L’association Houria fait campagne face à l'ampleur des divorces
Search
Vendredi 22 Mars 2019
Journal Electronique

Le nombre de divorce explose. Ainsi d’ailleurs que le Khoul’, le divorce à l’initiative de la femme. La situation est devenue si alarmante que le mouvement associatif a décidé de s’en mêler. L’année 2010 a enregistré, en effet, 55 000 cas de divorce.

Sept ans plus tard, ce nombre a dépassé les 68 000 cas, dont 20% de cas de khoul’. Les sociologues et experts en affaires religieuses avancent toutes sortes de raisons qui ont poussé à cette hausse. Ainsi, les spécialistes du code de la famille affirment que son amendement a favorisé le renforcement du khoul’. «Avant, le Khoul’ était soumis à l’approbation du mari. Comme les maris le rejetaient généralement, la demande de la femme n’aboutissait pas. Mais quand le code de la famille a été amendé, permettant à la femme de recourir au khoul sans passer par l’accord du mari, la donne a changé», explique l’universitaire et experte du code de la famille, Zobeida Igroufa.

Mais qu’en est-il des causesqui incitent les femmes à demander le divorce ? La mésentente avec l’époux, la violence conjugale, l’infidélité, les pressions de la de la belle famille… sont autant de raisons récurrentes, d’après la sociologue, Zohra Djir. «Dans certains cas c’est une conséquence d’un manque de maturité, du sens des responsabilités. Dans certaines wilayas, les femmes se marient trop jeunes et parfois même, sont mineures», explique-t-elle. Sur le plan socio-psychologique, elle constate un tiraillement entre un système de mariage traditionnel rigide défavorable à la femme et l’ambition de cette dernière d’assurer son indépendance au sein même de cette institution.

«Certaines femmes ont recours au khoul’ pour ne plus dépendre de leurs maris financièrement mais aussi pour être libres de leurs mouvements», observe-t-elle.

Pourtant dans la législation, assure le Haut conseil Islamique, les voies de la réconciliation avant la prononciation définitive du divorce ne manquent pas. Seulement, elles ne sont pas bien appliquées sur le terrain et par conséquent, les couples ne sont pas suffisamment à l’écoute. C’est ce qui a interpellé l’association féminine, «Houria», qui a lancé, depuis quelques jours, une campagne nationale de sensibilisation pour réduire le taux de divorce en Algérie. L’une de ses principales activités dans le cadre de cette campagne, est justement la formation de conseillers conjugaux.

                                              «Pour une famille unie»

«Sur les réseaux sociaux de plus en plus de couples, en mésentente, nous demandent conseils. C’est ainsi qu’on a pensé lancer des sessions de formation de conseillers conjugaux. Ces derniers procéderont, au niveau de notre siège, à des thérapies de couples», indique la présidente de l’association, Atika Harichane, souhaitant associer d’autres mouvements associatifs pour activer, à leur niveau, le rôle des conseillers conjugaux.

«Vers une famille unie», c’est le slogan de cette campagne qui touche 22 wilayas, lancée depuis le 07 mars. Des conférences, des ateliers y sont animés par des psychologues, des sociologues et des hommes de religion. «Nous avons fait appel à des experts, à la société civile pour se rapprocher des familles, les inciter à réfléchir avant de s’engager dans une procédure judiciaire», soutient-elle. Outre les conférences et les ateliers, l’association a mis en place des cellules d’écoute, dans le cadre de la campagne, pour recevoir et conseiller les couples qui veulent sauver leurs mariages mais qui ne savent pas comment s’y prendre. Jusqu’à présent la campagne a attiré beaucoup de monde des couples mariés mais aussi des célibataires.

« Par ce contact direct, nous voulons, tout d’abord, recenser toutes les raisons qui poussent au divorce ou au Khoul’. Ensuite, soutenir les couples en difficultés, les aider à prendre conscience des conséquences du divorce sur eux et surtout, sur leurs enfants», souligne-t-elle. Des recommandations seront émises à l’issue de la campagne, qui sera clôturée, demain mardi, par un débat autour des articles relatifs au divorce et au Khoul’, en présence de juristes, de juges et d’avocats. Il s’agira de mettre le doigt sur les pratiques de réconciliation qui ne sont pas assez pratiquées sur le terrain et définir le rôle du juge dans l’intermédiation avant le jugement final.

