bannière vote
En Libye, l'arrivée des armes "de partout" complique le conflit selon l'ONU
Search
Samedi 07 Décembre 2019
Journal Electronique

L'émissaire de l'ONU, Ghassan Salamé, a estimé dans un entretien avec l'AFP que l'arrivée des armes "de partout" en Libye et la "tension" naissante entre Washington et Moscou compliquent davantage tout règlement du conflit dans ce pays. Depuis la chute en 2011 du régime de Mouammar Kadhafi suite à l’intervention de l’OTAN, le pays riche en pétrole est plongé dans le chaos avec des luttes de pouvoir et des milices armées qui font la loi.

Le 4 avril dernier, les forces du maréchal Khalifa Haftar, homme fort de l'Est, ont lancé une offensive pour s'emparer de la capitale libyenne Tripoli, siège du Gouvernement d'union nationale (GNA) reconnu par l'ONU et rival de M. Haftar.De plus, des puissances régionales sont accusées d'y mener une guerre par procuration.

Dans le cadre de son plan d'action adopté en juillet par le Conseil de sécurité, M. Salamé travaille sur l'organisation d'une conférence internationale sur la Libye à Berlin, surtout pour mettre fin aux interférences étrangères et l'application d'un embargo de l'ONU sur les armes décrété en 2011.

"Force est de constater que les armes viennent de partout", a-t-il dit vendredi dans son bureau à Tunis, affirmant qu'il faudrait insister à Berlin pour rendre le comité des sanctions de l'ONU "un peu plus efficace". Selon un rapport début novembre d'experts de l'ONU chargés du contrôle de l'embargo, la Turquie et les Emirats ont violé cet embargo.

                                                             "Plein d'embuches"

En plus des cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, l'Allemagne, l'Italie, l'Egypte, les Emirats et la Turquie ont participé aux réunions préparatoires. Une dernière est prévue le 10 décembre.

La conférence de Berlin qui vise à donner une "couverture internationale" à un "éventuel accord interlibyen", devrait probablement avoir lieu début 2020, a indiqué M. Salamé, précisant que d'autres pays pourraient y être invités. Elle devrait être suivie par une réunion interlibyenne "probablement durant la première moitié de janvier" à Genève.Mais le "chemin est (encore) plein d'embuches et de complications."

La première complication "concerne cette tension russo-américaine sur la présence éventuelle (en Libye) de compagnies de sécurité russes", a-t-il dit sans pouvoir confirmer cette présence.

Mais "nos partenaires libyens nous en parlent quasiment tous les jours. Il n'y a pas de raisons particulières pour douter de ce qu'ils nous disent", a-t-il ajouté.

L'émissaire a noté "un intérêt américain grandissant" pour la Libye, "peut-être parce qu'ils pensent qu'il y a une présence russe". Jusqu'ici, "les Américains avaient limité leur intérêt (...) à la lutte antiterroriste et à l'écoulement normal de la production de pétrole".

Après une visite d'une délégation du GNA à Washington, les Etats-Unis avaient appelé le maréchal Haftar à cesser son offensive contre Tripoli. Mais "cela ne veut pas dire qu'il y a une politique d'une clarté cristalline de Washington" sur le dossier libyen, a estimé M. Salamé.

"Qu'est ce que les Américains vont mettre dans la balance? Est ce que c'est un simple souhait que M. Haftar arrête son offensive ou c'est une décision américaine qui pourrait être suivie de mesures de rétorsion?", a-t-il demandé.

Sur le plan humanitaire, M. Salamé a noté "beaucoup de destruction" au sud de Tripoli où se concentrent les combats entre proHaftar et proGNA qui ont fait, selon lui, au moins 200 morts parmi les civils. Plus de 2.000 combattants ont en outre péri et 146.000 Libyens ont été déplacés.

En plus, selon M. Salamé, plus de 100.000 Libyens ont traversé la frontière pour se réfugier en Tunisie et ne sont pas enregistrés. Malgré les obstacles, M. Salamé se dit "déterminé". "Si je continue, c'est parce qu'il y a de l'espoir."

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

Ministère de l’Energie

Le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab, procédera, le 08 décembre , à 8h30, au ministère, à l’ouverture des travaux de la rencontre entre la Creg et les opérateurs dans le domaine.

Ministère de l’Enseignement supérieur

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le Pr Tayeb Bouzid, présidera, le 07 décembre , à 8h30, au siège du ministère, les travaux de la conférence nationale des universités.

Ministère des Finances

Le ministre des Finances, présidera,  le 08 décembre , à 9h30, au siège du ministère,une rencontre portant sur le plan d’action de la Direction des impôts.

Sonelgaz

La Société nationale de l’électricité et du gaz organisera,  le 07 décembre, à 8h, au centre de formation de l’IFEG de Ben Aknoun (Alger), la 24e journée de l’énergie sous thème «la révolution électrique verte, un challenge pour Sonelgaz».

Ministère de la Solidarité

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia, présidera,  le 08 décembre, à 9h, au Centre national des études de l’information et de la documentation (Alger), l’ouverture d’une journée d’étude sur les conséquences des nouvelles technologies de l’information et de la communication sur les relations familiales.

Commission pour l’éducation, la science et la culture

La Commission nationale algérienne pour l’Unesco organisera,  le 07 décembre, à 10h, en son siège, une conférence sur le thème des valeurs éthiques de l’intelligence artificielle, animée par Ahmed Benzelikha.

APRUE

L’Agence nationale pour la promotion et la rationalisation de l’utilisation de l’énergie organisera, le 9 décembre, à l’hôtel Radisson Blu (Hydra, Alger), un séminaire sur l’efficacité énergétique des équipements électroménagers.

Musée du moudjahid

Le Musée national du moudjahid organisera, le 9 décembre, à 10h, la 421e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération nationale.

Musée des beaux arts

A l’initiative de l’ambassade d’Espagne à Alger, de la Royale académie des beaux arts de San Fernando et de l’Institut Cervantès d’Alger, une exposition, intitulée «Goya physionomiste», en hommage au peintre et sculpteur espagnole Goya, se tiendra jusqu’au 15 décembre prochain au Musée des beaux arts d’Alger.

Ambassade de la RASD

L’ambassade de la République arabe sahraouie démocratique organisera, du 19 au 23 décembre, les travaux du 15e congrès du Front Polisario.

Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

 

 

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept