La Une
Search
Vendredi 29 Mai 2020
Journal Electronique

L’Algérie a adopté un protocole thérapeutique, à savoir la chloroquine, pour faire face au coronavirus. Alors qu’une polémique enfle partout dans le monde sur ce traitement en raison des effets indésirables et graves qu’il peut provoquer, les praticiens de la santé sont confiants quant aux résultats.

Traitement contre le paludisme, la chloroquine a montré des signes d’efficacité contre le nouveau coronavirus selon une étude préliminaire menée en Chine. Mais plusieurs experts ont appelé à la prudence en l’absence d’études plus poussées et en raison de ses effets indésirables qui peuvent être graves. N’empêche, le sous-directeur des urgences au ministère de la Santé, le Dr Boualem Cherchali, a rappelé que l’Algérie vient d’adopter le traitement du coronavirus par la chloroquine après une réunion d’une équipe d’experts. Ce traitement bénéficiera aux cas modérés ou sévères. «La chloroquine est un traitement antipaludéen qui a fait ses preuves. Aujourd’hui, plusieurs écoles dans le monde l’utilisent. Certaines l’associent à un antibiotique», précise-t-il. Le chef du service des maladies infectieuses à l’Etablissement hospitalier spécialisé (EHS) de Boufarik, le Dr Mohamed Yousfi, a tenu à préciser que la chloroquine est un traitement et non un vaccin. «Le vaccin n’est pas pour demain, il faut une année ou plus pour le mettre au point», a-t-il ajouté, signalant qu’actuellement, aucun traitement n’a encore été validé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

  • Alger concernée de 19h à 7h du matin
  • Seuls les magasins d’alimentation resteront ouverts
  • Durcissement des sanctions contre les contrevenants
  • Distance de sécurité entre deux personnes dans les établissements publics

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a présidé, lundi  , au siège de la présidence de la République, une réunion du Haut-Conseil de sécurité, consacrée à l’examen et au suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus dans le pays. Un communiqué a été rendu public à l’issue de cette réunion, dont voici le texte intégral :


«Dans le cadre des mesures prises par les pouvoirs publics pour faire face à l’épidémie du coronavirus covid-19, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, ministre de la Défense nationale, chef suprême des forces armées, a présidé, ce jour 23 mars 2020, au siège de la présidence de la République, une réunion du Haut-Conseil de sécurité consacrée à l’examen de la situation sanitaire prévalant dans le pays à la lumière de dernières décisions prises à cet effet ainsi que les moyens de renforcement du dispositif mis en place pour endiguer la propagation de l’épidémie à travers le territoire national. Après avoir écouté un exposé de monsieur le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière et en complément aux mesures déjà édictées dans le décret exécutif n°20-69 du 21 mars 2020, le président de la République a donné des instructions pour que soient mises en œuvre avec effet immédiat les mesures suivantes :

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, a présidé, ce dimanche  , au siège de la Présidence de la République, la réunion périodique du Conseil des ministres.


Le Conseil a entamé ses travaux en écoutant un exposé présenté par le Premier ministre sur l’action gouvernementale au cours des deux dernières semaines avant d’écouter une communication du ministre des Finances sur la situation financière prévalant dans le pays, suite à laquelle le président de la République a fait part au Conseil des ministres de sa décision de reporter l’examen du projet de loi de finances complémentaire jusqu’à évaluation des répercussions des mesures financières prises au niveau du gouvernement ainsi que l’évolution de la situation dans le monde. En attendant, le président de la République a annoncé les mesures qui suivent à mettre en œuvre dans l’immédiat:
- Réduction du montant de la facture d’importation de 41 à 31 milliards de dollars.
- Réduction des dépenses du budget de fonctionnement de 30% sans toucher les charges et salaires
- Arrêt de la conclusion des contrats d’études et de services avec les bureaux étrangers, ce qui épargnera à l’Algérie près de sept milliards USD/an.
- Report du lancement des projets inscrits ou en cours d’inscription, dont la réalisation n’a pas encore été entamée, à l’exception des projets prévus pour les zones de l’ombre, ainsi que le projet relatif à l’étude pour la réalisation d’un hôpital anti-cancer à Djelfa.

- Maintien des dépenses relatives au secteur de la santé, tout en renforçant les moyens de lutte contre la pandémie du coronavirus et les maladies épidémiques en général.
- Maintien du niveau de dépenses liées au secteur de l’éducation.
- Prise en charge, lors de l’élaboration de la loi de finances complémentaire, des pertes subies par les opérateurs en raison de la propagation du coronavirus.
- Le groupe Sonatrach chargé de réduire, de 14 à 7 milliards de dollars, les charges d’exploitation et les dépenses d’investissement afin de préserver les réserves de change.

S’en sortir sans sortir. Tel est presque le mot d’ordre de la mobilisation générale contre la propagation du coronavirus dans le pays. Pour ce faire, l’Etat a mis tous les moyens pour la réussite de cet engagement du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, qui a, dans ce cadre, annoncé une batterie de mesures, notamment au profit des Algériens venus de l’étranger.

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a présidé, jeudi dernier, au siège de la Présidence de la République, une réunion complémentaire à la séance de travail du 17 mars, en présence du Premier ministre, de nombre de ministres et de chefs d’organes sécuritaires, consacrée à la propagation du coronavirus en Algérie, indique un communiqué de la Présidence de la République.

A l’entame de la réunion, le président Tebboune a exprimé sa «satisfaction de la prise de conscience croissante des citoyens quant à la gravité de la situation, en faisant preuve de vigilance et de prudence, réitérant son appel à davantage de discipline et de respect des mesures de prévention, unique antidote jusque-là à travers le monde». Le président de la République a appelé à «ne pas s’adonner à la panique et à la peur, car la situation est sous contrôle sur les plans financiers et humains, grâce à la mobilisation de tous les secteurs de l’Etat, mais aussi à l’état d’alerte décrété au niveau des établissements hospitaliers et des frontières aériennes, terrestres et maritimes». Tebboune a fustigé «les voix défaitistes qui s’élèvent çà et là pour propager, avec une insistance étrange, des fake-news tendancieuses et de fausses informations dont les auteurs sont à la solde de clans haineux», mettant en garde contre «tout dépassement sous le couvert de la liberté d’expression».

Lutter contre les campagnes de désinformation
Il a instruit, dans ce sens, les départements ministériels concernés à l’effet de «lutter quotidiennement contre les campagnes de désinformation par la diffusion de données scientifiques de manière intégrale sur l’évolution de la propagation de la pandémie, en y associant des spécialistes et des experts dans l’opération de sensibilisation afin de rassurer les citoyens et de les inciter à respecter les mesures de prévention».

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

    • Google ouvre son application de conférences vidéo au grand public

      Google a annoncé mercredi la mise à disposition gratuite de la plateforme de conférences vidéo, Google Meet, destinée au grand public.

      L'application va être progressivement étendue au grand public dans les prochaines semaines, à condition de disposer d'un compte Google (Gmail) ou d'une "identité Google", que l'on peut créer avec n'importe quel email personnel ou professionnel.

      Google Meet était jusqu'à présent réservé aux clients professionnels, soit 6 millions d'entreprises et organisations qui utilisent G-Suite, la gamme de logiciels de Google (avec les emails, le calendrier, le partage de documents, etc).

L'agenda

Radio DGSN

L’émission «Li Amnikoum» de la Sûreté nationale, émise sur les ondes de la radio Chaîne I, sera consacrée, le 27 mai à partir de 16h, aux préoccupations et questions des auditeurs dans le domaine de la sécurité routière.

 RND

Le Rassemblement national démocratique (RND) organise,  le 28 mai à 8h, au Centre international des conférences AbdelatifRahal à Alger, son congrès extraordinaire.

 

Assurance et finance islamique 

Sous le patronage du Haut-Conseil islamique, la 2e édition du Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.

 

Salon Impex2020
Le Salon Import-export inter-africain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal d’Alger.

Djazagro
Le Salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins Maritimes d’Alger.

Culture
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou annonce le report à des dates ultérieures du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. La date limite de dépôt des candidatures à ces deux manifestations à été donc prorogée.

Algérie Télécom
Algérie Télécom a lancé le 27 mars dernier le service de demande de lignes téléphoniques et celui de la signalisation des dérangements via son site web www.algérietelecom.dz .Les nouveaux demandeurs de lignes pourront suivre via le courrier électronique les étapes de l’étude de réalisation et les abonnés professionnels pourront signaler leurs dérangements sur le site web sans déplacement.

 

 

 

Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept