Imprimer

Une baleine est morte de faim avec 40 kilogrammes de déchets en plastique dans l'estomac après s'être échouée aux Philippines, ont annoncé lundi les autorités, les écologistes dénonçant l'un des pires cas du genre survenu ces dernières années.

Les défenseurs de l'environnement accusent l'archipel d'être l'un des plus grands pollueurs des mers en raison de l'usage généralisé de produits en plastique jetables.

Ce type de pollution, également prégnante dans d'autres pays du Sud-est asiatique, est responsable de la mort régulière de baleines, tortues et autres espèces sauvages.