Search
Ould Kaddour assure que l'exploitation du gaz de schiste "se fera avec sagesse"
Mardi 21 Août 2018
Journal Electronique

A Oran, où il a poursuivi la vulgarisation de la stratégie nationale 2030, le PDG de la Sonatrach, Abdelmoumene Ould Kaddour, a expliqué qu'il ne voulait plus parler de délais, à propos du lancement de l’exploitation du gaz de schiste en Algérie. « Nous prenons le temps qu’il faudra pour développer une activité nouvelle chez nous et pour laquelle nous n’avons pas d’expérience ».

Son exploitation, a-t-il précisé se fera de «  façon professionnelle et sage avec le souci de tout preserver  ». Suite à sa visite aux USA, il s’est rendu compte, dira t-il que « le gaz de schiste est une des industries les plus propres ».

«Pour l’exploitation du gaz de schiste, on va y aller mais  il est impératif d’expliquer cela au citoyen algérien », a-t-il conclu

Sonatrach met le cap sur la pétrochimie

par ailleurs, il a soutenu que « la pétrochimie constitue un axe stratégique pour le développement de l’entreprise ». Selon Abdelmoumen Ould kaddour , celle-ci est pourvoyeuse de valeur ajoutée et créatrice d’emplois.   «  Elle   permettra à Sonatrach de se consolider et de diversifier ses produits », a-t-il ajouté. Revenant sur l’accord signé dernièrement avec Total, il a annoncé que la Sonatrach est en négociation avec deux autres partenaires étrangers l’ENIE  (italie) et une compagnie turque pour   l’installation d’une unité de production pétrochimique. « Si nous arrivons à concrétiser ces contrats dans les deux prochaines années, Sonatrach ne pourra être que  sur de bons rails», a renchéri  le PDG lors d’une conférence organisée au siège de l’activité Aval en présence de cadres locaux.

Pour Ould Kaddour, il est temps de donner un élan à cette filière pour réduire surtout les importations qui s’élèvent à 1,2 milliards de dollars. L’Algérie importe annuellement 450 000 Tonnes de produits. Selon un cadre de Sonatrach , la demande va s’accroitre et atteindre 600 000 Tonne à l’horizon 2030.  Celui-ci a expliqué que la demande de produits pétrochimiques concerne à 73% les filières de l’éthylène et du propylène. Pour lui, «  les opportunités sont importantes et il revient à Sonatrach de les développer sur un fonds propre ou via des partenariats avec des étrangers. « Cette diversification nous permettra de gagner des parts de marché à l’international », a répondu en écho Ould Kaddour qui plaide pour une internationalisation des activités. « L’achat de la raffinerie Augusta en Italie n’est pas fortuit mais s’inscrit dans la perspective de rendre la Sonatrach plus visible en Europe et à travers touts les continents », a-t-il clamé. Ould Kaddour a annoncé sur la lancée la réalisation d’une raffinerie à Hassi Messaoud qui est en voie de

 

Sonatrach vise le marché asiatique

Il est revenu ensuite sur l’achat des méthaniers. « Nous ne les avons pas acquis par plaisir   mais pour aller vers des contrées lointaines  et   surtout pour investir les marchés asiatiques », a-t-il expliqué.   Il   est prévu dans ce cadre d’envoyer du gaz naturel liquéfié (GNL) vers la Corée du sud et la Chine. « Nous avons aussi une proposition irakienne  pour le développement de champs de gaz », a-t-il dit rappelant que des pourparlers sont entrepris avec la Bolivie.

Cette diversification dans la stratégie commerciale rend   le groupe pétrolier plus compétitif. «  Nous espérons augmenter nos capacités de vente à l’étranger », a-t-il dit ajoutant que «  cette stratégie sera également expliquée aux partenaires étrangers pour qu’ils sachent que nous sommes ouverts à toute opportunité de business ». Il a fait savoir, par ailleurs, qu’avec le gaz de schiste américain qui envahit le marché mondial, la compétition s’avère   rude. «  Nous devons s’affermir et être plus fort. Il est primordial que la Sonatrach soit   reconnu à l’international comme une entreprise sérieuse qui sait faire du business », a-t-il fait observer.

 

Etre au « TOP 5 » des producteurs pétroliers n’est pas utopique

En rappelant que l’objectif principal tracé dans le cadre de la stratégie 2030 est de se placer parmi le Top 5 des pays pétroliers, Ould Kaddour a attesté que ce projet ne relève pas de l’utopie. « Ce n’est pas quelque chose d’impossible. C’est jouable et même réalisable », a-t-il dit.     Répondant au professeur Abderrahmane Mebtoul qui a reproché le manque de visibilité de l’aspect financier de cette stratégie, le PDG a indiqué que cette dernière comporte plusieurs axes. Elle ne qui ne peut être présentée en une seule fois. Il a promis de l’exposer lors de la prochaine sortie, prévue à Hassi R’mel.

