Exclusion de la téléphonie mobile du dispositif préférentiel: les fabricants réagissent
Search
Lundi 13 Juillet 2020
Journal Electronique

La décision d'exclure le montage de la téléphonie mobile du dispositif préférentiel d'importation des kits SKD/CKD, est fondée sur "des données totalement erronées", a estimé lundi le Collectif des fabricants de l'électronique, de l'électroménager et des mobiles. Dans une lettre adressée à la ministre de l'Industrie et des Mines, Djamila Tamazirt, dont l'APS a obtenu une copie, le Collectif, regroupant près d'une quarantaine d'entreprises privées et publiques, a estimé que cette décision est porteuse de "répercussions néfastes aussi bien sur les producteurs que sur l’économie nationale".

Pour préserver la filière, regroupant "quelque 6.000 emplois directs et plus de 20.000 indirects", le Collectif propose "une révision à la hausse des droits de douanes du régime SKD concernant la téléphonie mobile", tout en maintenant le "Droit additionnel provisoire de sauvegarde (DAPS) pour l'importation des produits finis". Il est également proposé la mise en place d'"un Comité regroupant des représentants du ministère de l’Industrie et du Collectif des fabricants, pour travailler sur un plan de conversion du régime SKD vers le régime CKD" adapté à la filière. Selon la même source, le coût d'importation des composants utilisés dans le montage de la téléphonie mobile a connu une "ascension fulgurante", notamment suite à l’avènement de la 3G et la 4G en Algérie, en passant de plus de 400 millions dollars en 2014 à plus de 650 millions dollars en 2016. Durant toutes les années précitées, lit-on dans la même lettre, "l'importation des téléphones mobiles était majoritairement en produits finis et soumise à un droit de douanes réduit à 5%". Le collectif a relevé, toutefois, une "baisse" de la facture à moins de 230 millions subséquemment à l'interdiction de l’importation de produits finis, engagée en 2017. 2018, cette même facture a atteint 511 millions, suite à la conversion des importations produits finis vers l'industrie de montage local (SKD).

Reconnaissant que les actuels taux d'intégration nationale dans le montage de la téléphonie mobile étaient "infimes", le Collectif estime que "les perspectives de leur amélioration étaient importantes", notamment par la mise en place d'un dispositif SKD/CKD adapté à la filière. Les rédacteurs de la lettre n'ont pas manqué, en outre, de rappeler que la fermeture des usines de montage de la téléphonie mobile, conduirait, entre autres, au passage d'un marché régulé à un marché informel dans lequel il sera difficile d'identifier l'origine et la qualité des produits. Pour rappel, le ministère de l'Industrie et des Mines avait précisé samedi dernier dans une déclaration à l'APS, que le montage local de la téléphonie mobile n'a pas été "gelé", mais "soumis au droit commun", par conséquent, cette activité "ne bénéficiera plus du dispositif préférentiel d'importation SKD/CKD", tel que stipulé par le Projet de loi de finances pour 2020.   Les raisons évoquées, par la même source, portent notamment sur la "faiblesse" du taux d'intégration nationale enregistré dans la filière et la "hausse" de la facture d'importation de ses composants. La décision des pouvoirs publics de placer le montage de la téléphonie mobile dans le droit ordinaire et l'exclure du dispositif SKD/CKD, est le fruit, a-t-on expliqué, de "deux années d'observation de l'activité ayant permis de constater qu'il s'agit dans la majorité des cas d'importation de produits finis déguisés".

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

Radio algérienne

La Radio algérienne organise, le 12 juillet , une journée de sensibilisation sur la pandémie de coronavirus, retransmise par les 48 radios régionales et les chaînes nationales.

 

Exposition  virtuelle
Sous l’égide du ministère de la Culture, l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) organise une exposition virtuelle animée par l’artiste plasticien Younès Kouider sur la page facebook

 

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.


Salon Import-export

Le salon import-export  interafricain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif Rahal d’Alger. 

Djazagro
Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins  Maritimes 

 

Direction de la culture de Tizi Ouzou
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou fait part du report du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours du Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. Le délai de dépôt des candidatures à ces deux manifestations est donc prorogé.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept