La Une
Search
Mercredi 03 Juin 2020
Journal Electronique

L’organisation des pays Exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés ont convenu, à l’issue de la réunion extraordinaire tenue de jeudi à hier(vendredi) par visioconférence, de réduire la production de 10 millions de barils par jour (mbj) dont 200.000 barils pour l’Algérie durant les mois de mai et juin en vue de stabiliser les prix du pétrole impactés par la crise du coronavirus, a annoncé le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab.

Dans une déclaration à l’APS au terme des travaux de cette 9e réunion ministérielle tenue de jeudi à hier(vendredi), Arkab a affirmé que les pays membres de l’Opep et Non-Opep ont décidé de réduire de 10 millions (mbj) durant deux prochains mois (mai et juin) en vue de stabiliser les prix du pétrole impactés par la pandémie du coronavirus. Les pays de l’Opep+ ont décidé également d’un second accord. Celui-ci porte sur une baisse de la production pétrolière de l’ordre de 8 millions (mbj) durant les second semestre 2020, a ajouté le ministre de l’Energie. Un troisième accord a été signé aussi par les pays de l’Opep+ portant sur une réduction de la production pétrolière de l’ordre de 6 millions (mbj), et ce, à partir de janvier 2021 jusqu’au mois d’avril 2022, a encoreprécisé Arkab. Se félicitant de ces décisions «importantes» prises lors de cette réunion ministérielle, il a estimé que ces trois accords vont permettre d’absorber le surplus de l’offre pétrolière disponible actuellement sur le marché et d’enrayer la chute des cours du brut.

Amendes et prison pour les contrevenants 

Jusqu’à 6 mois d’emprisonnement pour les commerçants qui baissent le rideau

Ayant constaté un certain nombre de défaillances ayant surgi pendant l’application des mesures de confinement à domicile, décidé par le président de la République, en vue de se prémunir contre la propagation du coronavirus, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a exhorté les autorités locales et les responsables concernés à appliquer la loi dans sa stricte rigueur en mettant en œuvre des sanctions pénales prévues à cet effet.

L es défaillances relevées lors de cette première période de confinement concernent le non-respect des mesures prises dans la prévention contre le Covid-19 et la fermeture des nombreux commerces autorisés notamment ceux appelés à assurer l’approvisionnement des citoyens en produits alimentaires de tous genres, a indiqué un communiqué du Premier ministère. «En application des directives de monsieur le président de la République, le Premier ministre, monsieur Abdelaziz Djerad, a émis une instruction à l’adresse des walis et des structures concernées dans laquelle il rappelle la nécessité d’assurer une stricte application des règles liées au respect des mesures prises dans le cadre de la prévention et de la lutte contre l’épidémie de coronavirus (Covid-19). En effet, et au terme de la première période de confinement à domicile imposée aux citoyens, certaines défaillances sont apparues du fait du non-respect de la mesure, d’une part, et, d’autre part, de la fermeture de nombreux commerces autorisés, notamment ceux appelés à assurer l’approvisionnement des citoyens en produits alimentaires de tous genres», a indiqué le communiqué. «Dans le but de faire respecter les mesures destinées à assurer la protection de la population et son approvisionnement régulier, les pouvoirs publics appellent à faire appliquer la loi, dans toute sa rigueur, par la mise en œuvre des sanctions pénales prévues à cet effet».

ALORS QUE LES PRIX DU BARIL continuent de baisser, les prochaines discussions entre, notamment, l’Arabie saoudite, la Russie et les Américains seront intenses pour stabiliser les prix autour de 35 dollars le baril.

