Libye :: Reprise des combats
Search
Lundi 06 Avril 2020
Journal Electronique

Malgré une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU réclamant un cessez-le-feu «durable» et la poursuite des efforts pour une solution politique, de nouveaux combats meurtriers ont opposé, jeudi dernier, les parties en conflits en Libye.

La résolution affirme la nécessité d’un cessez-le-feu durable en Libye, à la première occasion et sans pré-conditions». Il s’agit de la première résolution adoptée par le Conseil de sécurité depuis le lancement le 4 avril 2019 par le maréchal Khalifa Haftar, d’une offensive contre Tripoli où siège le Gouvernement d’union nationale (GNA) reconnu par l’ONU. Après l’adoption mercredi du texte appelant à la consolidation d’une trêve fragile décrétée le 12 janvier au sud de Tripoli, les combats ont repris et une roquette a explosé dans le périmètre de l’aéroport de Mitiga, le seul fonctionnel de la capitale, provoquant une brève suspension des vols. Des roquettes sont tombées dans la région de Machrou Al-Hadhba, une banlieue de la capitale. D’autres ont atterri dans des quartiers résidentiels au sud-est de Tripoli, tuant une femme et blessant quatre autres civils, selon le porte-parole du ministère de la Santé du GNA. Confirmant des combats à Machrou Al-Hadhba le porte-parole des forces du GNA, Moustafa al-Mejii, a accusé les troupes du Maréchal Haftar d’avoir violé de nouveau la trêve. «Les milices de Haftar ont tenté d’avancer dans la région de Machrou al-Hadhba, mais nos forces les ont repoussées», a-t-il souligné. Depuis l’entrée en vigueur de cette trêve le 12 janvier, des combats sporadiques ont eu lieu quasi quotidiennement près de Tripoli et les armes continuent d’affluer en Libye. Selon l’ONU, les affrontements ont causé, depuis le début de l’offensive la mort de plus de 1.000 combattants et civils, tandis que plus de 140.000 civils ont été déplacés. Sur le plan diplomatique, l’effort se poursuit, mais aucune démarche ne laisse prévoir une issue dans l’immédiat. Le ministre italien des Affaires étrangères, Luigi Di Maio, a rencontré jeudi dernier le maréchal Haftar à Benghazi, au lendemain d’un entretien à Tripoli avec le chef du GNA, Fayez al-Sarraj. L’ONU mène de son côté un forcing pour l’organisation, dans quelques semaines, d’une réunion interlibyenne à Genève. L’objectif est de faire taire les armes pour pouvoir négocier la paix et venir à bout de la souffrance des populations. Selon le président du Comité international de la Croix-Rouge, Peter Maurer, la situation en Libye pourrait, si elle se détériore, pousser sa population à fuir le pays.
«En Libye, on est dans cette situation critique où les Libyens veulent rester chez eux, ils bâtissent des espoirs sur un processus politique qui peut les aider à remonter la pente», a-t-il déclaré. «Mais je n’exclus pas, si on n’arrive pas à stabiliser cette situation politiquement et humanitairement, que tout à coup il y ait des flux de population comme on en voit quand la population perd espoir d’un avenir dans leur pays», a-t-il dit, s’exprimant au terme d’une visite de trois jours en Libye. Mais «beaucoup de travail (...) reste à faire», a-t-il souligné. D’après le CICR, les combats à Tripoli ont suscité la fermeture de 13 installations sanitaires supplémentaires, et de 220 écoles. En 2019, les violences ont poussé 177.000 personnes à quitter leur foyer, la plupart vivant près de Tripoli, assure l’Organisation, qui souligne que le quotidien est marqué par la peur et des pénuries croissantes de produits de première nécessité.
 Synthèse S. D.

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Ministèrede la solidarité
Dans le cadre de la prise en charge des familles démunies, le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme organise, le 01 avril à 10h, avec la participation de plusieurs secteurs ministériels, des caravanes de solidarité. Le coup d’envoi sera donné par la ministre Madame Kaoutar Kirikou, et le ministre de l’Agriculture, Cherif Omar

 Protection civile

La direction de la Protection civile de la wilaya d’Alger organise, en collaboration avec les associations des vétérinaires et des maitres assistants, le 31 mars, deux opérations de désinfection à l’hôpital d’El Kettar (10h) et de Zemerli (14h).

Algérie Télécom

Algérie télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algérietelecom.dz. Les nouveaux demandeurs de lignes pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation et les abonnés professionnels pourront signaler leurs dérangements directement sur le site web sans déplacement.

Djazagro

Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais
des expositions des Pins-Maritimes (Alger).

Urbanisme

La revue Vies de Villes organise, le 8 avril prochain à l’Ecole d’hôtellerie et de restauration d’Alger, une journée d’étude sous le thème «Concevoir l’habillage architectural : Esthétique, couleurs, métabolisme et durabilité».

Salon import-export

Le Salon import-export inter-africains Impex 2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal d’Alger.

Culture

La direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou annonce le report, à des dates ultérieures, du Festival culturel national annuel du film amazigh (Fcnafa) et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturgie en tamazight. Le dépôt des candidatures à ces deux manifestations a été, donc, prolongé.

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé pour faire
don de sang.

 

Centre d’études diocésain
Le centre d’études diocésain Les Glycines ferme ses portes et annonce la suspension de toutes ses activités culturelles et scientifiques jusqu’à nouvel ordre, et ce, en raison de la pandémie du coronavirus.

 

Radio DGSN
L’émission «Li Amnikoum» de la Sûreté nationale émise sur les ondes de la radio Chaine I sera consacrée, le 01 avril  à partir de 16h, aux questions de l’utilité du confinement pour éviter la propagation de coronavirus.

Hebergement/Kdhosting : kdconcept