Diminution des réserves de change: la valeur du dinar risque d’en pâtir, selon des économistes
Search
Vendredi 19 Avril 2019
Journal Electronique

«Le futur président de la République devra songer à une politique de redressement». Le mot d’Ahmed Ouyahia qui a tiré, samedi dernier, la sonnette d’alarme sur le niveau bas des réserves de change qui a atteint un seuil inférieur à 80 milliards de dollars.

Du côté des experts en économie on met en avant les incidences néfastes de cette chute sur l’économie nationale. Pour l’expert financier, Nabil Djemaâ, des mesures d’urgence devront être prises pour éviter de revivre le même scénario de 1994, marqué par le recours au FMI, avec la menace de cessation de paiement. Selon lui, un tel scénario aura un impact direct sur la valeur du dinar. «Celle-ci est soutenue par les réserves, la croissance, le prix du baril et la balance commerciale. Si un de ces quatre éléments est déstabilisé, la valeur de la monnaie locale est affectée», explique-t-il. Pour lui, il s’avère nécessaire de revoir les ratios de la gestion financière. Pour appuyer ses propos, il a rappelé les indicateurs de 2015, année durant laquelle le dinar a été déprécié de 44,5% suite à la chute des prix du baril coté à 29 dollars. «Dans trois ans, nous n’aurons plus rien car chaque année, nous enregistrons 20 milliards de dollars de déficit», prévient-il, estimant que «la situation est alarmante». A ses yeux, nous devons réadapter le modèle économique en investissant, d’autant plus que la croissance démographique ne connaît aucun ralentissement. «Si nous avons investi, entre 2001-2015, 200 milliards de dollars et non 5 comme investissement réel, nous aurons engrangé 26 milliards de dollars en devises.» Pour lui, si la situation ne se redresse pas, le recours à l’endettement extérieur sera inévitable. «Il est préférable pour l’Algérie d’aller aujourd’hui vers le marché financier international emprunter de l’argent avant l’épuisement de ses réserves. Après, elle ne sera pas en position de force pour négocier», fait-il observer. Pour l’expert, Abderrahmane Mebtoul, «l’endettement extérieur est inéluctable avec les perspectives déprimantes qui s’annoncent. Comme remède, il préconise la mise en œuvre de réformes structurelles profondes afin de donner un contenu à la diversification économique. «Toutes les mesures mises en œuvre n’ont pas eu leurs effets», a-t-il déploré   citant entre autres la règle 51-49% en matière d’investissement étranger et les licences d’importation. «Si demain les réserves de change chutent à 12 milliards de dollars, comme le prévoit le FMI à l’horizon 2022, le dinar sera déprécié à 250 DA pour un euro et à 300 euros sur le marché parallèle et comme 70% des biens sont importés, cette dépréciation entraînera une hausse des prix intérieurs et par conséquent une baisse du pouvoir d’achat des citoyens», explique t-il. Liant cette baisse des réserves au déficit de la balance commerciale, il a fait savoir qu’en 2017, les sorties de devises se sont situées à 55 milliards de dollars contre 39 en termes de ressources.

L’économiste Mohamed Hamidouche soutient, pour sa part, que pour redresser la barre, il faudrait se diriger vers plus de libéralisation. Il a déploré le fait que l’Algérie n’ait pas mis en place, à l’instar de la Norvège, un fonds souverain.

Pour rappel, le gouverneur de la Banque d’Algérie, Mohamed Loukal, a mis en garde contre la baisse continue des réserves de change. Pour Loukal, «équilibrer la balance de paiement nécessite plus d’efforts pour la diversification de l’économie».

Wassila Ould Hamouda

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 Forum de la mémoire
Le forum d’El Moudjahid et l’association Machaâl Echahid organisent, le 17 avril à 10h, une rencontre-débat sur le rôle des sportifs algériens durant la lutte de Libération, commémorant un double anniversaire, celui de la mort du chahid Souidani Boudjemaâ et celui de la  création de l’équipe de football du FLN.

HCLA
Le Haut-Conseil de la langue arabe organise le 18 avril à 9h30, à l’hôtel d’El Biar, Ben Aknoun, la cérémonie de mise en place de la commission algérienne du dictionnaire historique.

Musée national du moudjahid    

Le Musée national du moudjahid organise,  le 17 avril à 10h, la 205e rencontre au lycée des frères Draoui de Boumerdès, autour de l’enseignement pendant la guerre de Libération nationale.

 

 Sicom-2019
Le 28e Salon international de l’informatique, de la bureautique et de la communication aura lieu,  le 13 avril à 13h30, au Palais des expositions de la Safex (Pins Maritimes, Alger).

 

 

ONCI
A l’occasion de la Journée nationale du savoir Youm El Ilm, l’Office national de la culture et de l’information offre un programme varié au niveau de ses espaces.

Protection civile
Dans le cadre du développement et de la modernisation du secteur de la Protection civile, particulièrement dans le domaine des ressources humaines, la Direction générale organise, le 18 avril, dans la wilaya de Jijel, un cycle de formation sur les techniques de plongée subaquatique au profit de 24 officiers formateurs.
 USTO
Un workshop international dédié à la cryptologie et ses applications est prévu les 22 et 23 avril à l’Université des sciences et de la technologie Mohamed-Boudiaf d’Oran, à l’initiative de son laboratiore de codage et de la sécurité de l’information.

Musée de l’enluminure
Une exposition collective composée d’une vingtaine d’œuvres, intitulée «Charme et gaîté de la miniature algérienne», se tient jusqu’au 18 avril au Musée national de l’enluminure, de la miniature et de la calligraphie à La Casbah d’Alger.

Galerie Espaco
L’artiste peintre Denis Martinez présentera, jusqu’au 4 mai, sa nouvelle exposition de peinture intitulée «Bahaz Khouya Gnaoui Blidi Hkayet aâchra» (histoire d’une complicité), à la galerie Espaco.

 

 

TNA
La scène du Théâtre national algérien Mahieddine Bachtarzi  accueillera, le mercredi 21 novembre à 18h,  une représentation de «Macbett», la pièce originale d’Eugène Ionesco, adaptée par le metteur en scène algérien Ahmed Khoudi.

 Institut français d’Oran
L’Institut français d’Oran organise, tous les samedis jusqu’au 27 juillet prochain, de 14h à 16h, des ateliers de slam.

Photo news
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  •  Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • École El Melah
  • École El Melah

Football

Sports Divers

Conception/Kader Hamidi . Hebergement/Kdhosting : kdconcept