F.B

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

 Ministère de la Santé
Le ministère de la Santé organisera le 24 mars, à 9h, au niveau de l’Institut national de santé publique, une journée d’information et de sensibilisation sur la lutte contre la tuberculose.

Salon Batimatec

Le 22e Salon international du bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics aura lieu  demain à partir de 10h, à la Safex, Pins Maritimes, Alger.

 EAC

L’Etablissement arts et culture, en collaboration avec la direction du tourisme et de l’artisanat de la wilaya d’Alger, organise jusqu’au 4 avril au centre culturel Mustapha-Kateb, une exposition collective d’artisanat d’art.

Forum d’El Moudjahid
Le forum d’El Moudjahid recevra le 23 mars, à 9h, Fatiha Benabbou, spécialiste en droit constitutionnelle, et Smaïl Lalmas, économiste. Les débats porteront sur la gestion de la période de transition et les alternatives proposées pour éviter le blocage des institutions de l’Etat.

 

Musée du moudjahid

Le Musée national du moudjahid organisera, le 25 mars, à 10h, à la kasma des moudjahidine de Bordj El Bahri (Alger), et simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, la 347e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

Salon international de l’industrie agroalimentaire
La 7e édition du Salon international de l’industrie agroalimentaire se tiendra du 27 au 30 mars au Centre des conventions d’Oran.

Librairie  générale d’El Biar
La Librairie générale d’El Biar abritera le 23 mars  à partir de 14h, une vente-dédicace de  Kamel Chekkat de son ouvrage «Authenticité de l’islam à travers thèse et antithèse», paru aux éditions Necib. 

 

 

 

Cirque Il Florilegio
Le cirque Amar (Il Florilegio) revient à Alger avec un tout nouveau où se mêlent super-héros, trapézistes, acrobates, l’impressionnant globe de motos, les animaux sauvages et clowns. Les représentations se dérouleront sur le parking du centre commercial Ardis, jusqu’au 1er avril, du dimanche au jeudi à 18h30.

 

 

Etablissement arts et culture
A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, l’Etablissement arts et culture, en collaboration avec la direction du tourisme et de l’artisanat de la wilaya d’Alger, organise jusqu’au 4 avril, au centre culturel Mustapha-Kateb, une exposition collective d’artisanat d’art.

 

ONCI
L’Office national de la culture et de l’information met en place un programme spécial pour les vacances de printemps à destination des enfants au niveau de l’ensemble de ses espaces.

 

Association Ihcène
L’association SOS 3e âge en détresse Ihcène organise,  le 23 mars  à 19h, un défilé de mode et un dîner caritatifs à l’Ecole supérieure de l’hôtellerie d’Aïn Benian, dans le cadre de l’organisation d’un mariage collectif au profit de 60 orphelins et orphelines d’El Ménéa.

 

PT
La secrétaire générale du Parti des travailleurs, Louisa Hanoune, présidera, le 23 mars à 10h au siège du parti, une réunion pour présenter le rapport politique d’ouverture des travaux de la session ordinaire de la commission des étudiants du parti.
 
Cinémathèque d’Alger
Dans le cadre de son ciné-club, le Centre algérien de la cinématographie organise,  le 23 mars  à 15h à la Cinémathèque d’Alger, la projection du film de Saddek El Kebir, «Le Bélier magique», en présence du réalisateur et de l’équipe du film.
    
Librairie Media Book
Agora du livre reçoit,  le 23 mars de 9h à 14h à la Librairie Media Book (Alger), le Pr Mostéfa Khiati, président de la Forem, qui reviendra sur les raisons l’ayant poussé à contribuer à l’écriture de l’histoire plurielle de l’Algérie.

Photo news
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  •  Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • École El Melah
  • École El Melah

Football

Sports Divers

Conception/Kader Hamidi . Hebergement/Kdhosting : kdconcept