Imprimer

Le chef de la chancellerie allemande s'est déclaré "attristé" lundi d'apprendre que l'ex-international Mesut Özil avait demandé au président turc Recep Tayyip Erdogan d'être son témoin de mariage.

"Evidemment ça nous attriste, lorsque quelqu'un qui a porté si longtemps le maillot de l'équipe d'Allemagne, et qui a été confronté à une telle réaction de l'opinion allemande après sa première rencontre avec Erdogan, et que ça se finisse de cette manière, ça déçoit beaucoup de supporters de football, et moi aussi", déclaré dans une interview au quotidien Bild, Helge Braun, le chef de cabinet d'Angela Merkel.

Mais au bout du compte, "il s'agit d'une décision privée que l'on doit accepter", ajoute le responsable, qui a rang de ministre.