  à partir de 16h un programme sur le sujet de élargissement de l'espace radiophonique de la sûreté national à travers les autres radios Locaux.

 

 

 

HORIZONS, VOTRE JOURNAL EN PDF

Reportage

    • Soulagement et nostalgie, le patchwork d'une cité à Birtouta,

      La cité des 871 Logements de Birtouta, dans  la périphérie Ouest d’Alger, un jeudi d'octobre. Les habitants vaquent à leurs affaires routinières, certes rassurés d'avoir un toit, mais parfois révoltés contre le cadre de vie d'une cité qui sombre dans la banalité, comme tant d'autres « dont le nom se résume à une succession de chiffres sans âme et qu'on ne retient pas ».

      Un reportage de Karima Dehiles

      Read more ...

    • Marché parallèle de la devise, ruée inattendue

      Depuis quelques jours, la ruée pour l’achat de monnaies étrangères  a atteint des niveaux rarement égalés.  De nombreux citoyens  échangent  des dinars en contrepartie  de sommes colossales  en  devises étrangères.

      Le square Port-Saïd est en ébullition depuis le début de l’automne. L’ambiance est plus mouvementée que d’habitude. Plusieurs personnes, à bord de  véhicules ou en discutant avec « les cambistes » se renseignent  sur l’évolution des   cours. « On a entendu dire que la valeur du dinar allait encore baisser », nous dit  un homme, sur le point de procéder au change de sa liasse de dinars  pour une valeur de 1000 euros.

      Read more Marché...

Destination Algérie

Histoire

Conception/Kader Hamidi/Kdhosting . Hebergement/Kdhosting : kdconcept