Un centre de maladies tropicales bientôt à Tamanrasset
Search
Samedi 06 Juin 2020
Journal Electronique

La wilaya de Tamanrasset a enregistré, l’an dernier, 932 cas de maladies infectieuses. « Par contre, aucun décès parmi ces personnes toutes prises en charge, n’a été déploré ». C’est ce qu’a indiqué le chef de service de ces maladies au sein de l’établissement public hospitalier de la capitale de l’Ahaggar.

Le Docteur Elias Akhamokh a annoncé, dans une déclaration à Horizons, que « le ministre de la santé, de la population et de la réforme hospitalière a donné son accord, pour la mise en place d’un centre de maladies tropicales dans la wilaya ». Le spécialiste sera chargé d'établir demandes et besoins de la structure. Les services de santé de la wilaya frontalière ont réussi à cerner cette maladie très dangereuse. Selon Akhamokh , «  il s’agit de cas importés ( 62 % ) des pays endémiques, comme le Niger et le Mali ». Également président du Conseil des médecins spécialistes (CMS) à l’EPH, il a assuré qu’ « aucun cas autochtone n’a été signalé ». « Ce sont les voyageurs et transitaires des pays voisins qui sont les plus touchés. Nous avons eu des cas très graves mais sans décès grâce  à la sensibilisation, la prévention et la prise en charge médicale efficace », explique t-il. La campagne de lutte contre le paludisme est à l’origine de ces résultats, a-t-il renchéri relevant l’efficacité du nouveau médicament, « l’artesunate », lancé lors de la campagne. En outre, le médecin spécialiste   recommande l’intensification des consultations pré-voyage et la prise de traitement préventif avant de quitter le territoire national à destination des pays endémiques, particulièrement le Niger. Le Dr Akhmokh avait longuement plaidé pour la réalisation d’un centre de référence en maladies tropicales « afin d’assurer une meilleure prise en charge des malades et de consacrer plus d’études approfondies à l’épidémie ». S’agissant de la maitrise de la   maladie, notre interlocuteur a évoqué   « une prise de conscience ». « Les patients se font volontairement dépister. Toutefois, ce sont des généralistes qui soumettent les cas suspects à des analyses ». Evoquant la prise en charge des malades, Dr Akhamok a assuré que «le traitement est dispensé gratuitement par l'EPH ». L’hôpital de Tamanrasset compte quelques microscopistes qui doivent effectuer une moyenne de 50 analyses par jour. Outre le Paludisme, ils assurent d'autres urgences médicales. 4 médecins infectiologues sont répartis à travers toute la wilaya. A une question sur les mesures prises pour faire face au flux des migrants subsahariens, notamment avec l’augmentation de la circulation des populations en raison de la détérioration de la situation sécuritaire et la pauvreté, le spécialiste a rappelé, qu’un dispositif spécial anti paludisme a été mis en place. « C’est un plan annuel avec commande de médicaments et  formation des médecins ». Des généralistes formés aux méthodes de lutte contre la maladie gèrent la situation dans les communes frontalières de Tinezaouatine et In Guezzam.

En 2012, la maladie a atteint un pic historique jamais enregistré depuis 1975, soit 400 cas, selon le Dr Akhamouk. L'Algérie avait alors entamé en coordination avec l’OMS l'application d’un programme national de lutte contre la malaria qui a permis de réduire les infections et d'enrayer la propagation de la maladie. Cette dernière est une infection aiguë qui se transmet à l'homme par la piqûre de moustique femelle appelée « anophèles ».

Neila Benrahal

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

    • Google ouvre son application de conférences vidéo au grand public

      Google a annoncé mercredi la mise à disposition gratuite de la plateforme de conférences vidéo, Google Meet, destinée au grand public.

      L'application va être progressivement étendue au grand public dans les prochaines semaines, à condition de disposer d'un compte Google (Gmail) ou d'une "identité Google", que l'on peut créer avec n'importe quel email personnel ou professionnel.

      Google Meet était jusqu'à présent réservé aux clients professionnels, soit 6 millions d'entreprises et organisations qui utilisent G-Suite, la gamme de logiciels de Google (avec les emails, le calendrier, le partage de documents, etc).

L'agenda

Ministère de l’Environnement
La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Mme Nacéra Benharath, présidera, le  04 juin , dans la wilaya de Ghardaïa et la wilaya déléguée d’El Ménéa, la célébration de la Journée mondiale de l’environnement.

Radio DGSN
L’émission «Li Amnikoum» de la Sûreté nationale diffusée sur les ondes de la Radio Chaîne I à 16h, sera le  03 juin , consacrée à la sensibilisation sur le danger de laisser les enfants seuls dans un véhicule.

Radio algérienne
L’Etablissement public de radiodiffusion sonore organise, le  04 juin à 9h, à l’auditorium du centre culturel Aïssa-Messaoudi, une cérémonie en l’honneur du personnel de la Radio algérienne mobilisé depuis le début de la crise sanitaire.

 

Assurance et finance islamique 

Sous le patronage du Haut-Conseil islamique, la 2e édition du Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.

 

Salon Impex2020
Le Salon Import-export inter-africain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal d’Alger.

Djazagro
Le Salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins Maritimes d’Alger.

Culture
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou annonce le report à des dates ultérieures du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. La date limite de dépôt des candidatures à ces deux manifestations à été donc prorogée.

Algérie Télécom
Algérie Télécom a lancé le 27 mars dernier le service de demande de lignes téléphoniques et celui de la signalisation des dérangements via son site web www.algérietelecom.dz .Les nouveaux demandeurs de lignes pourront suivre via le courrier électronique les étapes de l’étude de réalisation et les abonnés professionnels pourront signaler leurs dérangements sur le site web sans déplacement.

 

 

 

Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Football

Hebergement/Kdhosting : kdconcept