Syrie :: Avancée de l’armée dans le dernier bastion terroriste
Search
Lundi 06 Avril 2020
Journal Electronique

Les forces gouvernementales syriennes ont  progressé hier dans le Nord-Ouest du pays face aux groupes  terroristes et rebelles, avec la reconquête d’une base militaire perdue il y a plus de sept ans.

Les groupes de Hayat Tahrir al-Cham (HTS, ex-branche syrienne d’Al-Qaïda) dominent plus de la moitié de la province d’Idleb ainsi que des secteurs attenants dans celles d’Alep, de Hama et de Lattaquié. Alors que d’autres groupes rebelles et d’autres factions terroristes moins influents sont également présents dans ces zones qui constituent le dernier grand bastion terroriste échappant au gouvernement syrien. A la mi-décembre 2019, les forces gouvernementales sont reparties à l’assaut dans la région d’Idleb. A l’issue de «violents combats» avant l’aube contre les terroristes et des rebelles, les forces gouvernementales ont repris hier la base 46, à 12 kilomètres à l’ouest de la grande ville d’Alep, a précisé l’Observatoire syrien des droit de l’Homme (OSDH). Des forces turques se trouvaient sur cette base, mais elles s’en sont retirées jeudi dernier, d’après la même source.
Selon le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane, la progression des forces gouvernementales se fait dans l’objectif d’établir «une ceinture de sécurité» autour d’une autoroute reliant Alep à la capitale Damas et reprise dans son intégralité par le pouvoir plus tôt cette semaine. Ces mêmes forces «doivent conquérir les localités d’Orum al-Kobra et de Kafr Naha», dans la province d’Alep à l’ouest de l’autoroute. Elles se trouvent à deux km d’Orum al-Kobra. Elles sont également à moins de 5 km de la ville d’Atareb, selon l’OSDH. Pour l’heure, la province d’Alep est totalement désertée par ses habitants. Depuis décembre, plus de 800.000 personnes ont été déplacées par les violences dans cette région, selon l’ONU. Plus de 350 civils ont été tués depuis la mi-décembre selon l’OSDH. La Turquie a menacé, jeudi dernier, de frapper les terroristes à Idleb en Syrie s’ils ne respectent pas un cessez-le-feu censé mettre fin aux combats dans cette province rebelle, au lendemain de sévères critiques de Moscou contre Ankara.
«La force sera utilisée à Idleb contre ceux qui ne respectent pas le cessez-le-feu, y compris les radicaux», a déclaré le ministre turc de la Défense Hulusi Akar, cité par l’agence de presse étatique Anadolu. «Nous allons envoyer des unités supplémentaires pour rétablir le cessez-le-feu et nous assurer qu’il va perdurer», a ajouté Akar. La Turquie et la Russie, qui parrainent un processus censé mettre fin aux combats à Idleb, ont, à maintes reprises, annoncé la mise en place de cessez-le-feu dans cette province du nord-ouest de la Syrie. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a, ainsi, accusé Moscou de prendre part au «massacre» de civils aux côtés des forces syriennes à Idleb. Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a riposté en accusant la Turquie de ne rien faire pour «neutraliser les terroristes à Idleb», une situation qu’il a jugée «inacceptable».
Ankara redoute que l’offensive des forces gouvernementales syriennes ne provoque un nouvel afflux de réfugiés vers la Turquie, qui accueille déjà 3,7 millions de Syriens.
R. I.

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Ministèrede la solidarité
Dans le cadre de la prise en charge des familles démunies, le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme organise, le 01 avril à 10h, avec la participation de plusieurs secteurs ministériels, des caravanes de solidarité. Le coup d’envoi sera donné par la ministre Madame Kaoutar Kirikou, et le ministre de l’Agriculture, Cherif Omar

 Protection civile

La direction de la Protection civile de la wilaya d’Alger organise, en collaboration avec les associations des vétérinaires et des maitres assistants, le 31 mars, deux opérations de désinfection à l’hôpital d’El Kettar (10h) et de Zemerli (14h).

Algérie Télécom

Algérie télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algérietelecom.dz. Les nouveaux demandeurs de lignes pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation et les abonnés professionnels pourront signaler leurs dérangements directement sur le site web sans déplacement.

Djazagro

Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais
des expositions des Pins-Maritimes (Alger).

Urbanisme

La revue Vies de Villes organise, le 8 avril prochain à l’Ecole d’hôtellerie et de restauration d’Alger, une journée d’étude sous le thème «Concevoir l’habillage architectural : Esthétique, couleurs, métabolisme et durabilité».

Salon import-export

Le Salon import-export inter-africains Impex 2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal d’Alger.

Culture

La direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou annonce le report, à des dates ultérieures, du Festival culturel national annuel du film amazigh (Fcnafa) et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturgie en tamazight. Le dépôt des candidatures à ces deux manifestations a été, donc, prolongé.

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé pour faire
don de sang.

 

Centre d’études diocésain
Le centre d’études diocésain Les Glycines ferme ses portes et annonce la suspension de toutes ses activités culturelles et scientifiques jusqu’à nouvel ordre, et ce, en raison de la pandémie du coronavirus.

 

Radio DGSN
L’émission «Li Amnikoum» de la Sûreté nationale émise sur les ondes de la radio Chaine I sera consacrée, le 01 avril  à partir de 16h, aux questions de l’utilité du confinement pour éviter la propagation de coronavirus.

Hebergement/Kdhosting : kdconcept