L ’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a reporté sa réunion prévue initialement samedi dernier. A la demande de la Russie, cette rencontre qui pourrait probablement être organisée jeudi prochain sera consacrée à la réduction de la production et la limitation des approvisionnements en pétrole. Selon Ali Kefaifi, consultant en stratégie économique et pétrolière, la baisse du prix du baril est étroitement liée à la «destruction de la demande». Pour lui, on est loin des 100 millions de barils jour prévue pour 2020. «Il y a une grande incertitude concernant les prix des mois de mai et juin prochains», note-t-il. En revanche, il reste affirmatif sur le volume de production qui pourrait «connaître une baisse de 15 à 25 millions barils/ jour avant de repartir à la hausse pour le troisième et le quatrième trimestre de l’année en cours pour atteindre probablement 85 millions barils/jour». Kefaifi relève que l’offre était déjà excédentaire bien avant la pandémie, soit un million de barils/jour d’excédent. Une surproduction qu’il explique par le fait que les producteurs des hydrocarbures s’attendaient à une augmentation de la demande d’environ 1,2 million de barils/ jour de la part des Etats-Unis, du Canada, de la Norvège et du Brésil qui ne sont pas membres de l’Opep. C’est pourquoi, enchaîne-t-il, l’Opep avait décidé de baisser sa production en décembre dernier».

LE MINISTÈRE DE L’EDUCATION A décidé de prendre des mesures pour atténuer les effets de la suspension des cours décidée par le président de la République dans le cadre de la lutte contre le coronavirus

D ans un communiqué publié jeudi dernier, il a levé le voile sur son plan «d’urgence» couvrant la période allant du 5 au 19 avril 2020 au profit des élèves relevant des trois cycles. Intitulé «Clés du succès», il se décline en modèles de cours du troisième trimestre qui seront diffusés à partir du 5 avril sur les chaînes de la télévision publique. Les cours concernent les élèves de 5e année primaire, 4e année moyenne et 3e année secondaire et les horaires de diffusion seront publiés ultérieurement. Il est également question d’activer le dispositif de soutien scolaire via internet à travers les plateformes numériques de l’Office national d’enseignement et de formation à distance (ONEFD) au profit des élèves de 4e année moyenne et de 3e année secondaire. On prévoit aussi la diffusion de cours du 3e trimestre au profit des élèves des trois cycles à travers des chaînes éducatives via youtube. L’initiative du ministère de l’Education a été saluée par les partenaires sociaux. Pour eux, il s’agit de la seule stratégie opérationnelle qui permettra de maintenir le lien pédagogique.

«MIEUX QUE RIEN»

Le président de l’Association nationale des parents d’élèves, Khaled Ahmed, a estimé toutefois que la mise en œuvre de l’opération ne manquera pas de présenter quelques difficultés. Selon lui, «ce ne sont pas tous les élèves qui disposent de l’internet, notamment dans les zones d’ombre». «L’Algérie n’est pas Alger», fait-il remarquer. Il estime aussi que «des cours télévisés ou via internet ne remplaceront jamais ceux des enseignants». Pour lui, il ne faut en aucun cas inclure ces cours pour les examens de fin d’année. Même réserve ou presque chez le chargé de communication du Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l’éducation (Cnapeste), Messaoud Boudiba. Il reconnaît, certes, que la démarche est salutaire pour peu que le ministère y mette les moyens afin qu’elle soit appliquée à grande échelle. Il regrette, toutefois, que ce ne soit pas tous les élèves qui pourront suivre ces cours faute de connexion au réseau internet. Pour lui, ces cours permettent seulement aux élèves de se maintenir à la page en attendant le dénouement de la situation.

Les mesures prises pour la protection de la population depuis le début de la crise sanitaire causée par le Coronavirus "Covid-19" ont été prorogées pour une "période supplémentaire", tandis que le confinement partiel a été étendu à 4 wilayas à partir de jeudi, en application des décisions du Président de la République, a indiqué mercredi un communiqué des services du Premier ministre.

"En exécution des directives de Monsieur le Président de la République, le gouvernement a eu à prendre une série de mesures destinées à la protection de la population et ce, depuis le début de la crise sanitaire causée par le Coronavirus +COVID-19+", a précisé le communiqué, signalant qu'à l’effet de poursuivre les efforts entrepris depuis une quinzaine de jours pour tenter de contenir la pandémie du Coronavirus, et en rappelant que celui-ci ne circule que grâce aux déplacements des personnes qui favorisent ainsi sa propagation, les mesures de prévention et de lutte décidées par les pouvoirs publics sont "prorogées pour une période supplémentaire".

Outre la mesure du Président de la République relative au prolongement, pour deux semaines, de la fermeture des crèches, des établissements scolaires, universitaires et de formation, sont reconduites, jusqu’au dimanche 19 avril 2020, les mesures suivantes :

-Les restrictions de déplacement prévues par la mesure de confinement total appliquée à la wilaya de Blida.

-Les restrictions de déplacement prévues par la mesure de confinement partiel appliquée aux wilayas d’Alger, de Batna, de Tizi Ouzou, de Sétif, de Constantine, de Médéa, d’Oran, de Boumerdes, d’El Oued et de Tipaza.

-La fermeture des lieux recevant du public et des commerces ainsi que l’arrêt des transports de voyageurs.

-L’arrêt des compétitions et activités sportives.

Par ailleurs, la mesure de confinement partiel est étendue aux wilayas suivantes : Béjaïa, Aïn Defla, Mostaganem et Bordj Bou Arreridj. Cette mesure prendra effet à compter du jeudi 2 avril, de 19h00 à 07h00, et s’étendra jusqu’au 19 avril 2020.

A cette occasion, le gouvernement réitère son appel à la vigilance de la population et au respect strict des règles d’hygiène et de distanciation sociale, tel que recommandé par l’autorité sanitaire.

"Par ailleurs, tout est mis en œuvre pour assurer la sécurité sanitaire et l’approvisionnement régulier de nos concitoyens ainsi que l’assistance nécessaire aux familles et aux personnes impactées par les mesures instaurées", a conclu le communiqué.

 APS

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Histoire

Sciences et Technologies

    • Google ouvre son application de conférences vidéo au grand public

      Google a annoncé mercredi la mise à disposition gratuite de la plateforme de conférences vidéo, Google Meet, destinée au grand public.

      L'application va être progressivement étendue au grand public dans les prochaines semaines, à condition de disposer d'un compte Google (Gmail) ou d'une "identité Google", que l'on peut créer avec n'importe quel email personnel ou professionnel.

      Google Meet était jusqu'à présent réservé aux clients professionnels, soit 6 millions d'entreprises et organisations qui utilisent G-Suite, la gamme de logiciels de Google (avec les emails, le calendrier, le partage de documents, etc).

L'agenda

Ministère de l’Environnement
La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Mme Nacéra Benharath, présidera, le  04 juin , dans la wilaya de Ghardaïa et la wilaya déléguée d’El Ménéa, la célébration de la Journée mondiale de l’environnement.

Radio DGSN
L’émission «Li Amnikoum» de la Sûreté nationale diffusée sur les ondes de la Radio Chaîne I à 16h, sera le  03 juin , consacrée à la sensibilisation sur le danger de laisser les enfants seuls dans un véhicule.

Radio algérienne
L’Etablissement public de radiodiffusion sonore organise, le  04 juin à 9h, à l’auditorium du centre culturel Aïssa-Messaoudi, une cérémonie en l’honneur du personnel de la Radio algérienne mobilisé depuis le début de la crise sanitaire.

 

Assurance et finance islamique 

Sous le patronage du Haut-Conseil islamique, la 2e édition du Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.

 

Salon Impex2020
Le Salon Import-export inter-africain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal d’Alger.

Djazagro
Le Salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins Maritimes d’Alger.

Culture
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou annonce le report à des dates ultérieures du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. La date limite de dépôt des candidatures à ces deux manifestations à été donc prorogée.

Algérie Télécom
Algérie Télécom a lancé le 27 mars dernier le service de demande de lignes téléphoniques et celui de la signalisation des dérangements via son site web www.algérietelecom.dz .Les nouveaux demandeurs de lignes pourront suivre via le courrier électronique les étapes de l’étude de réalisation et les abonnés professionnels pourront signaler leurs dérangements sur le site web sans déplacement.

 

 

 

Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Football

Hebergement/Kdhosting : kdconcept