Wassila Ould Hamouda

Santé

Environnement

    • Forêt de Bouchaoui : Colère contre l’Abattage d’arbres

      Depuis quelques semaines, un bras de fer oppose des habitants de quartiers limitrophes à la forêt de Bouchaoui au réseau de protection de l’enfance Nada. Le projet de création d’un foyer du cœur censé accueillir jusqu’à 200 enfants en situation difficile est à l’origine de la querelle. Dans une vidéo, largement partagée sur les réseaux sociaux ces derniers jours, les riverains dénoncent notamment la fermeture d’un des quatre accès à la forêt de Bouchaoui et même la «destruction» d’une partie de cette dernière. Sur place, la population se dit «inquiète et en colère».

Société

Destination Algérie

Histoire

    • Le musée d'Ifri, un musée pour perpétuer le Congrés historique de la Soummam

      Sorti des limbes en 1984, le musée du Moudjahid d’Ifri-Ouzellaguene, à 65 km à l’ouest de Bejaia, est assurément le monument le plus populaire des attractions historique de la wilaya, gagnant un surcroit d’intérêt au fil des années. Bâti au cœur même du site, qui en aout 1958, a accueilli, le Congrès historique de la Soummam, au nez et à la barbe de l’ennemi, il illustre, au-delà des structures et des dotations qui le composent, toute la volonté et le courage héroïque des chefs de la révolution, de libérer le pays du joug colonial Abane Ramdane, Zighoud Youcef, Larbi Ben M'hidi, Krim Belkacem, Lakhdar Bentobbal , Amar Ouamrane, et Amirouche en sont de ceux-là et qui , en se rencontrant, en ce jour d'été torride, ont dû imprimer une nouvelle impulsion à la révolution et fonder les contours de l’état indépendant. Si bien que 60 ans après, l’évènement, reste motif non seulement pour se souvenir, s’inspirer mais aussi pour se ressourcer et prendre de la graine patriotique. Chaque année ce sont plus de 15.000 visiteurs qui affluent vers le site.

Sciences et Technologies

L'agenda

Ministère de la Culture

Le ministre de la culture, Azzedine Mihoubi, rendra, aujourd’hui à 18h, à la salle Ibn Zeydoun, hommage au chanteur, Sadek Djamaoui du groupe El Bahara.

Ministère de l’Environnement

La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables Fatma-Zohra Zerouati poursuit aujourd’hui sa visite de travail et d’inspection dans la Wilaya de Tébessa.

Ministère de la Formation professionnelle

Le ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels organise, jusqu’au 15 septembre, une caravane de sensibilisation autour de son secteur.

Ministère des Moudjahidine

Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni présidera les 19 et 20 août, dans la wilaya de Tébessa, la célébration officielle de la journée nationale du Moudjahid correspondant au 20 août 1955-1956/2018

HCI

Sous le haut patronage du Haut-Conseil islamique et avec la collaboration de l’association Saafi spécialisée dans la finance islamique, un colloque international sera organisé les 24 et 25 novembre au palais de la culture à Alger, sur le thème  «L’Assurance takâfoul et son rôle dans le développement économique global».

ONCI

L’Office national de la culture et de l’information organise, jusqu’au 18 août à Oran, les journées culturelles du Sud animées par une pléiade d’artistes et artisans de Béchar et d’Ouargla. Des expositions artisanales et des soirées artistiques se tiendront sur l’esplanade Sidi M’Hamed.

Don de sang

La fédération algérienne des donneurs de sang, en collaboration avec l’agence nationale de don de sang, lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à offrir un peu de son sang.

SEAAL

Pour la préservation des milieux aquatiques, Seaal lance la cinquième édition des journées «Main dans la main» jusqu’au 6 septembre sous le thème «Mobilisons-nous pour la préservation de notre littoral.»

 

Musée national du moudjahid

Le Musée national du moudjahid organise, aujourd’hui à 10h, au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, la 286e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

SMA

Les Scouts musulmans algériens accueilleront, au Village africain de Sidi-Fredj, du 25 août 2018 au 5 septembre 2018, la 32e édition du Camp arabe de scouts avec la participation de 19 pays arabes représentés par plus de 1.200 jeunes.

Photo news
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • École El Melah
  • École El Melah
  • École El Melah
  • École El Melah
  • École El Melah
  • École El Melah
  • École El Melah
  • École El Melah
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust

Football

Reportage

Conception/Kader Hamidi . Hebergement/Kdhosting : kdconcept