La Une
Search
Jeudi 04 Juin 2020
Journal Electronique

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a présidé, hier, une réunion du gouvernement, en visioconférence, au cours de laquelle plusieurs dossiers ont été examinés, a indiqué un communiqué du Premier ministère. Dans le secteur du commerce, le gouvernement a entendu un exposé du ministre du Commerce relatif à la présentation du projet de décret exécutif modifiant et complétant le décret exécutif n°01-50 du 12 février 2001 portant fixation des prix à la production et aux différents stades de la distribution du lait pasteurisé conditionné en sachet. Ce projet de décret vise à «améliorer l’efficacité du dispositif de lutte contre le détournement de la poudre de lait subventionné et/ou le lait subventionné en sachet et à améliorer ainsi l’approvisionnement en lait des ménages en évitant son détournement vers les activités lucratives».

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a souligné, ce mardi , à Oran, que «l’ère de l’importation tous azimuts est révolue» et que la nouvelle politique du gouvernement s’appuie sur l’encouragement de la production nationale.

«Il n’est plus question d’importer tout et n’importe quoi», a déclaré Djerad en marge de sa visite au chantier du nouveau stade olympique d’Oran (4.000 places), mettant l’accent sur les orientations de la nouvelle politique qui s’appuie sur l’encouragement de la production nationale et la rationalisation des dépenses, a-t-il dit. Instruisant l’entreprise chargée de la réalisation de la pelouse du stade à produire le gazon et les substrats localement, le Premier ministre a estimé qu’«il n’est plus question de rester dépendant des entreprises étrangères pour des articles que nous pouvons produire chez nous». Le Premier ministre a, dans le précédent point de sa visite au CHU d’Oran, mis l’accent sur les changements profonds que la nouvelle politique compte opérer pour bâtir «la nouvelle Algérie». «La crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus est survenue dans un moment de rupture et d’un nouveau départ pour un système politique et économique fondé sur de bonnes bases.» Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a, par ailleurs, annoncé la fourniture de 7 millions de masques de protection par semaine afin de permettre aux citoyens de se prémunir contre le coronavirus.

«L’Etat va fournir 7 millions de masques de protection par semaine», a déclaré Djerad au niveau du centre hospitalo-universitaire le Dr Benzerdjeb, soulignant que «ce moyen permet de se prémunir contre toute éventuelle contamination par le coronavirus». Le Premier ministre a exhorté, à l’occasion, l’ensemble des citoyens à porter le masque de protection jusqu’à la fin de la crise sanitaire pour «vaincre» le coronavirus. Abdelaziz Djerad estime, à ce sujet, que «c’est une affaire de responsabilité individuelle et collective» et qu’il appartenait à l’ensemble des citoyens de respecter les mesures préventives pour se protéger et protéger leurs familles, saluant les équipes médicales qui assurent avec dévouement leur mission et devoir professionnel. Abdelaziz Djerad a insisté sur l’indispensable mobilisation de tous les Algériens à tous les niveaux pour en finir avec le coronavirus dans un futur proche. «Si on veut en finir avec ce virus dans un futur proche, il faut mobiliser l’ensemble des Algériens et à tous les niveaux», a déclaré Djerad dans une allocution prononcée à cette occasion.

L’année scolaire 2019-2020 prend fin avant l’heure. La décision a été annoncée, dimanche dernier, lors du Conseil des ministres. Deux questions s’imposent. La scolarité des élèves est-elle en danger ? 
Y a-t-il risque de décrochage scolaire ? M’hand Ouali, chargé de la pédagogie au Syndicat national des travailleurs de l’éducation et de la formation, a estimé qu’abréger l’année scolaire est la solution la moins mauvaise. «Mettre fin à l’année scolaire n’est plus un choix, mais un impératif», corrige-t-il.

Le Conseil des ministres a tenu, le dimanche, une réunion exceptionnelle par visioconférence, présidée par Abdelmadjid Tebboune, président de la République, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale. Les travaux ont été sanctionnés par un communiqué dont voici la traduction APS : 

«Le Conseil des ministres a tenu, le dimanche 10 mai 2020, une réunion exceptionnelle par visioconférence, présidée par Abdelmadjid Tebboune, président de la République, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale. Le Conseil des ministres a entamé ses travaux par une deuxième lecture de l’exposé du ministre des Finances relatif à l’avant projet de loi de finances complémentaire 2020 (LFC), à la lumière des observations qu’il avait suscitées lors de la précédente réunion. L’avant-projet approuvé procède du réajustement de certaines dispositions introduites dans la loi de finances 2020 en vue de consolider le pouvoir d’achat des citoyens, améliorer le rendement fiscal de l’Etat, s’ouvrir aux investissements étrangers sérieux, encourager et accompagner les initiatives de la solidarité nationale, relancer l’économie nationale en s’articulant essentiellement sur la création et le développement des start-up, leur accorder une série d’avantages fiscaux et diversifier les outils de financement qui leur sont destinés.

 Deux praticiens du droit donnent leur point de vue

Séparer et équilibrer les pouvoirs

Parmi les propositions de la commission d’experts chargée de présenter la mouture de l’avant-projet de révision de la Constitution figure la possibilité, pour le président de la République, de nommer un vice-président, de constitutionnaliser le Conseil supérieur de la magistrature, l’inamovibilité des magistrats et le remplacement du Conseil constitutionnel par une Cour constitutionnelle. Sur ce dernier point, Rachid Leurari, enseignant de droit constitutionnel à l’Université d’Alger, estime que «la consécration de la Cour constitutionnelle dans une conjoncture aussi difficile est une initiative judicieuse». Selon lui, confier le contrôle de la constitutionnalité des lois et la préservation des droits et libertés des citoyens à un organe judiciaire constitue, en lui-même, une garantie pour l’exercice de ces droits. Et cela, pour deux raisons, ajoute-t-il, «la nature judiciaire de la Cour qui jouit d’une entière indépendance et la neutralité de la procédure civile suivie par cet organe». Le comité d’experts a eu raison aussi d’évoquer, dans le chapitre lié au renforcement de la séparation et de l’équilibre des pouvoirs, la possibilité pour le président de la République de nommer un vice-président, selon le constitutionnaliste. «C’est une réflexion légitime si l’on se rappelle de la crise qu’a traversée le pays et la vacance de pouvoir pendant des années avec la maladie de l’ancien Président», soutient-il. 

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Histoire

Sciences et Technologies

    • Google ouvre son application de conférences vidéo au grand public

      Google a annoncé mercredi la mise à disposition gratuite de la plateforme de conférences vidéo, Google Meet, destinée au grand public.

      L'application va être progressivement étendue au grand public dans les prochaines semaines, à condition de disposer d'un compte Google (Gmail) ou d'une "identité Google", que l'on peut créer avec n'importe quel email personnel ou professionnel.

      Google Meet était jusqu'à présent réservé aux clients professionnels, soit 6 millions d'entreprises et organisations qui utilisent G-Suite, la gamme de logiciels de Google (avec les emails, le calendrier, le partage de documents, etc).

L'agenda

Ministère de l’Environnement
La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Mme Nacéra Benharath, présidera, le  04 juin , dans la wilaya de Ghardaïa et la wilaya déléguée d’El Ménéa, la célébration de la Journée mondiale de l’environnement.

Radio DGSN
L’émission «Li Amnikoum» de la Sûreté nationale diffusée sur les ondes de la Radio Chaîne I à 16h, sera le  03 juin , consacrée à la sensibilisation sur le danger de laisser les enfants seuls dans un véhicule.

Radio algérienne
L’Etablissement public de radiodiffusion sonore organise, le  04 juin à 9h, à l’auditorium du centre culturel Aïssa-Messaoudi, une cérémonie en l’honneur du personnel de la Radio algérienne mobilisé depuis le début de la crise sanitaire.

 

Assurance et finance islamique 

Sous le patronage du Haut-Conseil islamique, la 2e édition du Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.

 

Salon Impex2020
Le Salon Import-export inter-africain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal d’Alger.

Djazagro
Le Salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins Maritimes d’Alger.

Culture
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou annonce le report à des dates ultérieures du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. La date limite de dépôt des candidatures à ces deux manifestations à été donc prorogée.

Algérie Télécom
Algérie Télécom a lancé le 27 mars dernier le service de demande de lignes téléphoniques et celui de la signalisation des dérangements via son site web www.algérietelecom.dz .Les nouveaux demandeurs de lignes pourront suivre via le courrier électronique les étapes de l’étude de réalisation et les abonnés professionnels pourront signaler leurs dérangements sur le site web sans déplacement.

 

 

 

Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Football

Hebergement/Kdhosting : kdconcept