La mercuriale «s’adoucit»: Les raisons d’une stabilité
Search
Dimanche 12 Juillet 2020
Journal Electronique

Contrairement aux années précédentes ou les prix des fruits et légumes augmentaient d’une manière vertigineuse non sans susciter indignation et interrogation des consommateurs,  cette année, il semble qu’une accalmie commence à  s’installer  dans la guerre des prix.

Economistes, commerçants et consommateurs expliquent, chacun à sa façon, cette tendance. L’expert en économie et consultant Mbarek Malek Serraï estime que ce semblant stabilité s’explique par deux raison : mouvement populaire et la crise sanitaire. Il a expliqué que le hirak a bien marqué la vie sociale et la population est en train de réagir maintenant face aux spéculateurs. Ce n’est pas seulement l’effet du contrôle mais la population réagit dans les quartiers et communes en dénonçant toute les hausses injustifiées. Il y a une sorte de vigilance populaire», a-t-il soutenu. L’autre argument évoqué par notre interlocuteur est l’esprit de solidarité des algériens en pareille période marquée par la propagation du coronavirus.

« Les gens sont plus solidaires durant cette période de crise sanitaire. Il a y a un changement d’attitude dans le bon sens. Cela va aider les autorités dans la mise en place d’une véritable politique à même de réguler le marché ». Notre interlocuteur a jouté que cette stabilité retrouvée n’à rien avoir avec la chaine de distribution qui reste toujours défaillante. Cela dit, il a soutenu que le gouvernement est très positif dans ses idées, son attitude et ses perspectives mais manque de moyens lui fait défaut », a-t-il souligné. Le secrétaire national chargé des finances de l’Union générale des commerçants et artisans algériens, Abdelkader Boucherit, a estimé que cette tendance baissière s’explique par diverses raisons. Il a évoqué, entres autres, l’abondance de la production, la prise de conscience des consommateurs quant à la rationalité dans les dépenses et l’existence d’un contrôle strict et rigoureux de la part des pouvoirs publics. Il a noté, aussi, le retrait du marché des lobbies des produits de large consommation après les menaces des autorités de sanctionner toute pratiques spéculatrice. Il a accusé ces derniers d’imposer leur diktat sur le marché et fixer les prix comme bon leur semble. Boucherit a également signalé que la conjoncture de la crise sanitaire a eu pour effet de baisser la consommation et donc, la demande. En outre, il a évoqué le pouvoir d’achat en forte diminution à cause de la crise économique. « Les algériens commencent à compter leurs sous. Ils ne dépensent plus comme avant », a-t-il fait remarquer. Il a indiqué que la tendance va encore durer durant ce mois et les prix de certains autres produits seront encore plus bas à cause de la chute de la demande. Toutefois, il a mis en garde que si la crise continue, « on doit s’attendre à un manque de produits sur le marché d’où la nécessité de reprendre l’activité dans certaine activités», a-t-il souligné. Le président de l’association de protection du consommateur El Aman, Hacène Menouar, a , lui aussi, rappelé que l’offre dépasse la demande, ce qui explique en partie cette déflation. Il a reconnu que la décision du ministère de l’agriculture et du Commerce de déstocker la pomme de terre a été salutaire dans la mesure où elle a entrainé une baisse de prix après une hausse injustifiée. Notre interlocuteur a indiqué que cette tendance risque de créer un problème de surproduction au plus tard. Il a évoqué également le comportement des consommateurs qui n’achètent pas en grandes quantités qui a pesé sur la demande « cette baisse est profitable aux consommateurs mais préjudiciable aux producteurs. « Nous voulons des prix justes qui ne pénalisent pas le producteurs et qui font l’affaire des consommateurs », a conclue notre interlocuteur », a-t-il conclu. Kamel Gherbi est président de l’Association nationale mandataire. Il a expliqué que stabilité s’expliqué que les prix sont fixé selon la règle de l’offre et la demande. Il a constaté que ces deux derniers jours l’offre dépasse largement la demande d’où la baisse des prix (-50%). Il a fait savoir qu’au niveau du marché de gros des fruits des légumes des Eucalyptus la courgette sont vendue à 30 dinars, la carotte à 30 dinars alors que la tomate est cède entre 35 à 40 dinars. L’année dernière le même produit est vendu à 180 dinars voire 200 dinars. y a pas photo
Amokrane H.

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

Radio algérienne

La Radio algérienne organise, le 12 juillet , une journée de sensibilisation sur la pandémie de coronavirus, retransmise par les 48 radios régionales et les chaînes nationales.

 

Exposition  virtuelle
Sous l’égide du ministère de la Culture, l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) organise une exposition virtuelle animée par l’artiste plasticien Younès Kouider sur la page facebook

 

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.


Salon Import-export

Le salon import-export  interafricain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif Rahal d’Alger. 

Djazagro
Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins  Maritimes 

 

Direction de la culture de Tizi Ouzou
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou fait part du report du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours du Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. Le délai de dépôt des candidatures à ces deux manifestations est donc prorogé.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept