A la sortie des usines de dessalement, plus de rejets toxiques que d'eau
Search
Mardi 23 Avril 2019
Journal Electronique

De plus en plus nécessaires, les usines de désalinisation dans le monde produisent aussi plus de rejets toxiques que d'eau, selon un bilan publié lundi, illustration des nombreux dilemmes générés par la crise environnementale.

Pour chaque litre d'eau douce, destinée à la consommation humaine ou à l'industrie, une usine rejette en moyenne 1,5 litre de "saumure", une boue ultra-saline, montrent des chercheurs de l'Université de l'ONU au Canada, aux Pays-Bas et en Corée du sud, qui ont revu à la hausse les précédentes estimations.

Selon leur étude parue dans la revue Science of the Total Environment, les près de 16.000 usines en activité rejettent chaque jour 142 millions de m3 de saumure, 50% de plus qu'on ne l'estimait jusqu'ici : de quoi couvrir la Floride de 30 cm en un an!

La plupart, proches de l'océan, le font directement dans la mer, ainsi que dans les rivières et eaux de surface, où la concentration en sel bouleverse les écosystèmes et accroît la température des eaux. A cette pollution s'ajoute celle des produits chimiques utilisés, à base de chlore ou de cuivre.

Or les usines de désalinisation, présentes dans 177 pays, notamment en Afrique du nord et au Proche-Orient, sont en plein boom, du fait de besoins croissants pour cause de pollution, de pression démographique ou encore de réchauffement.

Selon l'ONU, 1,5 à 2 milliards d'humains vivent aujourd'hui dans des régions où l'eau se fait rare et où la ressource manque au moins durant une partie de l'année.

Et le dérèglement du climat promet d'aggraver la situation : à chaque degré supplémentaire gagné, un demi-milliard de personnes perdront 20% de leur eau douce, selon les scientifiques du Giec.

"Dilemme saumâtre !", soupirent les chercheurs, en mesurant l'impact de la désalinisation et appelant à développer des stratégies pour gérer ce processus industriel.

                                                        Cinq fois plus d'usines

Ainsi vont nombre de solutions proposées à la crise écologique, rattrapées par leurs effets pervers : biocarburants qui grignotent les forêts, énergies renouvelables gourmandes en métaux critiques, etc.

"La désalinisation a profité à beaucoup de monde. En même temps on ne peut ignorer la production de saumure, qui va devenir encore plus problématique à l'avenir", souligne Manzoor Qadir, directeur-adjoint de l'Institut pour l'eau, la santé et l'environnement de l'Université des Nations unies au Canada.

"Nous devons produire moins de saumure que d'eau claire, et gérer cette" pollution différemment, dit-il. "Le secteur typiquement vous dira que le ratio c'est 1-1 (1 litre de saumure pour un litre d'eau produite), mais quand nous avons fait les calculs..."

Aujourd'hui, 55% de cette boue saline vient de quatre pays : Arabie Saoudite (22%), Emirats arabes unis (20,2%), Koweït (6,6%), Qatar (5,8%). Ceux-ci utilisent un procédé thermique (par évaporation de l'eau de mer) émettant quatre fois plus de rejets que le procédé par "osmose inverse" (plus récent).

D'ici 2025, quelque 17.500 usines de désalinisation devraient fonctionner dans le monde (elles étaient environ 3.000 en 1990).

L'étude portée par l'ONU souligne l'apport potentiel de la saumure dans l'aquaculture, mais aussi la production d'électricité. Le sel ainsi que certains métaux et minéraux (magnésium, gypse, calcium, potassium, brome, lithium...) pourraient en être extraits, notamment via des technologies innovantes, encore balbutiantes.

"Il faut concrétiser ce genre de recherches et transformer un problème environnemental en opportunité économique", souligne Manzoor Qadir, citant l'exemple du recours à la saumure dans la culture de spiruline, une algue riche en protéines utilisée comme complément alimentaire.

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

 Ministère du Commerce
Le ministre du Commerce, Saïd Djellab, effectuera, le 23 avril, à 10h, une visite de travail au laboratoire national des essais à Sidi Abdellah Errahmania.

Ministère du Tourisme
Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, présidera,  le 23 avril , à partir de 8h30 à l’hôtel Azul Palm-Beach (Alger), une journée d’étude sur le financement des projets touristiques.

Radio algérienne

Le café littéraire «Sidjilet oua maâna» de Radio Culture aura lieu  le 23 avril à 10h30, au centre culturel Aïssa-Messaoudi et recevra Rachid Boutheldja, sous-directeur du patrimoine au ministère de la Culture .

Don  de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang   appelle l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

 

Ecole supérieure algérienne des affaires

L’école supérieure algérienne des affaires organisera  le 23 avril à 14h, l’Art day, une journée qui consiste en une exposition d’œuvres d’art et un spectacle de danses et de chants.

Semaine de la langue espagnole

Dans le cadre de la Semaine de la langue espagnole en Algérie, les ambassades d’Espagne, d’Argentine, du Chili, de Colombie, de Cuba, du Mexique, du Pérou et du Venezuela et l’institut Cervantès d’Alger organisent, du 23 au 28 avril, un riche programme culturel.

 

 

USTO

Un workshop international dédié à la cryptologie et ses applications est prévue les 22 et 23 avril à l’université des sciences et de la technologie Mohamed Boudiaf d’Oran à l’initiative du laboratoire de codage et de la sécurité de l’information relevant de l’université indiquée.

 

 MDN
La 1re Région militaire organise jusqu’au 24 avril   le championnat national militaire d’athlétisme au complexe sportif de Blida, la Chiffa. Par ailleurs, la base navale principale de Mers El Kébir de la 2e Région militaire abrite jusqu’à demain le 22e championnat national militaire du pentathlon naval de la saison sportive 2018-2019.

Galerie Espaco
L’artiste peintre Denis Martinez présentera  jusqu’au 4 mai sa nouvelle exposition de peinture intitulée «Bahaz Khouya Gnaoui Blidi, Hkayet 3chra (histoire d’une complicité)», à la galerie Espaco (Alger).

Musée du moudjahid
Dans le cadre de l’émission «Rendez-vous avec l’histoire», le Musée national du moudjahid organisera le 24 avril , à 14h, la 206e émission spéciale intitulée «comment lire l’histoire : temps et lieu».
gétablissement arts et culture
L’Etablissement arts et culture de la wilaya d’Alger organise le 23 avril , à 14h, à la galerie Mohamed-Racim, une exposition du peintre Mohamed Smara.

Institut français d’Alger
L’institut français d’Alger procèdera le 24 avril, à 18h, à la projection du film «Delphine et Carole insoumises» en présence de la réalisatrice Callisto Mc Nult.

Institut français d’Oran
L’Institut français d’Oran organise tous les samedis jusqu’au 27 juillet, de 14h à 16h, des ateliers de slam.

SAOM
Les nouvelles thérapies dans le traitement du cancer du sein sera le thème principal d’une rencontre organisée par la Société algérienne d’oncologie médicale jeudi prochain à Oran.

Photo news
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  •  Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • École El Melah
  • École El Melah

Football

Sports Divers

Conception/Kader Hamidi . Hebergement/Kdhosting : kdconcept