Protection de la femme âgée divorcée :Les cas relevés, prélude d’une crise profonde
Search
Mardi 22 Octobre 2019
Journal Electronique

Le nombre des femmes âgées divorcées qui séjournent dans nos centres, reste infime mais il est de notre devoir et de notre obligation de mette en place des mécanismes afin de circonscrire ce phénomène et de le réduire à un bas taux.

Cette déclaration émanant de la ministre de la Solidarité nationale, de la famille et de la condition de la femme, reflète une réalité qui a fait son apparition dans notre société. Il s’agit du divorce de la personne âgée. La ministre intervenant jeudi 4 Juillet ,à l’ouverture de la journée d’étude relative à la situation psychique, sociale et économique de la femme âgée divorcée a reconnait que sur « les 65 000 cas de divorce prononcé en 2018 soit 19 % du taux de mariage, des cas de divorce chez les vieux est enregistré il est même devenu ordinaire » a soutenue Ghania Eddalia.

Lors de cette rencontre organisée au niveau du Centre national des études, de l’information et des archives de la famille, de la femme et de l’enfant d’Alger, la ministre a affirmé qu’au 33 centres relevant de son secteur implantés dans 26 wilayas « des femmes âgées divorcées sont comptabilisées parmi les pensionnaires et notre rôle est de les aider à retrouver le foyer conjugal ou d’aller avec ces enfants dont certains refusent de recevoir leur mère une fois divorcée » a-t-elle déplorée. Selon elle « le nombre de femmes sans attache familiale est de 736 sur les 1645 enregistrées jusqu’à mars 2019 dans nos centres soit un taux de 44,77 % ». L’autre soutient est d’ordre moral car « l’état de la divorcée est très sensible et elle reste blessée dans son amour propre » a précisé la ministre. A cela « s’ajoute l’aide financière forfaitaire accordée aux personnes âgées et dont le nombre des bénéficiaires a atteint durant l’année écoulée, 315 145 dont 171 958 femme âgée soit 84 % ».

Lors d’un point de presse animée en marge de cette rencontre, Ghania Eddalia a déplorée « la méconnaissance des mesures pour bénéficier du Fonds de la pension alimentaire pour la femme divorcée exerçant le droit de garde des enfants ». Pour l’heure « seulement 5000 femmes et enfants disposent de ce Fonds. Pour remédier à cette situation « des campagnes de sensibilisation et d’information notamment dans les zones éparses sont programmées » avoue la ministre. Rappelant « pour se rapprocher davantage des personnes ciblée, les cellules de proximités sont impliquées ».

Cette journée d’étude a permis à l’imam, membre de la Commission des fatwas au ministère des Affaires religieuses et des wakfs, Saïd Djenan, de souligner que « l’apparition de cas de femmes âgées divorcées est la résultante de l’incompréhension de la religion ». Car « l’islam à gratifié la femme et Dieu a consacré des sourates aux noms de Meriem, Nour et a dicté les actes et le respect envers les femmes en cas de divorce » a-t-il soutenu. Pour Djenan « c’est une grande injustice que de mettre dehors une épouse ayant tout donné durant toute une vie ». L’intervenant a déploré les cas de divorce dont « l’arbitraire qui touche particulièrement la femme âgée ».

Pour sa part, l’universitaire Samia Benkouia a relevé que « le législateur algérien a consacré les droit de la femme et lui a assuré une protection juridique et constitutionnelle depuis la Constitution au Code de la famille ». Toutefois, « en dépit de cet arsenal juridique, l’application fait cruellement défaut » a-t-elle mentionnée. Ce professeur à l’université de Droit d’Alger 1, a saisie cette occasion et a appelé au renforcement des textes de loi pour « protéger davantage la femme divorcée notamment celle âgée et n’ayant pas d’enfants ».

                                                                                         Souhila. H              

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

 Ministères du Travail et de la Justice

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Tidjani Hassan Haddam, présidera, en présence du ministre de la Justice, garde des Sceaux, Belkacem Zeghmati, le 22 octobre à 9h au centre familial de Ben Aknoun, une journée d’étude nationale sur le contentieux en matière de sécurité sociale.

Ministère de l’Agriculture
Dans le cadre du programme national de reboisement, la Direction générale des Forêts, le complexe d’ingénierie rurale, le Bureau national des études du développement rural et l’Institut national de recherche forestière organiseront, les 21 et 22 octobre, des portes ouvertes au profit des journalistes.

 

Ministère des Moudjahidine
Le ministre des moudjahidine, Tayeb Zitouni, présidera, le 22 octobre, une conférence à l’occasion de la Journée nationale de la presse.

Ministère de la Formation professionnelle
Le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Dada Moussa Belkhir, effectuera le 22 octobre, une visite de travail dans la wilaya de Tipasa.

Ministère du Tourisme
Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, présidera,  le 22 octobre, à 9h, à l’Ecole nationale supérieure du tourisme, la cérémonie d’ouverture officielle de la nouvelle année scolaire 2019-2020 des établissements de formation relevant du secteur du tourisme.

 

Opéra d’Alger 

L’Opéra d’Alger lancera un nouvel espace baptisé «Café de l’Opéra» qui sera inauguré par l’écrivain et romancier Waciny Laâredj le 26 octobre à 17h.

 

 Office des parcs sportifs
Sous le patronage du wali d’Alger, l’Office national des parcs sportifs et d’attraction organise du 17 au 19 octobre à 9h, un concours national hippique de saut d’obstacles au club hippique du Caroubier (Alger).

Musée national du moudjahid
Dans le cadre de la célébration de la Journée nationale de la presse, le Musée organisera, le 22 octobre à 14h, une conférence historique.

ANVEREDET
Le Polytechnic Innovation Center PIC de l’Ecole nationale polytechnique (ENP) d’Alger, en collaboration avec l’Anverdet, organisera, du 21 au 24 octobre à l’ENP d’Alger, un atelier sur la négociation des contrats de licences de brevets académiques assuré dans le cadre du programme Team du CLDS-USA pour les laboratoires de recherche universitaire.

 

Opéra d’Alger 

L’Opéra d’Alger lancera un nouvel espace baptisé «Café de l’Opéra». Pour l’inauguration, l’écrivain et romancier Wacini Laâredj animera, le 26 octobre à 17h à cette occasion, une conférence sous le thème  «L’Opéra et la musique dans ses œuvres, entre nécessité et besoin».

 

Boutique La Miellée
La boutique «La Miellée» de Dély Ibrahim organisera, le 26 octobre prochain, à partir de 10h, une journée de dégustation de miel. 14 variétés seront proposées au public.

Institut Cervantès
L’Institut Cervantès d’Alger accueillera, le 28 octobre prochain, à 19h, un concert de musique andalouse de Lamia Aït-Amara.

Conseil de la concurrence

Le Conseil de la concurrence organise, avec l’appui de la CNUCED, le 28 octobre à l’hôtel Sofitel (Alger), à 8h30, une journée d’étude sur «la problématique de la concurrence dans le contexte de l’économie numérique».

 

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept