La sonde InSight de la Nasa envoie sa première photo de la surface de Mars
Search
Samedi 20 Avril 2019
Journal Electronique

"Atterrissage confirmé!" La sonde InSight de la Nasa s'est posée comme prévu sur la surface de Mars après sept ans de travail, sept mois de voyage dans l'espace et près de sept minutes d'angoisse durant sa périlleuse descente.

Explosions de joie, embrassades et "checks" élaborés ont soudainement remplacé les sourires crispés au centre de contrôle de la mission situé au Jet Propulsion Laboratory (JPL) à Pasadena (Californie).

Des applaudissements repris jusque dans la Station spatiale internationale (ISS) où l'on a aussi suivi et célébré le premier engin à se poser sur la planète rouge depuis six ans.

"Quelle journée incroyable!", s'est exclamé Jim Bridenstine, patron de la Nasa, lors d'un point de presse à Pasadena. Le regard déjà tourné vers l'avenir, il espère pouvoir envoyer "des humains sur Mars" d'ici le milieu des années 2030, après avoir utilisé la Lune pour y tester les technologies ad hoc, a-t-il expliqué.

Deux heures seulement avant son entrée dans l'atmosphère martienne, InSight se trouvait encore à plus de 25.000 kilomètres de la planète rouge et les ingénieurs de la Nasa ne pouvaient rien faire d'autre que croiser les doigts.

Car de l'entrée dans l'atmosphère martienne à ses tempêtes de poussière jusqu'au contact avec le sol, tout avait été pré-programmé.

L'algorithme a bien fonctionné lundi mais "avec Mars, rien n'est jamais acquis", a rappelé Tom Hoffman, chef du projet InSight qui doit prendre le pouls de Mars et étudier sa structure interne pour mieux comprendre notre propre planète Terre.

Quelques minutes après l'atterrissage, InSight a envoyé sa première photo: une image brumeuse, obscurcie par les poussières soulevées durant l'impact mais où l'horizon est bien visible de même qu'une ou deux roches. Et, surtout, "l'image d'un endroit que nul être n'avait jamais vu auparavant!", a insisté M. Watkins.

                                                               Ventre de Mars

Peu après son entrée dans l'atmosphère martienne, les frottements ont fait monter la température à 1.500 degrés Celsius mais InSight était bien à l'abri derrière son bouclier thermique renforcé.

L'appareil se déplaçait alors à environ 20.000 km/h, soit trois à quatre fois plus vite qu'une balle de fusil, après un périple interplanétaire de 480 millions de km.

Quatre minutes et une centaine de kilomètres plus bas, un parachute s'est ouvert automatiquement, freinant brutalement la descente. Puis l'atterrisseur a déployé ses trois jambes et le parachute s'est détaché, avant que douze rétrofusées ne s'allument pour ralentir à environ 8 km/h sa vitesse.

Dernière étape cruciale pour la mission, InSight a bien déployé ses panneaux solaires, deux grands parasols circulaires de 2 mètres de diamètre.

Par temps clair, ces panneaux solaires peuvent fournir 700 watts, tout juste de quoi faire tourner un robot-mixeur, selon la Nasa.

Ils alimenteront pourtant le déploiement des multiples instruments transportés par InSight, un processus qui va nécessiter à lui seul "deux à trois mois".

Les premiers jours (on devrait dire "sols" s'agissant de Mars, selon les spécialistes) seront notamment consacrés à l'étude du site d'atterrissage et à la recherche du meilleur endroit pour y déposer les instruments, à l'aide d'un bras robotisé.

La sonde doit scruter le sous-sol de Mars dans ses moindres détails. Des connaissances qui permettront de mieux comprendre la formation, voici des milliards d'années, de cette planète et par comparaison de la nôtre. InSightest de ce point de vue une sorte de "machine à remonter le temps" géologique de la Terre, expliquent les scientifiques.

Le sismomètre de conception française écoutera les plus infimes vibrations du sol, provoquées principalement par les ondes de choc des météorites et les séismes. Comme un sonar de bateau, ces ondes permettront de dessiner une carte intérieure de la planète.

Autre instrument remarquable, allemand celui-là: HP3 ressemble à une taupe reliée par une laisse à l'atterrisseur et doit creuser de 3 à 5 mètres de profondeur sous la surface pour prendre la température de la quatrième planète du système solaire.

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Musée national du Moudjahid

Dans le cadre du forum national des « amis du musée » , le musée organise le 20 avril à 10h son 71èmenuméro

 

Forum d’El Moudjahid

Le forum recevra le 22 avril , à10h ,le général major à al retraite Ali Ghediri, candidat à l’élection présidentielle du 4 juillet prochain.

 

Librairie du tiers- monde

La Librairie du tiers- monde reçoit  le 20 avril à partir de 10h M. Brahim Korib pour la signature de son ouvrage "Au pas cadencé" paru aux éditions médias Index.

 

Galerie Espaco

L'artiste peintre Denis Martinez présentera jusqu’au 04 mai sa nouvelle exposition de peinture intitulée 'Bahaz Khouya Gnaoui Blidi', Hkayet 3chra (histoire d'une complicité), à la galerie Espaco.

 

USTO

Un workshop international dédié à la cryptologie et ses applications est prévue les 22 et 23 avril à l’université des sciences et de la technologie Mohamed Boudiaf d’Oran à l’initiative du laboratoire de codage et de la sécurité de l’information relevant de l’université indiquée.

 

Semaine de la langue espagnole

Dans le cadre de la Semaine de la langue espagnole en Algérie, l’ambassade d’Espagne ,les ambassadeurs latino- américains accrédités (Argentine, Chili, Colombie, Cuba, Mexique ,Pérou et Venezuela),et l’institut Cervantès d’Alger organisent ,du 23 au 28 avril, un riche programme culturel.

 

Photo news
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  •  Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • École El Melah
  • École El Melah

Football

Sports Divers

Conception/Kader Hamidi . Hebergement/Kdhosting : kdconcept