Enfants surexposés aux écrans: des dommages irréversibles sur le cerveau
Search
Vendredi 05 Juin 2020
Journal Electronique

La surexposition des enfants aux écrans de télévision, tablettes, consoles de jeu, et autres smartphones représente un vrai enjeu de santé publique. La digitalisation inquiète. Internet, les nouvelles technologies facilitent la vie quotidienne, mais font naître aussi de nouveaux dangers.

«Le phénomène et la recherche dans ce domaine sont récents. Toutefois, des études alertent sur les conséquences fâcheuses de la surexposition passive ou interactive des enfants aux écrans, passif ou interactif, sur leur développement mental, cognitif, physiologique et social», a affirmé lundi à Alger le directeur de la promotion de la santé mentale au ministère de la Santé, lors d’une journée d’information ayant pour thème «L’enfant et les écrans».

Selon le professeur Mohamed Chakali, cette manifestation prépare le lancement de trois actions de prévention. « Des cycles de formation en faveur des professionnels des unités de dépistage scolaire (UDS), seront programmés dès la rentrée scolaire outre la préparation de spots publicitaires, audio, vidéo, destinés aux parents et au large public seront   diffusés dans différents médias», a-t-il annoncé, soulignant «la suggestion faite au ministère de l’Education de consacrer le cours inaugural de l’année scolaire à la thématique « l’enfant et les écrans».

Sur les désagréments qu’engendre la surexposition des enfants aux écrans, Pr Chakali a évoqué «les troubles du comportement, d’assimilation et de motricité, le manque de concentration, un retard de langage». En outre, «la surexposition aux écrans altère, en premier lieu, la créativité et l’imagination de l’enfant », a-t-il ajouté.

                                       Aucun appareil ne remplace les parents

«Il ne s’agit pas d’interdire aux enfants l’accès à l’écran. La question est de trouver des astuces pour contrôler le temps que l’enfant passe devant un écran et instaurer une confiance entre parents et progéniture. La clé est d’accompagner l’enfant dans le changement de ses habitudes et lui consacrer davantage de temps. Aucun appareil ne remplacera une maman, un papa», a-t-il estimé. «Enfant et parents doivent trouver un compromis pour limiter l’usage des appareils en instaurant une confiance et en responsabilisant le petit, et aux parents de donner l’exemple en quittant les PC et mobiles», a conseillé Pr Chakali.

Autre solution : « Réserver un temps avec les enfants pour jouer, pratiquer une activité sportive. Les chambres des enfants doivent être sans télé et autres consoles, mobiles».

Le représentant de l’Unicef en Algérie, Marc Lucet, a, de son côté, souligné que la campagne pour lutter contre la surexposition aux écrans vient dans le sillage de l’opération initiée par l’Unicef ayant pour thème «Les premiers moments importants», qui sollicite un grand investissement dans la petite enfance pour des enfants épanouis et éveillés. Il s’agit également pour le représentant de l’Unicef d’impliquer les parents dans cette démarche».

Selon des statistiques publiées par l’IPSOS, en 2017, sur le temps passé sur les écrans durant une semaine selon les tranches d’âge, il en ressort que les adolescents (13-19 ans) sont accros avec une moyenne de 15 heures et 11 minutes. Pour les 7-12 ans, ils consacrent une moyenne de 6 heures et 10 minutes à surfer sur les écrans. 4 heures et 37 minutes est en revanche le temps d’utilisation des 1-6 ans.

Karima Dehiles

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

    • Google ouvre son application de conférences vidéo au grand public

      Google a annoncé mercredi la mise à disposition gratuite de la plateforme de conférences vidéo, Google Meet, destinée au grand public.

      L'application va être progressivement étendue au grand public dans les prochaines semaines, à condition de disposer d'un compte Google (Gmail) ou d'une "identité Google", que l'on peut créer avec n'importe quel email personnel ou professionnel.

      Google Meet était jusqu'à présent réservé aux clients professionnels, soit 6 millions d'entreprises et organisations qui utilisent G-Suite, la gamme de logiciels de Google (avec les emails, le calendrier, le partage de documents, etc).

L'agenda

Ministère de l’Environnement
La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Mme Nacéra Benharath, présidera, le  04 juin , dans la wilaya de Ghardaïa et la wilaya déléguée d’El Ménéa, la célébration de la Journée mondiale de l’environnement.

Radio DGSN
L’émission «Li Amnikoum» de la Sûreté nationale diffusée sur les ondes de la Radio Chaîne I à 16h, sera le  03 juin , consacrée à la sensibilisation sur le danger de laisser les enfants seuls dans un véhicule.

Radio algérienne
L’Etablissement public de radiodiffusion sonore organise, le  04 juin à 9h, à l’auditorium du centre culturel Aïssa-Messaoudi, une cérémonie en l’honneur du personnel de la Radio algérienne mobilisé depuis le début de la crise sanitaire.

 

Assurance et finance islamique 

Sous le patronage du Haut-Conseil islamique, la 2e édition du Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.

 

Salon Impex2020
Le Salon Import-export inter-africain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal d’Alger.

Djazagro
Le Salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins Maritimes d’Alger.

Culture
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou annonce le report à des dates ultérieures du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. La date limite de dépôt des candidatures à ces deux manifestations à été donc prorogée.

Algérie Télécom
Algérie Télécom a lancé le 27 mars dernier le service de demande de lignes téléphoniques et celui de la signalisation des dérangements via son site web www.algérietelecom.dz .Les nouveaux demandeurs de lignes pourront suivre via le courrier électronique les étapes de l’étude de réalisation et les abonnés professionnels pourront signaler leurs dérangements sur le site web sans déplacement.

 

 

 

Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Football

Hebergement/Kdhosting : kdconcept