bannière vote
Signature de la charte d’éthique des pratiques électorales
Search
Dimanche 15 Décembre 2019
Journal Electronique

La charte d’éthique des pratiques électorales a été signée, samedi à Alger, par les cinq candidats pour la présidentielle du 12 décembre, les responsables des médias nationaux publics et privés et l’Autorité nationale indépendante des élections (Anie). Cette Charte définit les obligations de l'Anie, des candidats et des partis politiques participant aux élections et des médias pour assurer des élections « libres, transparentes et régulières ».

La nouvelle cérémonie a eu lieu en présence d’ambassadeurs accrédités à Alger. Le président de l’Anie, Mohamed Charfi, a rappelé que la charte, fruit de consultations, a pour but essentiel de contribuer à la construction d’un Etat consensuel dont le fondement est le libre choix des personnes. Charfi s’attardera ensuite sur le rôle important des médias dans l’éclairage de l’opinion publique et le choix des électeurs. Selon lui, l’implication des médias est une condition pour bâtir un Etat de droit et faciliter l’accès à l’information. Par ailleurs, il a soutenu que la charte n’est pas une invention. Elle a été adoptée depuis un quart de siècle par d’autres Etats. Pour l’Algérie, il s’agit d’un pacte tripartite consensuel, premier du genre. Il oblige les candidats à conforter les principes de la démocratie et à consacrer une pratique politique saine et propre.

La parole a été donnée aux cinq candidats après la signature du document. Belaïd Abdelaziz a affirmé que depuis la création de son parti, en 2012, il n’a eu de cesse de plaider pour la moralisation de l’action politique. La charte constitue pour lui «un dénominateur commun entre les candidats et un bon commencement qui sera sanctionné, a-t-il souhaité, par une fête grandiose le 12 décembre prochain».

Ali Benflis a salué l’institution de la nouvelle charte par l’Anie. «C’est un acte historique pour l’Etat algérien et un nouveau-né qui ouvre de nouvelles perspectives pour l’Algérie», a-t-il souligné.

Abdelkader Bengrina a abondé dans le même sens estimant que «cette démarche est la première pierre dans l’édifice de notre nouvelle Algérie». Il a réitéré son engagement à mener une campagne propre. «Nous sommes des concurrents et non des ennemis», s’est-il exclamé.

Abdelmadjid Tebboune s’est dit, lui aussi, fier de contribuer à la construction de l’Algérie de demain, l’Algérie. «Une Algérie saine et démocratique», a-t-il lancé.

Azzedine Mihoubi a soutenu que cette signature ne se réduit pas à une action protocolaire immortalisée par une photo de famille. Il s’agit, d’après lui, «d’un pacte moral entre les candidats et le peuple». «La charte marque l’avènement d’une nouvelle culture, celle de l’intégrité et de la concurrence loyale», a-t-il ajouté.

Une deuxième cérémonie a été organisée, dans l’après-midi, en présence des patrons de la presse nationale concernés par la signature de la charte d’étique des pratiques électorales.

A la veille du coup d’envoi de la campagne électorale, Charfi a expliqué que l’Autorité, à travers cette charte, aspire à apposer son empreinte sur l’histoire en impliquant le «quatrième pouvoir, le troisième bras de l’Autorité dans l’opération électorale». «Vous êtes le contrôle populaire direct dont le rôle n’est pas des moindres», a-t-il indiqué. «Compte tenu des enjeux de l’heure, les médias doivent assister l’Anie en toute responsabilité», a-t-il ajouté en assurant qu’il fait confiance à la conscience professionnelle des journalistes dont le rôle est de mettre au-dessus de toute considération l’intérêt suprême du pays. Des patrons de la presse publique et privée ont ensuite paraphé la charte. Kamel Bensari, directeur du «Jeune indépendant», a plaidé pour la neutralité de la presse nationale lors des élections. Pour lui, «elle doit éviter d’être un comité de soutien ou une cellule de propagande au profit d’un quelconque candidat». «Elle doit juste assumer sa mission de service public», a-t-il lancé. Selon Rachid Fodil, représentant du groupe Echourouk, les médias ne sont pas des partis d’opposition. «Ils doivent s’éloigner des intérêts étriqués et se mettre au service de leur pays où c’est au peuple que revient le dernier mot».

Karima Alloun Kordjani

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Foire de la production nationale

La 28e Foire de la production nationale ouvrira ses portes le 19 décembre au Palais des expositions des Pins Maritimes, Alger.

 

Ministère de la Culture

Sous l’égide du ministère de la Culture, l’Opéra d’Alger Boualem-Bessaih présentera, le 21 décembre à 16h, le café littéraire de l’Opéra, qui accueillera Abdelhafid Hamdi Chérif qui interviendra sur le thème «Aiyai, chant de l’ouvert».

Agence nationale des ressources en eau
L’Agence nationale de gestion intégrée des ressources en eau, à travers l’Agence du bassin hydrographique algérois Hodna Soummam, procédera, le 15 décembre, à la signature du contrat de captage El Hamiz, au siège de l’Office national de développement et de promotion de la formation continue.

 

CAAR
La Compagnie algérienne d’assurances et de réassurance organisera, le 15 décembre, au CIC d’Alger, à partir de 9h, une journée portes ouvertes sous le thème «la CAAR à l’écoute de ses partenaires».

Ambassade de la RASD

L’ambassade de la République arabe sahraouie démocratique organisera, du 19 au 23 décembre, les travaux du 15e congrès du Front Polisario.

Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

 

Agenda culturel

Café littéraire de l’Opéra d’Alger

La chanson bédouine en débat

Le café littéraire de l’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïeh organisera, le 21 décembre à 16h, une rencontre-débat autour de la chanson bédouine «Aiyai, le chant de l’ouvert», animée par le professeur Hafid Hamdi Cherif.

Galerie d’art Aïcha-Haddad
Mourad Foughali expose ses toiles

Au grand bonheur des passionnés des arts plastiques, l’artiste peintre Mourad Foughali expose à la galerie d’art Aïcha-Haddad, à Alger, une série de toiles sous le thème «Rayonnement des sens». Organisée par l’Etablissement arts et culture de la wilaya d’Alger, l’exposition se poursuivra jusqu’au 20 décembre.

 

 AARC

L’Agence algérienne pour le rayonnement culturel organise une exposition de peinture de Yasmine Siad jusqu’au 19 décembre à Dar Abdellatif, Alger.

Galerie Ezzou’art

La galerie Ezzou’art du Centre commercial de Bab Ezzouar (Alger) organise, jusqu’au 26 décembre, une exposition intitulée «L’Algérie, la protégée de Dieu», de l’artiste plasticien Sofiane Dey.

Palais de la culture d’Alger

Le Palais de la culture d’Alger organisera un gala de variétés avec Lyès Ksentini, Karima Essaghira et Yazid Oumoussa le 19 décembre à 18h30.

Hôtel Sofitel d’Alger

Une marché artistique de fin d’année «L’art & la matière», avec un roulement de 25 artistes par semaine, se tient jusqu’au 31 décembre de 13h à 19h à l’hôtel Sofitel d’Alger.

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept