La Une
Search
Vendredi 29 Mai 2020
Journal Electronique

La mobilisation citoyenne est restée intacte, en ce 17ème vendredi de protestation. En dépit d’une chaleur suffocante, de milliers de personnes sont sortis, hier, dans les rues d’Alger. Ils ont renouvelé leurs revendications d’un changement radical et de mise en place d’une période de transition. Un fait nouveau. Cette nouvelle démonstration intervient,   au lendemain de la mise en détention provisoire d’ex   hauts responsables de l’Etat. En effet, l’arrestation de deux anciens premiers ministres Abdelmalek Sellal et Ahmed Ouyahia et celle de l’ancien ministre du commerce Amara Benyounes a été, hier,   sur toutes les lèvres et   pancartes brandies par les manifestants.  Ces derniers   ont revendiqué la poursuite de tous les responsables impliqués dans des affaires de corruption et de dilapidation des deniers publics.En même temps , ils ont   affiché leur soutien à l’institution militaire. « Djeich chaab Khawa Khawa » (peuple et armée sont frères). Ils ont également réclamé la mise en place de mécanismes permettant la restitution le plus rapidement possible des biens acquis illégalement.

Compte rendu: Amokrane Hamiche/ correspondants. Ph/ Foued Soufli

Une journée pas ordinaire, ce Jeudi 13 Juin, à la Cour Supréme. Une premiere dans les annales de la justice algérienne: Trois ex Hauts responsables doit deux anciens Premier Ministre et un ancien ministre;placés en détention préventive, en 24h.En effet, l’ancien Premier Ministre Abdelmalek Sellal , a été placé Jeudi 13 Juin, en détention provisoire par le Conseiller, magistrat instructeur près la Cour suprême .Abdelmalek Sellal est arrivé au siège de la Cour Suprême vers 8h 42 mn, à bord d’un véhicule de couleur blanche, conduit par son chauffeur. Sa comparution a été marquée par une forte présence des représentants des médias et des citoyens qui se sont rassemblés tôt le matin, scandant des slogans hostiles aux mis en cause à l'instar «  Ya serakine klitou lebled ». Un cordon sécuritaire a été mis en place afin d’interdire tout accès à la cour suprême. Des policiers des Unités de Maintien de l’Ordre (UMO) se sont déployés sur tout le chemin menant à cette juridiction. L’audition a duré plusieurs heures. Ce n’est que vers 13h 37mn, que le fourgon des détenus, est sorti, sous escorte, de la grande porte, à bord l’ancien Premier ministre Abdelmalek Sellal, placé en détention provisoire. L’information a été confirmée par Me Mohamed Dehimi, avocat agrée à la Cour Suprême. L’avocat a précisé, dans une déclaration à la presse, que cette décision n’est pas « un jugement » , mais une procédure judicaire qui relève du magistrat instructeur . En réponse à une question d’Horizons, qu’un pourvoi de cassation, sera déposé à la chambre suprême , dans 3 jours.

L’ex Premier Ministre Ahmed Ouyahia a été placé Mercredi 12 Juin, vers 16h 53mn, en détention provisoire, sur décision du Conseiller, magistrat instructeur prés la Cour Suprême. Ahmed Ouyahia, convoqué mardi, pour la comparution devant la Cour suprême, s’est présenté le lendemain au niveau de cette juridiction vers 14h. L’information a été diffusée par la télévision publique. Après prés de 3 heures d’audition, le magistrat instructeur a ordonné son placement sous mandat de dépôt ,selon l’ENTV .Il est le premier des 12 Hauts responsables poursuivis selon le parquet prés la Cour d’Alger , pour «passation de marchés et de contrats en violation de la réglementation». D’anciens ministres des Travaux publics et Transports, Amar Tou, Boudjemaa Talai, Amara Benyounès, Amar Ghoul, ainsi que l’ex-ministre des Finances, Karim Djoudi, et l’ex-ministre de l’Industrie, Abdessalem Bouchouareb, l’ex-ministre de l’Agriculture, Abdelkader Bouazgui, et les ex-wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, et d’El Bayadh, Mohamed Djamel Khnafer, vont comparaitre également devant la même juridiction .

