Imprimer


Le club de basket-ball algérien GS Pétroliers, versé dans la Conférence Sahara de la Ligue africaine de basket-ball (BAL), débutera la saison régulière face au Petro d’Angola le 14 mars à Dakar (Sénégal), selon le programme de la BAL publié samedi dernier. Les Pétroliers joueront leur deuxième match face à GNBC de Madagascar le 11 avril à Luanda (Angola), avant d’enchaîner le 12 avril face à l’AS Douanes du Sénégal. Les Algériens joueront leurs deux dernières rencontres au tournoi de Salé (Maroc), respectivement, face à l’AS Salé (8 mai) et l’AS Police du Mali (9 mai). Les six autres équipes qualifiées pour la saison régulière de la BAL, composent la Conférence Nil, qui regroupe le Zamalek (Egypte), les Patriots (Rwanda), les Rivers Hoopers (Nigeria), l’US Monastir (Tunisie), les FAP (Cameroun) et le Ferroviario Maputo (Mozambique). Les rencontres de la saison régulière de la BAL dont le coup d’envoi est programmé le 13 mars à Dakar se dérouleront également au Caire, à Lagos, à Luanda, à Salé et à Monastir, alors que la capitale du Rwanda, Kigali, abritera le «Final four». Pendant la saison régulière, les 12 équipes joueront chacune cinq matches. A l’issue d’un total de 30 matches, les trois meilleures équipes de chaque Conférence seront qualifiées pour un «Super 6» dont les quatre premiers se rencontreront ensuite à la fin du printemps à Kigali lors d’un +Final four+ (demi-finales à élimination directe et finale). La prestigieuse National basket-ball association (NBA) et la Fédération internationale de basket (FIBA) avaient annoncé en février 2019 la création de ce championnat professionnel en Afrique dans ce qui constitue la première implication de la NBA dans une compétition en dehors d’Amérique du Nord.