Imprimer

La commercialisation de produits de contrefaçon atteindrait 460 milliards d'euros par an, selon une nouvelle évaluation de l'Office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO) et de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

La vente de contrefaçons et de produits pirates atteint ainsi 3,3% du commerce mondial, contre 2,5% lors d'une précédente estimation en 2016, indiquent lundi les deux organismes dans un communiqué, évoquant une augmentation "considérable".