Dix neuf personnes ont été placées en détention provisoire, dans l’affaire de l’homme d’affaires et patron de Cima Motors, Mahieddine Tahkout. L’ancien Premier ministre, Ahmed Ouyahia, deux ex ministres et un ministre en poste, sont poursuivis également dans cette affaire. C’est ce qu’a indiqué hier, le Parquet prés le tribunal de Sidi M’Hamed, dans un communiqué signé par le Procureur Principal, Fayçal Bendaâs. Le tribunal a ouvert une instruction judiciaire concernant 45 personnes impliquées dans plusieurs crimes et délits suite à l’audition de 56 personnes. Ces dernières ont été présentées dimanche dernier, par les éléments de la Section de Recherches du Groupement Territorial de la GN d’Alger, chargée de l’enquête préliminaire.Concernant les suites judicaires, le Parquet a affirmé que 19 personnes ont été placées sous mandat de dépôt. Il s’agit principalement de l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout, son fils Bilel, ses deux frères Hamid et Rachid et 38 fonctionnaires d’administrations publiques et de services ministériels ainsi que de trois salariés du groupe Tahkout. Selon nos sources, il s’agit également du directeur des œuvres universitaires Est, du directeur de l’Office national des œuvres universitaires (ONOU), limogé mardi, et de l’Ex-Directeur de l’ONOU ainsi que l’ex-DG de l’ETUSA et le directeur des transports de la wilaya d’Alger. Sept autres poursuivis dans la même affaire, ont été mis sous contrôle judiciaire parmi eux la chargée des contrats commerciaux chez un opérateur téléphonique public et dix neufs autres ont été remis en liberté provisoire dont Nacer le frère de Tahkout.

L’élite est appelée, en cette situation de crise, à engager des débats sur les questions de fonds pour faire émerger un idéal politique à même de donner une forme organique et homogène de la révolution populaire.  En chefs de fil incontestés, ces leaders prédestinés à structurer un projet de société viable sont aujourd’hui peu visibles. Si pour les uns, ces compétences ont failli, pour les autres ils ont assumé pleinement leur responsabilité. « L’élite a joué, depuis le 22 février dernier, pleinement son rôle à travers ses différentes initiatives. Elle demeure, toutefois, une partie intégrante du mouvement citoyen qui reste déterminé à aller vers une solution profonde qui implique le retour à la légitimité », souligne d’emblée Abderrahmane Arrar coordinateur du Forum civil pour le changement.« Nous n’avons, en tant que société civile, aucun problème à dialoguer avec le pouvoir à condition d’avoir en face de nouveaux interlocuteurs autre que Bedoui et Bensalah », précise t-il. Il appelle, dans ce sillage, à trouver «  le déclic pour un dialogue inclusif qui saura rassembler toutes les parties concernées ». Pour le président du réseau NADA pour la défense des droits des enfants,  la société civile, à travers son élite, ambitionne de lancer le processus de changement pour une solution définitive. « De par sa responsabilité politique, elle doit jouer un rôle positif et visible en coopération avec la classe politique dans la perspective d’un dialogue avec le régime et indirectement avec l’institution militaire », poursuit Arrar qui déplore la situation de crise qui perdure depuis plus de deux mois. Pourtant, « la solution est simple et se résume à l’installation de nouveaux visages à la tête du pays pour mener la période de transition avant d’aller vers des élections », estime-t-il.

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

    • Google ouvre son application de conférences vidéo au grand public

      Google a annoncé mercredi la mise à disposition gratuite de la plateforme de conférences vidéo, Google Meet, destinée au grand public.

      L'application va être progressivement étendue au grand public dans les prochaines semaines, à condition de disposer d'un compte Google (Gmail) ou d'une "identité Google", que l'on peut créer avec n'importe quel email personnel ou professionnel.

      Google Meet était jusqu'à présent réservé aux clients professionnels, soit 6 millions d'entreprises et organisations qui utilisent G-Suite, la gamme de logiciels de Google (avec les emails, le calendrier, le partage de documents, etc).

L'agenda

Radio DGSN

L’émission «Li Amnikoum» de la Sûreté nationale, émise sur les ondes de la radio Chaîne I, sera consacrée, le 27 mai à partir de 16h, aux préoccupations et questions des auditeurs dans le domaine de la sécurité routière.

 RND

Le Rassemblement national démocratique (RND) organise,  le 28 mai à 8h, au Centre international des conférences AbdelatifRahal à Alger, son congrès extraordinaire.

 

Assurance et finance islamique 

Sous le patronage du Haut-Conseil islamique, la 2e édition du Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.

 

Salon Impex2020
Le Salon Import-export inter-africain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal d’Alger.

Djazagro
Le Salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins Maritimes d’Alger.

Culture
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou annonce le report à des dates ultérieures du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. La date limite de dépôt des candidatures à ces deux manifestations à été donc prorogée.

Algérie Télécom
Algérie Télécom a lancé le 27 mars dernier le service de demande de lignes téléphoniques et celui de la signalisation des dérangements via son site web www.algérietelecom.dz .Les nouveaux demandeurs de lignes pourront suivre via le courrier électronique les étapes de l’étude de réalisation et les abonnés professionnels pourront signaler leurs dérangements sur le site web sans déplacement.

 

 

 

Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept